Stage Manager va évoluer durant l'été


Craig Federighi continue d'assurer le SAV de la WWDC 2022, cette fois dans les colonnes de TechCrunch. Le patron de l'ingénierie logicielle d'Apple revient sur la fonctionnalité Stage Manager, qui est commune à iPadOS 16 et macOS Ventura. Il explique que deux équipes indépendantes d'iPadOS et de macOS ont travaillé sur une manière de présenter les espaces de travail multiples d'une manière plus évidente que les multi-bureaux du Mac sur Mission Control : les deux seraient arrivées à un résultat assez similaire ayant finalement abouti à la mise au point de Stage Manager.

Pour Craig Federighi, l'iPad présente « des attentes uniques en terme d'interaction » et iPadOS ne veut pas simplement récupérer les idées « d'un autre système qui a été construit sur un ensemble de principes fondateurs différents. » Stage Manager est donc un compromis qui combine le meilleur des deux mondes : « nous étions nombreux à utiliser le Mac tous les jours et à vouloir ce type d'expérience focalisée », et parallèlement, « nous y pensions aussi du côté de l'iPad. »


Stage Manager iPad

En ce qui concerne le Mac, Craig Federighi admet que cette nouveauté ne va pas convenir à tout le monde. « Sur le Mac, il y a tellement de différentes manières de travailler. Certains utilisent les multi-bureaux, d'autres utilisent Mission Control en permanence. Certains ne jurent que par Commande-Tab, d'autres aiment créer un bazar pas possible, d'autres rangent et d'autres minimisent les fenêtres. Il n'y a pas de mauvaise réponse, juste plein de bonnes manières d'utiliser le Mac. »

Stage Manager ne s'adresse pas prioritairement à ceux qui sont sur Mac depuis longtemps et ont donc des habitudes bien ancrées : « cela prend du temps d'adapter sa mémoire musculaire et ses attentes, pour optimiser son travail avec de nouveaux outils. Je veux dire, c'est fait pour l'iPad. Sur le Mac, c'est pour le sous-ensemble d'utilisateurs qui y trouvera son bonheur. » Apple ne s'attend ainsi pas à une adoption massive sur ses ordinateurs : « si 20% des utilisateurs du Mac nous disent que c'est un nouveau super outil à leur disposition, ça sera fantastique. »

Craig Federighi est revenu sur la limitation de Stage Manager aux modèles d'iPad équipés de la puce Apple M1, expliquant que cette puce est nécessaire pour sa DRAM de haute capacité (8 Go) et sa gestion du swap de mémoire qui permet d'offrir une réactivité parfaite quelles que soient les apps utilisées. « Nous ne pouvons pas offrir l'expérience complète de Stage Manager sur des systèmes inférieurs. Nous ne voulions pas contraindre notre design alors que nous posons les bases de l'avenir. » Il faut d'ailleurs s'attendre à des évolutions durant l'été, Craig Federighi affirmant que des petites modifications sont déjà dans les tuyaux pour les prochaines versions bêtas, mais il n'y aura pas de compromis sur la configuration matérielle requise.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Sur le même sujet

Vos réactions (2)

VanZoo

14 juin 2022 à 13:49

Stage Manager, un avant goût, un premier glissement ? Comme un orteil dans le grand bassin de la réalité augmentée (les fenêtres sur le côté semble augurer d'un usage à l'avenir plus poussé de la 3D, c'est à dire de la profondeur, ce qui jusqu'alors a été très peu le cas) Une 1ère étape d'un bouleversement dans l'appréhension mentale et l'usage des espaces numériques.

clive-guilde

14 juin 2022 à 14:40

mission control utilise un poil la profondeur dans son animation pour aboutir à mettre tout à plat. C'est une bonne piste effectivement pour l'AR.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription