Et si le Mac Pro passait directement à la puce M2 Ultra ?


Lorsque Apple a présenté le Mac Studio la semaine dernière, il a bien été précisé que ce nouvel ordinateur n'avait pas vocation à remplacer le Mac Pro. En évoquant la transition du Mac vers l'architecture Apple Silicon, John Ternus a lancé : « il ne manque plus qu'un produit, le Mac Pro, mais ce sera pour un autre jour ». Une autre phrase du responsable de l'ingénierie matérielle d'Apple est à retenir, à la présentation de la puce M1 Ultra : « nous ajoutons une dernière puce à la famille M1 ». John Ternus a bien dit « one last chip » et pas « one more chip » : la puce Apple M1 n'aura pas d'autres déclinaisons.

Cela fait des mois que Mark Gurman affirme que le futur Mac Pro sera décliné en deux versions avec 20 ou 40 coeurs, le journaliste de Bloomberg précisant plus récemment que ces processeurs seraient l'équivalent de deux ou quatre puces M1 Max rassemblées. Sans grand doute, la présentation de la puce Apple M1 Ultra, qui assemble deux puces Apple M1 Max grâce à la technologie UltraFusion, donne raison à Mark Gurman. Mais maintenant qu'on a découvert la version double, quid de la version quadruple ?


iMac 27 Mac Studio Mac Pro

L'iMac 27" qui sort du catalogue, le Mac Studio et le Mac Pro Intel



Dans sa newsletter Power On, Mark Gurman tente de donner du sens aux récentes déclarations d'Apple et ne voit que deux scénarios possibles : soit Apple triche en donnant à la version quadruple un nom qui ne suggère pas une réelle nouveauté (par exemple « M1 Ultra Duo » ou « Dual M1 Ultra »), soit les ingénieurs de Cupertino sont déjà passés à autre chose et le Mac Pro sera directement équipé d'une puce de seconde génération. Cette seconde option permettrait accessoirement à Apple d'éviter de sortir un Mac de série M1 après avoir présenté la puce M2, ce qui est toujours préférable sur le plan marketing.

Mark Gurman partage d'ailleurs un détail croustillant sur la prochaine génération de puces d'Apple : le CPU aurait plus de coeurs sur les modèles haut de gamme. La puce M2 classique disposerait toujours de 8 coeurs (avec 9 ou 10 coeurs graphiques, soit 2 de plus), mais les puces M2 Pro et M2 Max passeraient de 10 à 12 coeurs (avec 16 ou 32 coeurs graphiques). Ainsi, la puce M2 Ultra aurait 24 coeurs (avec 48 ou 64 coeurs graphiques) et la puce M2 "Extreme" aurait 48 coeurs (avec 96 ou 128 coeurs graphiques), soit 8 coeurs de plus qu'une puce M1 Max quadruple.

Mais attention à ne pas s'enflammer. Ce week-end, le fuiteur Majin Bu a partagé ce week-end un schéma industriel qui nous montrerait les connecteurs permettant de relier deux puces M1 Ultra pour le futur Mac Pro de 2022. Le nom de code de cette puce serait "Redfern". Nous serons fixés d'ici cet automne...


M1 Extreme Redfern
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

Yann7

14 mars 2022 à 11:38

Les éléments du M2 sont déjà définis, comme ceux de l'A16. Au suivant.

pehache

14 mars 2022 à 11:54

"Cette seconde option permettrait accessoirement à Apple d'éviter de sortir un Mac de série M1 après avoir présenté la puce M2, ce qui est toujours préférable sur le plan marketing."

Ce n'est pas un gros problème. Les Xeon d'Intel sont toujours il me semble basés sur la version précédente des Core i*. Il suffit d'enrober ça comme il faut, genre la puce M1 Mega et/ou l'ordi de bureau le plus puissant du marché, et le fait qu'il y ait un M2 n'aura aucune importance.

Horaels

14 mars 2022 à 11:57

Comme les M1 Max peuvent être reliées, ne peut-on pas imaginer relier 4 puces, 6 puces, 8 puces... Via un énorme bus ?

Sethenès

14 mars 2022 à 12:15

Que représente pour vous le Mac Pro ?

Pour ma part, il s'agit d'une machine modulaire construire avec la qualité d'un serveur.

La force du M1, c'est son intégration : mémoire intégrée, GPU intégré, NPU intégré, ...

D'où ma question : comment concilier "intégration" et "modularité" dans la même machine ?

pehache

14 mars 2022 à 12:41

@Horaels : c'est sans doute faisable mais il y a des limites topologiques qui vont impacter les performances. Si tu mets les 4 puces en carré, la puce 1 pourra communiquer directement avec les puces 2 et 3, mais pas avec la puce 4. Il faudra qu'elle passe par la puce 2 ou par la puce 3 pour ça. Et ça s'aggrave si tu en ajoutes encore.

Yann7

14 mars 2022 à 13:04

@Sethenès Le Mac Pro de 2013 n'était pas modulaire.

Sethenès

14 mars 2022 à 13:09

@Yann7 : il a eu tellement de succès qu'on attend toujours la v2.

Fred4

14 mars 2022 à 13:27

@pehache : je ne les placerais pas en carré, je concevrais un composant central de la forme d'un polygone régulier qui disposerait de l'ensemble de la mémoire unifiée. Les composants périphériques pourraient tous accéder à cette mémoire unifiée centrale grâce à l'UltraFusion.

pehache

14 mars 2022 à 13:33

@Sethenes : la modularité ne concernera plus que les emplacements disques et de cartes d'extensions. A la limite la config de base pourrait être un M1 Ultra, avec des M1 ultra supplémentaires sous forme de cartes d'extensions.

La limite que je vois à tout ça c'est la RAM : le Mac actuel peut être configuré avec 1,5To de RAM... Avec la RAM intégrée aux SoC des M1 ce n'est pas possible d'atteindre cette quantité, même 2 puces Ultra ne totaliseront "que" 256 Go.

matt

14 mars 2022 à 13:37

C’est pas possible d’avoir de la RAM integré au SOC + de la RAM « externe » ?

pehache

14 mars 2022 à 13:40

@Fred4 : ça ne me parait pas "si simple" que ça, mais surtout ce serait une conception encore différente des puces M1* actuelles.

@Yann7 : le remplaçant du Mac Pro corbeille de 2007 c'est le Mac Studio. Le Mac Pro actuel a une logique modulaire quant à lui, et il n'y a que ça qui le différenciera du Studio.

VanZoo

14 mars 2022 à 13:42

Vu le prix du Mac Studio, le prochain Mac Pro ne manquera pas de s'attirer des moqueries de tout ceux qui n'en ont pas besoin

LolYangccool

14 mars 2022 à 13:42

@Yann : il est en théorie possible de changer RAM, stockage et même CPU sur le Mac Pro de 2013.
En pratique ces composants coûtent un bras, mais elle est bien modulaire la machine en soit.

LolYangccool

14 mars 2022 à 13:45

@VanZoo : Le Mac Studio d’entrée de gamme est plutôt intéressant. En comparaison, le MacBook Pro avec les mêmes composants coûtent plus cher. Bon on a un excellent écran en plus c’est vrai, sur le MacBook Pro. Mais je trouve quand même le plus plutôt intéressant, sur l’entrée de gamme.

VanZoo

14 mars 2022 à 15:02

Avec Apple, c'est souvent quand tu coches les options que tu commences à sentir la douille

pehache

14 mars 2022 à 17:25

@Matt : sûrement que si, mais elles ne travailleraient pas à la même vitesse. Il y aurait plusieurs approches possibles :

1) la RAM intégrée deviendrait une sorte d'énorme mémoire cache pour la RAM (encore plus énorme) qui serait sur la carte mère. Seule cette dernière serait "vue" par les logiciels.

2) La RAM intégré reste la seule RAM considérée comme telle, et la RAM de la carte mère servirait à créer un gros RAMdrive utilisé pour faire un SWAP ultra-rapide.

3) La RAM intégrée et la RAM de la carte mère sont "unifiée" et vues comme un espace unique, avec un contrôleur qui se charge de placer les pages les plus fréquemment accédées sur la RAM intégrée.

Tout est possible . A noter dans les solutions 2) et 3) la RAM de la carte mère pourrait être remplacée par un SSD de course dédié à cet usage (et pas du tout au stockage). Intel fait ça (solution 3) avec des SSD Optane : j'ai pu utiliser une machine de ce genre, qui avait un Xeon 32 coeurs, 192Go de vraie RAM, et 3To de SSD Optane unifié avec la RAM, de sorte qu'on voyait 3 et quelques To de RAM.

Sethenès

15 mars 2022 à 08:14

@pehache : Techniquement oui et c'est d'ailleurs ce qu'Intel laissait entendre avec la mémoire Optane.

La question : est-ce que c'est compatible avec une puce ARM ? N'oublions pas qu'Apple est quand même contrainte par le design imposé par cette société.

pehache

15 mars 2022 à 10:58

Apple peut avoir "motivé" ARM pour plancher là-dessus, ou le faire elle-même en développant des extensions de l'architecture ARM.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription