Le Mac Pro M2 annoncé cet automne mais pas lancé avant 2023 ?


Cet automne, cela fera deux ans qu'Apple aura entamé sa transition d'Intel vers ses propres puces Apple Silicon. Pour pouvoir achever cette transition, Apple a besoin d'une puce suffisamment musclée pour équiper le Mac Pro, sa machine de productivité la plus puissante. On sait déjà que ce ne sera pas avec une puce de la génération M1 : le Mac Pro passera directement à des puces de génération M2. Selon Mark Gurman dans une interview donnée à Max Tech, il y avait bien un Mac Pro équipé d'une puce Apple Silicon de première génération prêt à être lancé il y a plusieurs mois, mais Apple aurait finalement décidé d'attendre la seconde génération qui sera plus puissante.


Mac Pro

Toujours selon Mark Gurman, le Mac Pro sera décliné en deux versions : avec la puce M2 Ultra et avec la puce M2 Extreme, qui sera l'équivalent de deux puces M2 Ultra combinées. La puce M2 Ultra aurait 24 coeurs (avec 48 ou 64 coeurs graphiques), au lieu de 20 coeurs (avec 48 ou 64 coeurs graphiques) pour la puce M1 Ultra du Mac Studio. Et donc, la puce M2 Extreme grimperait à 48 coeurs (avec 96 ou 128 coeurs graphiques). Pour ce qui est du design et des fonctionnalités qui distingueraient le Mac Pro du Mac Studio, rien n'a fuité pour le moment.

En terme de calendrier, il faudrait effectivement s'attendre à une présentation à l'occasion du deuxième anniversaire d'Apple Silicon cet automne : Apple ayant annoncé que la transition se ferait en deux ans environ, l'absence du Mac Pro à la dernière conférence de l'année enverrait un mauvais signal. En revanche, le Mac Pro M2 ne serait pas prêt tout de suite : Mark Gurman ne s'attend pas à un lancement avant le printemps 2023, et peut-être même l'été si la production prend du retard. De nombreuses nouveautés sont dans les tuyaux pour les prochains mois et Apple devrait gérer un certain embouteillage des commandes auprès de TSMC, son unique fournisseur de processeurs depuis l'abandon d'Intel...
Mac Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Nouvelle analyse : Mac Pro

Retrouvez le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

Thomaaaah

26 juillet 2022 à 18:40

J’ose à peine imaginer le prix, la puissance, le design général… Cela devra être l’aboutissement de la transition Apple Silicon! Vivement le jour-j 😁

fabien77880

26 juillet 2022 à 18:55

Le prix sera revu à la baisse car non modulable et donc suffisamment de marge brut (la pilule passera bp mieux pour ceux qui ont acheté le Mac Pro à 18k€ pour pouvoir le renouveler.
Ah moins qu’Apple fasse en sorte de pouvoir changer tous les 2 ou 3 ans la puce Xtreme M2 par la M3 puis la M4 … ce qui serait commercialement interessant avec une marge de malade sur la puce (genre 5K€) mais j’en doute un peu vu la puissance de la bête, les PRO n’auront pas de besoin de changement à court voire moyen terme

Zazen

26 juillet 2022 à 19:02

Vu la puissance déjà disponible dans un Mac Studio en configuration haut de gamme, je me demande à quels usages de niche s'adressera la puce M2 Extrême ?

Fromgardens

26 juillet 2022 à 19:45

@fabien : le principe même d'avoir repassé l'architecture vers ARM avec le SoC qui intègre le CPU, la RAM et le GPU, n'est pas très compatible avec le principe d'évolutivité d'une telle machine. Changer le SoC ça veut dire "mettre à la poubelle" quasi tout la machine : CPU, GPU et RAM.
Je ne suis pas sûr que les gens aient envie de jeter 128 ou 256 Go de RAM et un GPU 128 cœurs tous les deux trois ans en plus du CPU puis de racheter le SoC au prix fort, quand on voit les prix pratiqués par Apple sur la RAM ça risque de piquer.

Mais oui pourquoi pas imaginer un système modulaire qui permettrait de choisir 1, 2 ou x SoC M2 dans le Mac Pro à l'achat, et donc de pouvoir ajouter un ou x SoC si on veut faire évoluer la machine, mais je ne sais pas si une telle machine est viable — j'entends comment le système gérerait les différents SoC. Ça se fait très bien en multi CPU mais en multi SoC je ne sais pas, ça a peut-être déjà été testé sur des serveurs ? Et puis ça soulève toujours le même problème : payer CPU + GPU + RAM si on avait juste besoin de plus de RAM c'est un peu bête.

Zarck

26 juillet 2022 à 19:55

Cela sent la même marche forcée que les iPhones,
Une nouvelle génération tous les ans,
M1 en 2021, M2 en 2022,
Mac Pro en 2023 et en M3.

Sylvain

26 juillet 2022 à 20:25

@Zarck : pour l'instant on est plutôt sur une base de 18 mois avec d'abord les puces d'entrée de gamme et ensuite les déclinaisons avec plusieurs longs mois de décalage. Si ça continue à ce rythme un décalage va forcément se créer avec l'iPhone et le Mac va sauter une génération de designs par rapport aux puces de l'iPhone

VanZoo

26 juillet 2022 à 20:39

Selon Mac4Ever, les puces Apple Silicone sont en recul par rapport aux Intel sur certains aspects (les contrôleurs et le chaînage, je crois en Raid, par exemple) La majorité de ceux qui achètent le Mac Pro voudront avoir a minima les mêmes possibilités que sur Intel.

LolYangccool

26 juillet 2022 à 21:07

Les débits Thunderbolt des contrôleurs Apple semblent aussi moins bons que ceux d'Intel...
Ca pose problème pour le stockage en externe sur des SSD.

Mout

27 juillet 2022 à 11:14

@Zazen, l'usage de niche pour une telle machine, c'est tout ce qui a trait au montage vidéo. Et je ne parle pas de montage de vidéo youtube d'une quinzaine de minutes, je parle bien de film pour le cinéma, en 8K ou plus, avec des effets spéciaux, tout ça tout ça. Là, on a besoin d'une puissance de ouf, pour éviter de perdre trop de temps à laisser la machine travailler.
Et ca, clairement, d'une on ne s'amuse en effet pas à changer la machine tous les ans ou ans-et-demi, et de deux, je ne pense pas (et cela n'engage que moi) qu'on s'amuse à bricoler une telle machine en changeant un processeur, une RAM, un SSD, d'autant plus quand c'est tout ca en même temps. En revanche, l'ajout de cartes filles, actuellement possible en archi intel, reste la grande inconnue de l'archi ARM

Michel Bellemare

27 juillet 2022 à 14:45

Je ne suis pas le public cible du Mac Pro, mais Apple a sorti ce modèle en architecture Intel... alors que les puces Apple Silicon étaient en préparation; en faisant miroiter une modularité pour justifier des tarifs hors de prix... mais qui n'existait pas dans la réalité! Je pense que ça mérite un recours collectif, mais qui n'aura pas lieu faute de volume de clientèle flouée.

Yann7

27 juillet 2022 à 16:46

C'est plutôt cool de savoir qu'une machine que l'on a payé le prix d'une petite voiture il y a 2,5 ans est toujours au top malgré la transition ARM.

Yann7

27 juillet 2022 à 20:06

@LolYangccool Les périphériques Thunderbolt ne sont pas beaucoup plus lents en Apple silicon. Par contre les apple silicon semblent ne pas savoir générer l'USB-C 10Gb et ils restent en 5Gb.

boboss29

28 juillet 2022 à 11:39

Le mac Studio est largement assez puissant pour couvrir une majorité des usages, sauf que le mac pro précédent (ou plutôt actuel) propose en plus de monter la ram jusqu'à 1,5 To, contre 128 Go pour le Studio. L'ajout de carte supplémentaire dans son boitier, de cartes graphiques, etc... Ce que ne permet pas le Mac Studio, qui est un dans son form Factor, un mac mini plus gros, donc peut modulable...
Pour la puissance, on verra ce qu'il propose, même si j'image que le M1 Ultra est loin d'être insuffisant pour une majorité d'usages. Ceci dit, je raisonne suivant mes usages, ceux qui ont besoin absolument d'un Mac Pro, sauront pourquoi le nouveau est plus intéressant pour eux 😀

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription