Vision Pro : quatre générations avant la maturité ?


L'Apple Vision Pro doit-il être considéré comme un onéreux prototype ? Selon Mark Gurman sur Bloomberg, certains employés du « Vision Products Group » en charge du développement du casque estiment qu'il faudra sans doute quatre générations avant d'atteindre une version mature, qui coche toutes les cases initialement souhaitées par Apple. Poids trop important, autonomie trop faible, écrans et caméras perfectibles, fonctionnalités limitées... Autant sur le plan matériel que logiciel, il y a encore beaucoup de travail.


Apple Vision Pro

Après avoir testé l'appareil, Mark Gurman ne conseille pas son achat au tout venant. Il estime que le casque a le potentiel de remplacer un jour l'iPad, mais dans un futur qui est encore lointain. Le journaliste annonce sans grande surprise que les nouveautés de visionOS 2 seront détaillées à la WWDC en juin pour une sortie à la rentrée de septembre, comme pour les autres systèmes de la marque.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

matt

12 février 2024 à 10:51

C’est vrai que l’iPhone de 2007 n’était vraiment pas abouti (pas de copie collé, pas d’apn frontal, pas d’enregistrement vidéo etc …).
Maintenant la question qui se pose si on tente l’exercice d’extrapoler l’avenir de l’Apple Vision Pro a l’iPhone dont on connais les évolutions, c’est à partir de quelle génération l’iPhone est-il devenu mature ?
Personnellement, je pense que l’iPhone est devenu mature entre l’iPhone 5S et le 6S à peu près…
Si on doit attendre 6-8 ans avant que l’Appel Vision Pro soit mature je vais perdre patience 😂

Michel Bellemare

12 février 2024 à 11:23

La vrai question n'est pas une maturité subjective, mais un produit compétitif!
C'était le cas avec le iPhone de première génération, qui était en compétition avec des cellulaires et des organisateurs personnels (Palm Pilot) moins abouti.
Ce n'est pas le cas du «Vision Pro» avec son prix!
La question est alors... se rendra-t-il à la cinquième génération?

LolYangccool

12 février 2024 à 11:40

Quels usages pour le Vision Pro ? Quelle plu-value par rapport à un ordinateur ou un iPad ?
Une fois que les usages seront clairement identifiés, Apple pourra avancer dans cette voie pour le rendre mature pour ces usages.
Pour le moment j'ai vraiment du mal à voir ce que ça apporterait de plus que ce que peuvent me proposer mes autres machines Apple, iPhone, iPad, Mac, voir Watch.

VanZoo

12 février 2024 à 11:57

La 1ere AppleWatch était même une version Alpha.
Le 1er IPhone était tout à fait imparfait mais avait, je pense, bien plus bluffé.
Beaucoup, à raison, comparent le Vision Pro au 1er Macintosh - les modes d’interactions (et une nouvelle voie qui va demander du temps avant de toucher le grand public)

Divama

12 février 2024 à 11:57

Quels usages pour le Vision Pro ?… En l'état, c'est un gadget bluffant et époustouflant pour un prix irréel. Par contre tout est en place pour que ce soit une révolution de l'informatique une fois que l'objet lui-même soit réduit au format ( et au poids) de simples lunettes normales. Malheureusement, ça, ce n'est pas pour demain

Revan

12 février 2024 à 12:20

L'iPhone n'était pas seulement une première génération mais une nouvelle "catégorie" de produits. Les casques de VR existent déjà et Apple a bien plus d'expérience qu'en 2007.

On est pas non plus sur le même tarif... 4 générations ? Avec un gap de 500€ à chaque fois ? Lol

Spinnozza

12 février 2024 à 12:41

@Divama, ce n’est pas la vocation du Vision Pro d’être aussi léger que des lunettes normales. Apple planche sur des « Apple Glass ». Il a aura à terme 2 produits bien distincts avec des utilités différentes.

Je pense surtout qu’après le « non lancement » (ne parlons pas d’échec trop vite) de l’Apple Car cette fois-ci Tim a voulu rentabiliser un peu le projet en lançant la production assez vite. L’avenir nous dira s’il a eut raison ou non.

Sethenès

12 février 2024 à 14:27

@matt : je situe les premiers iPhone a avoir fait parlé d'eux aux alentours du 3GS et du 4. Mais je mets le vrai départ au moment de la sortie du 4S.

@Michel Bellemare : pour une autre société qu'Apple, ce serait la question. Mais ici, ils ont les reins assez solides pour tenir la distance. Avec eux, c'est plutôt l'effet HomeKit qu'il faut redouter : on parle d'un produit, puis plus rien pendant 3 ans, puis on revient le produit, et ainsi de suite.

Pour le reste, que le casque vale peut-être son prix est possible (avec la double surtaxe d'Apple), mais pour faire un succès commercial, il faut des clients en nombre suffisant. Surtout quand le succès d'un HW, dépend fortement du nombre de SW déclinés, ou mieux originaux, voir exclusif.

LolYangccool

12 février 2024 à 15:11

@Revan : L'iPhone n'était pas une nouvelle catégorie de produits, les smartphones existaient déjà avant lui.
Il a révolutionné le marché certes, mais ça n'en fait pas une nouvelle catégorie de produits pour autant.

VanZoo

12 février 2024 à 16:24

À partir du 3GS, Orange n’a plus eu le monopole de la vente. Ça a été le 1er vrai boom de l’Iphone en France.

En somme, peut-on comparer la révolution du Multi-Touch à l’eye tracking et aux gestuelles ? Le MetaQuest a des manettes comme BlackBerry avait un clavier.

Tarte aux pommes

13 février 2024 à 09:13

Je pense effectivement que le produit est pour le moment sur un marché de niche. Ce qui justifie son prix. Les Devs sont déjà en train d'exploiter le potentiel du produit. Comment vont-ils s'y prendre pour convaincre le grand public d'adopter l'Apple vision plutôt que leurs iPhone, Mac ou autres produits dans les années à venir? Wait&See 

LolYangccool

13 février 2024 à 17:17

J'espère sincèrement pour l'avenir du Mac que ce Vision Pro sera un énorme flop mondial qui conduira Apple a plus ou moins abandonner le projet.

Youri

14 février 2024 à 09:46

Tout à fait d'accord avec Lol. Le nerf de la guerre, c'est l'usage. Si il n'y en a pas, ou trop peu, capables de convaincre le consommateur moyen, alors ça restera au mieux un marché de niche. Et comme toi, je suis dubitatif, car je ne vois pas du tout quels usages seraient vraiment révolutionnaires comparés à un ordinateur ou un téléphone portable. L'iPhone a apporté la mobilité extrême, comparée à un ordinateur. Mais là, je ne vois vraiment pas (hormis certains usages très spécifiques).

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription