Q2 2022 : Apple enregistre un nouveau trimestre record


Après les fortes ventes du trimestre des fêtes de fin d'année, le deuxième trimestre fiscal d'Apple qui correspond au trois premiers mois de l'année est moins propice aux achats et les résultats d'Apple sont donc moins impressionnants. Cela n'empêche pas les chiffres de progresser et les nouveaux résultats trimestriels d'Apple annoncés hier soir représentent d'ailleurs un nouveau record pour un trimestre de mars avec un chiffre d'affaires de 97,28 milliards de dollars en hausse de 8,5% par rapport à l'année dernière, et un bénéfice de 25,01 milliards de dollars en hausse de 5,8%.

On retrouve de la croissance dans tous les postes à l'exception de l'iPad qui est en léger recul. L'iPhone représente 50,57 milliards de dollars (+5,5%), le Mac monte à 10,44 milliards de dollars (+14,7%), l'iPad stagne à 7,65 milliards de dollars (-2,1%) après avoir bénéficié d'une forte hausse en 2021, les autres produits (AirPods, Apple Watch, Apple TV, Beats, etc.) continuent de s'affirmer avec 8,8 milliards de dollars (+12,4%), et les services (Apple Music, Apple TV+, Apple Pay, iCloud, etc.) continuent de flamber à 19,82 milliards de dollars (+17,3%).


Résultats Apple Q2 2022

Comme d'habitude, l'iPhone continue de représenter à peu près la moitié des revenus d'Apple. Les services, qui ont explosé depuis quelques années, permettent désormais à Apple de gagner plus d'argent qu'avec le Mac et l'iPad réunis !


Répartition Apple Q2 2022

Sans surprise, Tim Cook s'est réjoui de ces bons résultats : « Ces résultats trimestriels record sont le témoignage de la capacité incessante d'innovation d'Apple et notre capacité à créer les meilleurs produits et services dans le monde. » Durant ce trimestre, la trésorerie d'Apple qui s'est enrichie de 28 milliards de dollars a permis à Apple de retourner 27 milliards de dollars aux actionnaires. Apple a d'ailleurs annoncé le versement d'un dividende de 23 centimes par action, une hausse de 5%.


Historique Apple Q2 2022

Pour le trimestre à venir, le comptable en chef Luca Maestri s'attend à quelques difficultés dues à deux facteurs : les problèmes d'approvisionnement en Chine dus aux fermetures d'usines pour cause de Covid-19, et les retombées économiques de la guerre en Ukraine (incluant notamment l'arrêt des ventes en Russie). Apple s'attend ainsi à un manque à gagner qui serait situé entre 4 et 8 milliards de dollars pour le trimestre à venir. En terme de délais, ce sont pour le moment les MacBook et les iPad qui sont affectés mais Tim Cook a prévenu qu'il fallait s'attendre à ce que d'autres catégories de produits soient touchées à l'avenir.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

VanZoo

29 avril 2022 à 13:51

En engrangeant autant d’argent, Apple pourrait lâcher du leste sur certaines mesquineries (usb-C iPhone ?) ou réduire le prix de certains accessoires… etc
Être réellement plus vert redorerait à la fois leur image tout en soulageant le portefeuille.

L’IPad n’a t-il pas technologiquement atteint un plafond ? A quoi bon une puce M2 quand la M1 est tout juste exploitée ? C’est un appareil qui pourrait voir son renouvellement être espacé.
Faudrait aussi apporter plus de clarté à la gamme.

L’iPhone malgré que les renouvellements s’espacent se portent très bien (Apple a dû dénicher de nouveaux marchés)

Tim Cook, the pragmatic guy, gère très bien la reluisante pomme 🍎 Sous son ère, surfant sur the Jobs’s wave, il a pérennisé la machine à cash (AppleWatch, Apple Silicone certes amorcée sous Jobs…)

L’avenir, à moins d’un effondrement systémique, est radieux pour les actionnaires

d@n

29 avril 2022 à 15:30

Santé insolante de l’entreprise oui.
Mais à quand une nouvelle catégorie pour enfoncer le clou?
Un casque VR/AR? Je sais pas trop.
Un véhicule? Marché de niche vu les pratiques tarifaires chez la pomme.
Nouveaux services? J’en peux plus pour ma part…

matt

29 avril 2022 à 16:47

Impressionnant !!

@Vanzoo : je trouve la gamme de l’iPad plutôt clair personnellement !

pim

29 avril 2022 à 17:11

Les nouveaux services, c'est Apple Pay et Apple Cash ! Ils ont les moyens de maîtriser toute la chaîne, mais pour l'instant ils sont absents de trois ou quatre grands domaines proches, et qui ne nécessitent pas de changer de métier comme avec l'Apple Car :

• hébergement web fait par à Amazon ;
• moteur de recherche fait par Google ;
• accès internet faits par différents opérateurs plus ou moins en cours de consolidation ;
• réseaux sociaux faits par Twitter et Face de bouc.

Ils sont dans tous les autres domaines, et vont poursuivre dans la banque à mon avis. La menace c'est la position dominante et les lois anti-trust...

Apple aiment bien faire les choses à sa manière et conquérir un marché de zéro, plutôt que racheter très cher un concurrent. Par exemple lorsqu'ils ont faits l'iPhone ils auraient pu racheter Nokia, c'est Microsoft qui s'en est chargé, eux et qui aiment bien au contraire racheter des boites très chères pour ensuite accompagner leur chute !

VanZoo

29 avril 2022 à 17:29

Je ne pense pas qu'Apple puisse se permettre de renforcer l'image hégémonique GAFAM (moteur de recherche, réseau social, accès internet...), Tim Cook ne cessant de répéter qu'ils n'en sont pas, n'en font pas partis.
Le clientélisme est forcément couplé d'une approche politique.
La santé (et le dit bien être) sont d'énormes marchés d'avenir, bien dans l'esprit d'Apple (et de l'ultra libéralisme anglo-saxon). Avec aussi les services de payement et les autres services de divertissement, y a d'énormes possibilités d'engranger du flouz.

bunios

29 avril 2022 à 18:09

Bravo à Apple...c'est fou quand même....Mais où s'arrêtera Apple ?

Cmoi

29 avril 2022 à 18:52

Ce que je trouve surprenant, c'est que les itérations d'iPhones, année après année, se vendent toujours aussi bien. Un jour cela s'arrêtera, mais quand?

Sethenès

29 avril 2022 à 19:36

@Cmoi : Il ne faut pas oublier d'intégrer l'évolution des prix dans les ventes.

Tous les chiffres qui suivent viennent de Consomac. En 10 ans (2011-2012 vs 2021-2022), l'iPad a vu son prix (modèle d'entrée de gamme) passer de 489 à 389 euros (-21%) alors que pendant le même temps l'iPhone d'entrée de gamme passait de 629 à 909 euros (+45%). Pour l'iPhone haut de gamme, le prix à plus que doublé (+117%) en passant de 849 euros à 1839 euros.

Le graphique :

Image

VanZoo

29 avril 2022 à 19:40

Globalement, le renouvellement s'est espacé. La hausse du prix est venu plus que compensé ce phénomène. Apple a profité de la sortie de l'Iphone X des 10ans (avec Face ID et l'écran Oled) pour justifier une hausse spectaculaire. Et comme cela s'est très bien vendu, ils ont continué (alors qu'après la 1ère version, pour le démocratiser, ils avaient significativement baissé le prix)

pim

30 avril 2022 à 06:30

Sur dix ans, entre l'augmentation significative du prix de l'iPhone et l'espacement des sorties des iPads (qui me semblent plus sur du 18 mois), Apple ne vends pas plus d'unités ?

Parce que si c'est ça, cela signifie qu'ils ont réussi un véritable tour de force : augmenter la part de profit, sans augmenter leur part de marché.

bunios

30 avril 2022 à 09:01

C'est impressionnant de voir que toutes les catégories augmentent sauf l'iPad. Encore plus sur la catégorie de l'iPhone....!!! Comme l'explique Sethenès, le prix a bien augmenté ces dernières années. De plus, j'ai lu quelque part que le marché des smartphones étaient saturés (dixit les analystes financiers).

A se demander jusqu'où ira Apple ?

Bravo tout de même à eux. Une constante hausse presque sans faille au fil des ans. Impressionnant.

A+

Youri

2 mai 2022 à 09:51

@ pim: oui bien sûr, quand tu réussis à augmenter tes prix sans discontinuer sans perdre en volume de vente, c'est le jackpot. J'avais lu quelque part qu'en gros, l'iPhone, c'est 20% des ventes mais 65% des profits.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription