De premiers benchmarks pour les Mac mini M2 et M2 Pro


Suite à la présentation par Apple de ses nouveaux Mac mini avec puces M2 et M2 Pro ce mardi, de premiers tests de performances ont déjà été réalisés sous GeekBench. Pour rappel, le Mac mini avec puce M1 atteignait des scores moyens de 1 715 en monocoeur et de 7 442 en multicoeurs. Le Mac mini avec puce M2 atteint 1 951 en monocoeur et 9 003 en multicoeurs (ce qui correspond approximativement aux scores des autres Macs M2), alors que le Mac mini avec puce M2 Pro dotée de douze coeurs monte à 1 932 en monocoeur et 14 991 en multicoeurs.

Cette énorme différence entre la puce M2 et la puce M2 Pro en multicoeurs s'explique simplement. La puce M2 intègre quatre coeurs performants et quatre coeurs économes en énergie, tout comme la puce M1, pour un total de huit coeurs. La puce M2 Pro intègre dix ou douze coeurs selon le modèle choisi, mais avec une répartition différente : il y a six ou huit coeurs performants et quatre coeurs économes (c'était le même principe sur la puce M1 Pro mais avec seulement deux coeurs économes). Pour résumer, lorsqu'il s'agit d'envoyer la patate, la puce M2 Pro de douze coeurs dispose de deux fois plus de coeurs dédiés à cela que la puce M2.


Mac mini M2 Pro Benchmark

Les résultats de GeekBench peuvent varier selon de multiples paramètres, comme les autres tâches en cours sur le Mac ou la température de la pièce qui joue sur le refroidissement de l'ordinateur. Ces premiers résultats sont donc à prendre avec un minimum de recul mais ils nous donnent une bonne tendance : par rapport au Mac mini M1, le Mac mini M2 offre un gain de puissance brute de l'ordre de 14% en monocoeur et de 21% en multicoeurs, alors que le Mac mini M2 Pro de douze coeurs affiche logiquement un gain similaire avec un seul coeur mais offre jusqu'à 101% de gains en multicoeurs ! On peut ainsi grossièrement estimer que le Mac mini M2 Pro dans sa version la plus puissante (la puce M2 Pro avec dix coeurs du modèle standard n'a pas encore été testée — le modèle avec douze coeurs est une option à +345 €) est deux fois plus puissant que le Mac mini M1.

Autre comparaison qui intéressera ceux qui attendent de découvrir les scores des nouveaux MacBook Pro, la puce M1 Pro utilisée sur les précédents modèles 16,2" affichait des scores moyens de 1 742 en monocoeur et de 12 141 en multicoeur. La puce M2 Pro offre donc un gain de l'ordre de 11% en monocoeur et de 23% en multicoeur, ce qui est tout à fait honorable d'une génération à l'autre. Notez que la puce M2 Max dispose du même CPU que la puce M2 Pro et se distingue principalement par ses graphismes : en terme de puissance brute, les scores GeekBench de ces deux modèles devraient donc être identiques.
Mac mini sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez le Mac mini sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

Fred4

19 janvier 2023 à 18:07

@Sylvain : "La puce M2 Pro intègre dix ou douze coeurs, mais avec une répartition différente : il y a six ou huit coeurs performants et quatre coeurs économes..."

Sylvain

19 janvier 2023 à 18:27

@Fred4 : ça faisait trop de chiffres pour une news du soir en presque-fin de semaine chargée... Merci c'est corrigé.

LolYangccool

19 janvier 2023 à 20:08

Un benchmark Metal du score GPU ?

Jcc37

19 janvier 2023 à 20:11

Dans 15 jours, il sera miens. J'espère qu'il conservera un silence d'or, pas comme les deux studio qui l'ont précédé (souffle et sifflement) !

Avec 19 GPU, l'écart sera faible avec le M1 MAX. Seuls les 32 Go de mémoire vie m'inquiètent à moitié.

Yann7

19 janvier 2023 à 20:18

Le GPU du M1 Pro était découpé en 2 et celui du M1 Max en 4 groupes. Le score GPU du M2 sera intéressant car (c'est à confirmer), au vu des images des nouvelles puces, je ne serai pas étonné que le GPU du M2 pro soit 1 seul groupe et celui du M2 max seulement 2. Cela va améliorer les performances.

Yann7

19 janvier 2023 à 20:49

M1 Max 24 GPU: 60 000. M2 pro 19 GPU: 53 000!

Sethenès

19 janvier 2023 à 22:45

Je suis d'accord pour dire que les puces M ont un avantage du à leurs faibles consommation, ce qui permet de multiplier les cœurs tout en maitrisant la dissipation.

Pour le reste, je suis plus mitigé. Les puces M1 tiennent dans un mouchoir de poche pour ce qui est des performances monocoeur (1715 - 1742, +1,02%), mais c'est aussi le cas pour les puces M2. J'ai retrouvé les performances des MBA M2 et elles aussi tiennent dans un mouchoir de poche avec les puces M2+ (1892 - 1932, +1,02% également). D'accord, la différence entre les premiers M1 et les derniers M2+ est significative (1712 - 1932, +12%) mais si on rapporte cela sur base annuelle, cela ne donne qu'une augmentation de 6% puisque les puces M1 sont disponibles depuis décembre 2020.

Ici, on a un peu l'équivalent de l'ancien modèle tick-tock d'Intel avec un gain de performance à finesse de gravure constante (tock) qui précède le gain en finesse (tick). Dans ces conditions, +12% ce n'est pas mal, mais il reste à espérer que le gain du au tick sera plus significatif.

A titre indicatif, le meilleur i5 de 13ème génération (i5-13600K), c'est 1961 en performance monocoeur et 15124 en multicœur. Et il y a des i7 et des i9 encore au dessus.

Sethenès

19 janvier 2023 à 22:49

Sorry, petit faute, merci de lire :
(1715 - 1742, +2%) c'est x1,02
(1892 - 1932, +2%) c'est x1,02

clive-guilde

21 janvier 2023 à 09:46

@Sethenes. Merci pour ton analyse. Comme toujours très éclairée

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription