Mac Pro : Apple aurait abandonné tout projet de puce Extreme


Avec sa puce M1 Ultra inaugurée par le Mac Studio l'année dernière, Apple a mis en place une technologie appelée UltraFusion qui lui permet de connecter deux puces M1 Max entre elles. Ce procédé permet de maximiser les performances par rapport à un biprocesseur classique qui consiste simplement à placer deux processeurs cote à cote sur la carte mère.

Les rumeurs ont maintes fois évoqué un projet de puce M1 Extreme, puis M2 Extreme, qui aurait utilisé un principe similaire pour connecter quatre puces entre elles. Ce projet, pensé pour le Mac Pro, aurait finalement été abandonné et le nouveau Mac Pro se contente de la puce M2 Ultra qui n'est pas plus puissante que celle utilisée sur le Mac Studio. Le Mac Pro sous Apple Silicon se distingue ainsi uniquement par ses possibilités d'extensions internes, par ailleurs très limitées.


Apple UltraFusion

Les connecteurs de la technologie UltraFusion sur deux puces M1 Max



Selon une source de Myke Hurley dans son podcast Upgrade (épisode 468), Apple n'aurait pas remis ce projet à plus tard : il aurait été abandonné dès la génération M1 et il n'aurait jamais existé pour la génération M2. Il ne faudrait ainsi pas s'attendre à une puce M3 Extreme l'année prochaine, ni même à une puce M4 Extreme pour la génération suivante. D'ailleurs, la génération M5 serait déjà sur la planche à dessin et les feuilles de routes donneraient les grandes indications à suivre jusqu'à la génération M7, sans que la technologie UltraFusion ne soit employée pour connecter plus de deux puces entre elles.

Il reste parfaitement possible qu'Apple trouve une autre solution pour multiplier les coeurs, par exemple avec une puce plus musclée que le modèle Max qui pourrait ensuite se combiner avec UltraFusion pour créer une seconde puce destinée au Mac Pro. Mais pour le moment, c'est une information qui restera confidentielle.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez le Mac Pro sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

VanZoo

19 juillet 2023 à 14:34

Le Youtuber Linus a démonté le marketing d'Apple à propos des performances promises par le nouveau Mac Studio M2 Ultra = informations mensongères.

Pourquoi ce Mac Pro existe t-il ? Peut-être parce qu'à l'époque où Apple pensait faire une puce Extrême, ils ont annoncé qu'il y aurait un Mac Pro Apple Silicone. Ou parce que le Mac Studio n'était pas prévu et n'a été qu'une opportunité = ce qui voudrait dire qu'Apple navigue plus ou moins à vue.
Ou pour donner l'impression que le Mac Studio n'est pas si cher.

Sethenès

19 juillet 2023 à 16:05

@VanZoo : un lien vers la vidéo en question car je viens de regarder et il y en a plusieurs (et comme elle font 20 minutes chacunes ...).

Plus fondamentalement, en recensant les modèles de puces M2 pour l'autre discussion, une chose m'a sauté aux yeux. Aujourd'hui toute la gamme de Mac est déclinée à partir de 4 modèles distincts. Modèles, qui sont chacuns déclinés en deux sous-modèles, mais fondamentalement il n'y a que 4 modèles. C'est quand même très peu :
- modèle à 8 coeurs CPU, décliné en 8 et 10 coeurs GPU (x1,25)
- modèle à 10/12 coeurs CPU, décliné en 16 et 19 coeurs GPU (x1,19)
- modèle à 12 coeurs CPU, décliné en 30 et 38 coeurs GPU (x1,27)
- modèle à 24 coeurs CPU, décliné en 60 et 76 coeurs GPU (x1,27).

On peut discuter sur ma segmentation, notamment le modèle "2" à 10 ou 12 coeurs, mais l'idée est là.

Du coup, je comprends mieux la logique de la suppression de l'Extreme : ils n'ont pas les débouchés pour un tel modèle.

Ceci dit, c'est à la fois un coup technologique et un formidable coup marketing. Technologique d'abord car en raison de la faible consommation de ces puces, des puces très puissantes se retrouvent dans les Macs d'entrée de gamme. Marketing ensuite car Apple a réussi à faire croire qu'en se rendant indépendant d'Intel, d'AMD et de Nvidia, elle proposerait plus d'options alors que c'est tout le contraire.

Encore une fois, l'abandon de cette puce Extreme (soyons prudent, rappelons-nous les fausses rumeurs savamment distillées avant la sortie du casque ... ah oui par les fameux "journalistes" "indépendants" "intègres" ... my .ss ...), rend encore plus important le gain de performance brute qu'apportera la puce M3.

Sethenès

19 juillet 2023 à 16:11

(j'ai oublié de rappeler l'entrée de gamme basée sur le M1 8 coeurs CPU et 7 coeurs GPU, mais vous aurez rectifié).

LolYangccool

19 juillet 2023 à 18:56

« il aurait été abonné dès la génération M1 »
abandonné je suppose.

@Sethenès : Je vois de quelle vidéo parle VanZoo.
Je crois qu’il parle de celle-là : https://www.youtube.com/watch?v=buLyy7x2dcQ

VanZoo

19 juillet 2023 à 19:48

Oui, c’est celle-là

Yann7

19 juillet 2023 à 20:58

Le Mac Pro représente combien dans les ventes de Mac? Une puce Mx Extreme représenterait combien dans le budget R&D Apple Silicon? => La messe est dite.

LolYangccool

19 juillet 2023 à 22:12

Bah c’est sur qu’avec un Mac Pro comme celui qu’il nous ont servis les ventes ne risquent pas de décoller…

LolYangccool

19 juillet 2023 à 22:15

Il y aura forcément des gens qui seront intéressés par les slots PCIe bridés malgré tout, mais face au Mac Studio environ deux fois moins cher avec la même puces il n’a pas beaucoup d’arguments à faire valoir ce Mac Pro.

Spinnozza

20 juillet 2023 à 00:14

Une erreur de positionnement de faire un tel choix vu le mac studio.
Un des deux (mac studio/mac Pro) va manger l’autre.

Zarck

20 juillet 2023 à 00:33

Plus une puce monobloc est grande plus le taux de défauts est important, le nombre de puces Extreme viables doit être à zéro ou presque.
La solution actuelle pour éviter ce problème est les cpus à chiplets (répartitions sur plusieurs puces).
Image

Youri

20 juillet 2023 à 09:38

Le MacPro c'est un marché de niche, je crois pas que le volume des ventes soit vraiment important, c'est un produit vitrine, fait pour montrer le savoir faire du fabriquant. Le plus gros problème, comme Sethenès l'a expliqué plusieurs fois, c'est l'absence de suivi sur ce produit. Et j'ajouterai même moi l'absence de stratégie, on a l'impression qu'ils font des "one shot" et qu'ils passent à autre chose.

Yann7

20 juillet 2023 à 10:05

@Zarck Si Apple adopte les circuits configurables à chiplets, le Mx max et au delà seraient remplacés par cette technologie.

pehache

21 juillet 2023 à 09:27

C’est la limite des puces tout intégré. Les juxtaposer et les faire fonctionner comme s’il s’agissait d’une puce unique semble être un casse tête

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription