Snapdragon X, la réponse de Qualcomm à Apple Silicon


« 2024 sera un point d'inflexion pour l'industrie du PC », affirme Qualcomm qui annonce l'arrivée d'une nouvelle génération de puces destinées aux ordinateurs : la gamme Snapdragon X Series sera lancée en 2024 et délivrera « des performances de niveau supérieur. » La plateforme sera basée sur les processeurs Oryon de Qualcomm qui sont issus de l'acquisition de la startup Nuvia, fondée en 2019 par des anciens ingénieurs d'Apple. La technologie s'appuiera sur l'architecture ARM et embarquera des capacités cellulaires pour des ordinateurs sous Windows capables de se connecter en 5G.


Snapdragon X Series coming soon

Les puces Snapdragon X se compareront directement aux puces Apple Silicon qui sont aussi conçues avec l'architecture ARM. Cependant, Apple ne commercialise pas ses puces qu'elle se réserve pour son propre usage : c'est plutôt Intel qui a à craindre de l'essor de Qualcomm dans ce domaine. Si les puces Snapdragon X sont convaincantes, elles pourraient accélérer la transition d'une partie de l'industrie du PC vers ARM et cela profiterait d'ailleurs indirectement à Apple, qui a tout intérêt à ce que les développeurs basculent sur cette architecture.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

Yann7

12 octobre 2023 à 13:12

Le X est vraiment à la mode.

Nameless_

12 octobre 2023 à 16:39

Excellente analyse en fin d'article

Sethenès

12 octobre 2023 à 21:09

Concernant Intel, je suis d'accord, à condition que soit Qualcomm, soit Microsoft fasse le portage vers Windows ARM. Un bémol cependant, l'architecture x86 est back&forward compatible. C'est ce qui garanti que les machines d'il y a 10 ans aient pu passer à Windows 11 ou à une nouvelle version de Linux sans que Linux ait à s'en soucier. C'est une vraie question que je me pose au sujet d'ARM sans avoir la réponse.

Pour le dernier point, en tant que programmeur, je suis plus dubitatif. Il est infinement plus facile de porter un code Windows de PC sur ARM (et inversement) - que - de porter un code Windows x86 sur Linux x86. Même chose pour Linux ou pour n'importe quel OS. La raison est simple, c'est que les programmes interagissent avec l'OS. Même s'ils sont écrits dans des langages semblables (C, Java, ...) cela ne change strictement rien.

Autrement dit, Windows/ARM et OSX/ARM ne change rien à la situation actuelle de Windows/x86 et OSX/ARM.

A la limite, on pourrait discuter pour les GPUs par exemple, mais comme Apple garde jalousement ses avancées pour elle .. Et ce sera d'ailleurs un des points clé de Qualcomm : que vaudront ses puces ARM au niveau du GPU ?

WTCCTW

13 octobre 2023 à 09:46

@Sethenès merci pour l’explication

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription