Une puce M1 modifiée pour la refonte du MacBook Air ?


Si certaines rumeurs tablaient sur une présentation des premiers Macs équipés de la puce Apple M2 hier soir, Apple est plutôt allée dans le haut de gamme avec le Mac Studio et la puce Apple M1 Ultra. Mais qu'on se rassure, les nouveautés concernant les ordinateurs d'entrée de gamme sont toujours dans les tuyaux. Selon Ming-Chi Kuo, le MacBook Air avec puce M1 aura bien son successeur cette année avec un lancement de la production de masse à la fin du deuxième trimestre ou durant le troisième trimestre. Autrement dit, on peut raisonnablement s'attendre à une sortie pour la rentrée de septembre.


Tweet MacBook Air Ming-Chi Kuo

Ming-Chi Kuo confirme le changement de design à venir et l'arrivée de nouveaux coloris. Mark Gurman avait déjà évoqué un design plus plat, plus compact et l'abandon du châssis en biseau. L'année dernière, Jon Prosser nous parlait également d'un clavier blanc et de bordures blanches autour de l'écran, comme sur l'iMac 24". Il n'y aurait pas d'écran Mini-LED pour limiter les coûts : Apple se contenterait d'une dalle LCD classique comme aujourd'hui.

Enfin, la grande surprise viendrait de la puce utilisée : il ne s'agirait pas de la puce Apple M2 à proprement parler mais d'une « version modifiée » de la puce Apple M1. Difficile de savoir ce que cela signifie : Mark Gurman promettait deux coeurs graphiques en plus en parlant de la puce Apple M2, et il a aussi beaucoup été question d'une gravure passant d'une finesse de 5 à 4 nanomètres par TSMC : un die shrink accompagné de l'ajout de deux coeurs graphiques serait-il insuffisant pour changer de numérotation, ou parle-t-on de deux choses différentes ? On peut vite se perdre en hypothèses...


MacBook Air M2 concept Ian Zelbo

Concept de MacBook Air M2 par Ian Zelbo



Si le MacBook Air vous fait de l'oeil, sachez en tout cas qu'une refonte est en préparation mais qu'il faudra encore attendre quelques mois avant de la découvrir. Il peut être intéressant de patienter si votre matériel actuel tient encore bien la route. Si vous avez besoin de vous équiper sans attendre, la génération actuelle reste très performante (lire notre test) et elle a l'avantage d'être régulièrement en promotion : vous pouvez retrouver les meilleurs tarifs sur notre comparateur de prix.
MacBook Air sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez le MacBook Air sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

VanZoo

9 mars 2022 à 14:04

M1 Light ?

fabien77880

9 mars 2022 à 14:06

En même temps la puce M1 est tellement efficace … a quoi bon l’améliorer pour mr et Mme tout le monde … et tout ceux qui ont une puce M1 sera encore plus pérenne

pehache

9 mars 2022 à 15:10

Les analystes se sont un peu gentiment plantés pour les prévisions concernant la conférence d'hier, on ne va donc pas trop les écouter non plus.

Yann7

9 mars 2022 à 16:08

Je ne vois pas apple créé une puce spécifiquement pour le MacBook Air. Au contraire on voit qu'ils arrivent à équiper tous leurs iPads et Mac avec 2 matrice: M1 et M1 max (le M1 pro est un M1 max castré).

Loulou

9 mars 2022 à 18:54

Avec l'envolée des performances des puces Apple Silicon (cf : la M1 Ultra qui bat le Mac Pro), on n'arrive à se demander si un changement de puce sur chaque modèle de MBA est pertinent : à quoi bon disposer de machines bien plus puissantes que nécessaire ?

2DSP

9 mars 2022 à 19:33

Il pourrait s’agir d’une optimisation du procédé de gravure permettant d’améliorer la puce déjà existante, comme ça a été le cas avec les puces A12X et A12Z pour l’iPad Pro. La première avait 7 cœurs graphiques + 1 "désactivé" et la seconde en avait 8 actifs.

Yann7

9 mars 2022 à 20:51

@2DSP et le M1 existe en 7 et 8 cœurs graphiques aussi. Le cœur manquant n'est pas seulement désactivé, il ne fonctionne tout simplement pas. Beaucoup de puce qui ont au moins un CPU qui ne marche pas ou au moins 2 cœur GPU qui ne marchent sont jetés. Apple a sorti la A12Z quand elle avait assez de stock de puces de bonne qualité.

Horaels

9 mars 2022 à 21:43

@Yann7 : Sachant que pour les M1 Pro/M1 Max, si une trop grande partie du M1 Max est inutilisable, la puce devient un M1 Pro.

Je me suis toujours posé la question : qu'est-ce que ferait Apple si les commandes de puces "de bonne qualité" (avec le plus grand nombre de coeurs) était trop importantes comparées aux commandes de puces avec une partie désactivée ? Car le seul moyen de résoudre cela, c'est de commander plus, et de jeter le stock de puces avec parties désactivées.

Yann7

9 mars 2022 à 23:06

@Horaels C'est pour cela que les délais sur les machines M1 max sont si longs.

pehache

9 mars 2022 à 23:43

Horaels : "Sachant que pour les M1 Pro/M1 Max, si une trop grande partie du M1 Max est inutilisable, la puce devient un M1 Pro."

Ca m'étonnerait, les deux ont un format physique différent : https://www.iphon.fr/app/uploads/2021/10/M1-vs-M1Pro-vs-M1-Max.jpg

Par contre il est fort possible que le M1 Max avec 24 coeurs graphiques soit un M1 Max avec 8 coeurs désactivés sur les 32 qui sont gravés.

Pour ton autre question sur les quantités relatives de puces sans défaut et de puces avec défaut (donc déclassées en désactivant des coeurs) je pense que la proportion de puces avec un défaut est à la base assez inférieure à la proportion de puces vendues déclassées (autrement dit les coeurs désactivés sur les puces déclassées sont souvent parfaitement fonctionnels), de sorte que le problème que tu soulèves ne se pose pas en pratique.

boboss29200

10 mars 2022 à 07:44

Le macbook air, la machine que les étudiants utilisent en masse pour afficher des cours, aller sur internet, afficher 2/3 photo, regarder Netflix, etc... et qui jusqu'à 2020 était principalement équipé de processeur Intel assez light : i3, i5 bicore. Le M1, le processeur Apple Silicon entré de gamme qui fout la torgnole au haut de gamme grand public d'Intel (i5, i7 et même vient chatouiller les i9), et se retrouve dans un macbook air. Le public de base n'a pas changé, il y a juste des utilisateurs plus exigeants qui ont décidé d'adopter la machine pour du montage vidéo, de la Pao, ou de la creation musicale. Pourquoi changer le processeur absolument, qu'il ait même 2 ou 3 ans si la concurrence n'arrive pas à faire la même chose déjà, et surtout si les besoins ne se font pas sentir. Ceux qui réclament un M2, qu'est-ce que le M1 ne vous permets pas de faire ? Si c'est plus de puissance, ou plus de ram, le M1 pro est là pour satisfaire la demande. La seule chose qu'on peut espérer, d'intelligente, c'est un redesign de ces machines pour coller avec ceux des Macboo pro 14 pouces et de l'imac M1, mais avec un M1 de 2020 ont est largement assez puissant pour plusieurs années encore. Le dernier Air Intel c'était un core i5 bi-core à 1,6ghz et il s'en vendait des palettes pour les étudiants qui n'ont pas besoin de plus en amphi. Là le M1 c'est un 8 cores à 3Ghz...avec de la mémoire ultrarapide. je pense que pour faire du word et du Imovie basique, on est large pour un moment.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription