Un rythme de 18 mois pour les puces Apple Silicon

20 décembre 2021 à 12:01


Si l'iPhone est renouvelé tous les ans à la rentrée de septembre, il ne faut pas s'attendre à un rythme aussi soutenu pour le Mac suite à la bascule sur les puces Apple Silicon. Selon le Chinese Commerical Times, Apple aurait plutôt prévu de suivre des cycles de 18 mois pour ses puces ARM destinées au Mac. La puce Apple M1 ayant été dévoilée en novembre 2020, il faudrait ainsi attendre le printemps ou l'été 2022 pour découvrir la puce Apple M2, ce qui correspond aux rumeurs concernant la refonte du MacBook Air.

Le Chinese Commerical Times évoque ainsi une sortie en deuxième partie d'année 2022 pour la puce Apple M2, nom de code Staten : le MacBook Air serait donc présenté à la WWDC de juin au plus tôt. Pour les puces Apple M2 Pro et M2 Max, nom de code Rhodes, il faudrait attendre le début d'année 2023. Toutes ces puces seraient gravées à une finesse de 4 nanomètres par TSMC. Les 3 nanomètres attendraient ainsi la puce Apple M3 en toute fin d'année 2023 ou en début d'année 2024.


Apple M1 M1 Pro M1 Max

Un peu plus tôt ce mois-ci, le journaliste Mark Gurman affirmait qu'Apple préparait pas moins de cinq nouveaux Macs pour l'année prochaine. Il y aurait la très attendue refonte du MacBook Air, une mise à jour du MacBook Pro 13,3" et du Mac mini avec la puce M2, un nouvel iMac 27" avec les puces Apple M1 Pro et M1 Max ainsi que le tout nouveau Mac Pro en fin d'année qui utiliserait une nouvelle puce de la gamme M1 intégrant jusqu'à 40 coeurs pour les performances brutes et 128 coeurs pour les graphismes.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

pim

20 décembre 2021 à 12:38

Un Mac Pro avec une puce M1 en fin d’année, donc après la sortie du MacBook Air avec une puce M2 en juin ? Étrange !

alias

20 décembre 2021 à 12:44

Et un iMac27 M1 Pro ou Max en même temps que la puce M2 ...

Sylvain

20 décembre 2021 à 13:06

Il y a aussi des décalages avec les puces Intel, c’est juste moins visible puisque Apple ne met pas les numéros de modèles de processeurs en avant.

bunios

20 décembre 2021 à 18:15

Dommage car j'aurai aimé le M2 Pro ou Max pour mon futur MacBook Pro 16".

A+

Thomaaaah

21 décembre 2021 à 01:31

On devrait faire pareil pour le renouvellement des iPhones. A quoi bon un iPhone chaque année ?… 🙂

Cmoi

21 décembre 2021 à 02:53

@Pim -> Oui, mais ce sera la puce M1 Super ou UltraMax

Cmoi

21 décembre 2021 à 02:54

...pour le MacPro.

Sethenès

21 décembre 2021 à 15:56

Pour moi, cette news est intéressante à deux niveaux.

D'abord, c'est une news de plus qui tort le cou aux premiers commentaires dithyrambiques publiés ici et ailleurs (surtout) quand le M1 a été annoncé. "Enfin, Intel ne freinera plus Apple !" ! (sous-entendu, Apple va nous proposer une panoplie de versions adaptée aux usages spécifiques, ce qu'Intel était totalement incapable de faire).

Force est de constater que 18 mois après l'annonce et 12 mois après la sortie, il n'y a que 2 versions de CPU pour le M1 et 3 versions de GPU. Rien qu'en écrivant que l'iMac 24" est équipé du même duo CPU / GPU que le MacBook Air, tout est dit.

Plus fondamentalement, je pense qu'il faut en finir avec une autre idée implicite. Il est évident pour moi qu'à la sortie des puces M2, Apple va réutiliser les puces M1 pour créer de la segmentation.

Pour ceux qui auraient des doutes, je rappelle qu'actuellement la gamme d'iPhone (6"+) de cette année est constituée d'iPhone 11 (2019), d'iPhone 12 (2020) et d'iPhone 13 (2021) et que les prix s'échelonnent respectivement de 589 à 639 pour le 11, de 809 à 979 pour le 12 et qu'il faut mettre 909 euros au minimum pour le 13.

boboss29200

28 décembre 2021 à 18:20

@Sethenès
Je pense surtout que le M1 a de beaux jours (belles années) encore devant lui ! Avant le M1, le macbook air avait encore des processeurs Intel très faibles niveau puissance (mais suffisant pour la clientèle ciblée) et là avec le M1 ils ont sorti un processeur capable de rivaliser sans complexe avec le moyen/haut de gamme Intel (Core i7) pour le même type de machine. Du coup je pense qu'ils n'ont pas d'urgence à sortir un autre processeur pour cette gamme de machine, dans 5 ans, le M1 sera toujours bien performant (comparons un macbook air intel de 2014 avec un de 2019 par exemple, les différences sont faibles), et ce même M1 permettra toujours de faire des choses incroyables (je suis encore bluffé quand je vois ce que je peux faire avec After Effect sur mon mac mini 16GO). Les M1 Pro et encore plus M1 MAX sont encore plus performants, sans pour autant être hors de prix. Il manque peut etre, à l'heure actuelle, encore un mega processeurs (ou du multi) pour équiper les mac pro, et pourquoi pas imaginer des serveurs Apple comme ca s'est vu dans le passé ? Genre un mac mini pro ?En tout cas, le M2 peut prendre son temps !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription