La plongée d'iFixit au coeur du Studio Display d'Apple


Après un premier aperçu de l'intérieur du Studio Display publié la semaine dernière, c'est maintenant au tour d'iFixit de démonter le nouvel écran d'Apple et de nous montrer les subtilités de son agencement interne. L'appareil est d'une surprenante complexité : iFixit s'est amusé à le comparer à un iMac M1, et la photo ci-dessous nous permet de bien comprendre pourquoi certaines sources de l'industrie avaient confondu cet écran (ou sa possible future version Mini-LED) avec un hypothétique nouvel iMac 27".


Studio Display et iMac M1 iFixit

Studio Display à gauche, iMac à droite



Pourquoi l'agencement interne de ce Studio Display est-il si complexe ? C'est principalement dû à l'intégration de l'alimentation, qui prend la forme d'un bloc externe sur l'iMac. Sur le Studio Display, les composants de l'alimentation sont répartis sur deux circuits imprimés : un grand à gauche, et un plus petit en haut à droite. Comparativement, la carte mère de l'écran avec sa puce Apple A13 paraît bien modeste ! Cette alimentation en deux parties est totalement inédite et iFixit estime qu'elle a demandé beaucoup d'efforts aux ingénieurs de Cupertino.

Vous remarquerez que les deux ventilateurs sont situés au-dessus de l'alimentation et non pas à proximité de la carte mère : c'est bien l'alimentation qui est refroidie, alors que la puce Apple A13 peut parfaitement se passer de système de refroidissement actif. Si l'alimentation de cet écran avait été externe, le Studio Display aurait pu être nettement plus fin, comme l'iMac M1. Sur les côtés de l'écran se trouvent les haut-parleurs, avec de gigantesques chambres de résonance pour améliorer la qualité du son sans générer trop de vibrations.




Il ne manque pas grand chose pour transformer cet appareil en iMac en bonne et due forme. Il ne serait pas surprenant que l'impressionnante alimentation interne soit réutilisée dans d'autres produits à l'avenir : Apple n'aurait pas l'intention de lancer de nouvel iMac 27" cette année, mais il serait franchement dommage d'en rester là...
Studio Display sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez les Écrans sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

VanZoo

31 mars 2022 à 13:46

Tout est dit dans cet article.
Si le Mac Studio ne correspond pas aux attentes d'Apple, y aura un Imac Proooooo 27

pim

31 mars 2022 à 15:06

L’iMac Pro n’a répondu aux attentes de personne, ni Apple ni ses clients. Je me souviens encore de la mine déconfite des vendeurs de chez BIMP à son lancement, c’est dire ! Y’a des moyens plus encourageant d’inciter le client à la dépense que de lui annoncer d’entrée que personne ou presque n’a encore acheté la machine… Son lancement a été un pis-aller, un bricolage temporaire en attendant mieux. Un iMac Pro très rapidement dépassé en puissance brute par les révisions suivantes de l’iMac 27 pouces et surtout par le Mac Pro 2019, qui est revenu à des fondamentaux.

Étrangement, Apple nous a « refait » le coup du Mac Pro 2013 « poubelle », et de façon plus lointaine du Cube, qui ont été deux « fours » assez énormes, avec le Mac Studio. Mais personne ne semble faire de grimace ni même bouder la machine, sans doute grâce au prix d’accès presque doux : si l’on prends en compte l’inflation, 2300 € aujourd’hui c’est une fraction du prix du Cube et du Mac Pro 2013. Et surtout, grâce au M1, la machine est d’une puissance totalement inédite — mais c’était aussi le cas du Cube et du Mac Pro 2013 à leur sortie, et même mieux, ce dernier offre une étonnante longévité en acceptant toujours 9 ans plus tard la dernière version de macOS. Pas mal quand même le grand-père sur ce coup là.

Reste qu’on a un gros trou énorme dans la gamme de Mac fixes, entre le Mac mini et le Mac Studio, et aucun iMac de grande taille. Si Apple reprends le nom iMac Pro, j’espère bien qu’ils n’en reprendront pas le prix du modèle de base de l’époque, plus de 5000 € si mes souvenirs sont bons, en tout cas !

JCHO

31 mars 2022 à 15:13

"L’iMac Pro n’a répondu aux attentes de personne, ni Apple ni ses clients"
tu t'appuies sur quoi pour affirmer cela ? perso, il me convient parfaitement mon Imac Pro c'est exactement l'outil que je souhaitais, à savoir un AIO bien plus puissant qu'un Imac 27 5K.
D'ailleurs, à ma connaissance, aucun Imac 27 n'a jamais dépassé un Imac Pro, qui offrait des config inatteignables sur un 27.
Le problème de l'Imac Pro, c'est que les personnes qui ne l'on pas utilisé n'ont pas compris à quelle machine ils avaient à faire, et n'ont vu que le prix (5500€ hors options, mais pour ce tarif, tu avas déjà une sacrée machine pour l'époque), certes dissuasif pour plus d'un !.

Punkylex

31 mars 2022 à 15:46

Toujours pas convaincu par ce Studio Display que j'ai vu en démo hier à l'Apple Store avec le Mac Studio. Je n'ai perçu aucune amélioration visuelle par rapport à l'écran intégré de mon iMac 27" 2015. Si c'est pour avoir le même rendu pour 2X plus cher, je passe.

pim

31 mars 2022 à 16:58

@ JCHO :

Ah oui désolé, je ne considérais que la puissance en monocœur ; pour mon usage particulier, la puissance en multicœurs est toujours largement suffisante, même sur un iMac non Pro, car mes applications ne peuvent pas être multithreadées..

Donc oui tu as raison en multicœurs il faut aller chercher sur le tout dernier iMac Core i9 pour dépasser l'iMac Pro de base proposé trois ans auparavant. Et rien ne dépasse les autres iMacs Pro. Et en monocœur toutes les machines Intel récentes sont dans un mouchoir de poche, c'est le M1 qui a apporté un vrai progrès.

Mais pour la réaction des vendeurs de chez BIMP je ne raconte pas de carabistouilles, les mecs étaient hyper rafraîchissants par rapport à cet iMac Pro. Bon ceci dit il est possible qu'ils destinaient leurs louanges aux Pro intéressés par la machine, et pas au quidam lambda !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription