Clavier papillon : Apple paiera bien 50 millions de dollars aux États-Unis


Après plus d'un an de procédures, le recours collectif opposant des consommateurs américains de sept États (Californie, New York, Floride, Illinois, New Jersey, Washington et Michigan) à Apple à propos du tristement célèbre clavier papillon d'Apple touche à sa fin. En juillet, Apple avait conclu un accord avec les plaignants pour le versement de 50 millions de dollars, mais il manquait l'accord du juge californien pour que l'affaire arrive à son terme.

C'est désormais chose faite. Une fois les frais d'avocats et de procédure réglés, il restera jusqu'à 395 dollars pour les utilisateurs ayant dû remplacer le clavier plusieurs fois, 125 dollars pour ceux qui ont dû subir une seule réparation et 50 dollars pour les personnes ayant dû remplacer des touches individuelles.


Mécanisme papillon clavier Apple Phil Schiller

Apple était accusée de connaître les défauts de conception de ce clavier et d'avoir continué à le commercialiser, sans offrir de solution de réparation viable pour les personnes touchées : dans le cadre du programme de remplacement qui est toujours en cours, le clavier est remplacé à l'identique et est donc toujours aussi sensible aux incrustations de poussière entraînant le blocage des touches. Apple a abandonné le clavier papillon en 2020.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez le MacBook, le MacBook Air et le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

Revan

30 novembre 2022 à 11:01

Ca me parait bien faible comme somme au regard d'avoir vendu de manière intentionnelle un matériel reconnu comme défaillant.

pehache

30 novembre 2022 à 14:03

Et preuve de leur mauvaise volonté, ils n'appliqueront ces dédommagements que là où il y avait une procédure lancée.

matt

30 novembre 2022 à 14:07

Ça va retomber sur les prix des MacBook … Ça sera transparent pour Apple et c’est les consommateurs qui vont payer plus … si ils le souhaitent !

sudes

30 novembre 2022 à 16:00

Question bête, mais en France, ne peut-on pas "simplement" invoquer la garantie des vices cachés pour obtenir la prise en charge gratuite du changement de clavier, même au-delà de 4 ans ?

Youri

30 novembre 2022 à 18:08

Le problème c'est que ce vice caché n'est pas reconnu par Apple ou par une décision de justice. Ce que je comprends ici c'est qu'Apple préfère payer pour l'arrêt des procédures (c'est courant aux Etats Unis), ce qui lui permet de ne pas reconnaître officiellement que ses produits souffraient de vices cachés.

bulusglo

30 novembre 2022 à 19:00

Si Apple avait écouté Benabar ils auraient su pour l'effet papillon

rei_vilo

1er décembre 2022 à 10:22

Et pour les clients européens ?

Applepineapple

8 décembre 2022 à 22:58

@sudes

à l'époque j'avais fait changer le clavier en Apple Store, sans rien avoir à payer

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription