Apple teste son IA avec les conseillers d'AppleCare


Apple testerait auprès de certains de ses conseillers d'AppleCare un nouvel outil d'assistance appelé Ask. Selon MacRumors, l'application serait basée sur l'intelligence artificielle générative et entraînée sur la base de données d'Apple. Il serait possible de l'interroger de manière naturelle, par exemple comme ceci : « un client n'arrive pas à mettre à jour son appareil vers iOS 13.7, que faut-il faire ? » Il serait possible de poser jusqu'à cinq questions supplémentaires pour approfondir le même sujet.


AppleCare

Pour le moment, seul un petit groupe d'employés participerait à ce programme expérimental qu'Apple souhaiterait étendre après avoir collecté suffisamment de retours et peaufiné sa copie. Apple doit lancer plusieurs nouveautés d'envergure relatives à l'intelligence artificielle cette année — Tim Cook a d'ailleurs déjà promis des annonces qui devraient avoir lieu à la WWDC en juin. Selon le bien renseigné Mark Gurman, qui avait déjà mentionné l'outil d'AppleCare, il faudrait notamment s'attendre à une ambitieuse refonte de Siri, à un équivalent du Copilot de GitHub pour Xcode, et une fonctionnalité de résumé automatique et d'auto-complétion de texte.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

VanZoo

23 février 2024 à 13:09

Même si je n’attends pas grand chose de cette assistance par l’IA, la prochaine WWDC risque d’être enthousiasmante.
Sinon, c’est d’une tristesse si de nombreux rapports humains sont remplacés par des dialogues avec la machine.

Michel Bellemare

23 février 2024 à 14:02

J'étais dans le secteur diagnostic (laboratoire hospitalier), VanZoo, et il y a un avantage à l"IA... même si ceci a affecté ma job!
L'erreur est humaine, et malgré toute notre attention... elle est inévitable.

Dans mon monde... elle est potentiellement mortelle!

DKSnake

23 février 2024 à 17:14

@VanZoo: je partage ton sentiment sur ton dernier propos. A mon avis, c'est pour cela que je suis sceptique de son succès dans les domaines qui nécessitent une relation humaine. Le résultat des magasins sans personnel ou des caisses sans caissières vient témoigner (heureusement) dans ce sens.

jlb

24 février 2024 à 07:24

@VanZoo : au risque de ne pas être très « politiquement correct », je dirais qu’il y a aussi (malheureusement) de nombreuses situations où il serait préférable d’avoir affaire à une IA (bien conçue et bien entraînée) plutôt qu’à un humain incompétent et/ou absolument pas motivé à essayer de trouver une solution à ton problème ! Et j’ai des tonnes d’expériences avec de multiples services clients - qui portent souvent mal leur nom - qui ont forgé mon opinion.
Je serais le premier à déplorer la disparition des interactions avec des humains (ce qui ne semble, par ailleurs, ne pas trop gêner les nouvelles générations…), mais le niveau est souvent tellement catastrophique… Y compris, je précise, quand les interlocuteurs se situent en France et non pas dans je ne sais quel pays, plus ou moins lointain…
D’expérience, c’est finalement les services publics (pas tous !) qui sont dans le haut du panier ; l’URSSAF, par exemple, qui a toujours, jusqu’à présent, répondu avec efficacité, professionnalisme et amabilité, à tous les problèmes soumis.

jlb

24 février 2024 à 07:38

@DKSnake : je ne sais pas si c’est rassurant, mais des études, commencent à montrer que, même dans le secteur médical, des IA, font preuve de plus d’efficacité et/ou d’empathie que les professionnels de santé !
Ce serait le cas par exemple pour l’interprétation des examens d’imagerie (radios, scanner, IRM). Mais aussi pour ce qui est de l’écoute du patient ! Il est vrai qu’un professionnel de santé - qui reste un être humain - ne peut évidemment pas faire preuve de la même concentration, patience et écoute, à la fin d’une longue journée de travail qu’au début.
Et pour ce qui est des interactions avec des humains, qui semblent pourtant essentielles dans le domaine de la santé, que penser des professionnels de santé qui ne consultent plus qu’en visioconférence, sans jamais voir leurs patients ?!

pehache

24 février 2024 à 09:26

Parler d'empathie de la part d'une IA, euh...

Cupraouf

25 février 2024 à 16:20

Sans parler du secteur médical, je serais heureux de mon côté de dialoguer avec une ia qui saura me fournir des renseignements lorsque je souhaite acquérir quelque chose. J'en fais les frais en ce moment même, je compte renouveler mon véhicule utilitaire et tous les commerciaux en concession auxquels j'ai eu affaire se sont révélés totalement incompétents, j'en savais bien plus à propos de leurs véhicules qu'eux mêmes, et il ne s'agit que d'un exemple parmi tant d'autres.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription