MacBook Pro 2013, la différenciation par le haut


Après une très longue attente, le MacBook Pro devrait enfin être revu le mois prochain, durant le traditionnel événement spécial du mois d'octobre dont la date n'a pas encore été annoncée. La plupart des détails techniques sont déjà connus, et nous y reviendrons dans cet article. Mais il reste une inconnue : Apple prendra-t-elle la peine de mettre à jour le MacBook Pro classique, avec son antique disque dur et son graveur de DVD ? Depuis la sortie du MacBook Pro avec écran Retina en juin 2012, deux gammes d'ordinateurs professionnels cohabitent chez Apple. Et cette situation ne va évidemment pas perdurer éternellement ! Mais la suppression du MacBook Pro classique aura des implications importantes, à commencer par une probable hausse des tarifs. Cette année est-elle la bonne ? Analyse.




Le MacBook Air à la rescousse


MacBook Air 2013Cela n'aura échappé à personne, le MacBook Air cuvée 2013 est une petite bombe (voir dépêche : Le MacBook Air est arrivé à maturité). Il y a quelques années, personne n'aurait osé envisager l'idée d'utiliser l'ultra-portable d'Apple comme ordinateur principal, à moins d'avoir une utilisation très sporadique de l'outil informatique. Mais aujourd'hui, le MacBook Air a tout ce qu'il faut pour être utilisé comme ordinateur principal dans un cadre professionnel : puissance brute, puissance graphique, autonomie, résolution, mémoire flash... Bien sûr, il reste insuffisant pour des utilisations très exigeantes, mais il convient à de plus en plus de monde.

Le MacBook Air 2013 pose donc déjà la question du maintien du MacBook Pro 13,3" au catalogue, dont le seul réel avantage sur son cadet est d'avoir un processeur plus puissant (Apple a exclu la question du lecteur optique depuis bien longtemps). Le MacBook Air a un meilleur écran (1 440 x 900 contre 1 280 x 800), des unités de stockage bien plus rapides, une meilleure autonomie, une portabilité largement supérieure... En dehors de quelques considérations techniques qui ne concernent que les utilisateurs avertis, comme la possibilité de changer soi même le disque dur ou la mémoire vive, la comparaison entre les deux ordinateurs n'est clairement pas à l'avantage du MacBook Pro.

Bien qu'il n'existe pas de MacBook Air 15,4", le même raisonnement peut s'appliquer au MacBook Pro 15,4" classique. Le MacBook Air n'est certes pas aussi puissant, il ne dispose certes pas de carte graphique, mais il dispose d'une définition d'écran identique (1 440 x 900), d'une meilleure autonomie et d'une mémoire flash bien plus rapide qu'un simple disque dur, tout cela dans un ordinateur bien plus petit et léger. En bref, en dehors de la puissance, le MacBook Air titille voire dépasse très sérieusement le MacBook Pro classique sur de nombreux points alors que 500 € (au minimum) les séparent.

Notez que nous comparons ici deux gammes d'ordinateurs qui ne sont pas de la même génération, et qui ne sont pas destinées aux même utilisateurs. Mais l'idée reste la même : le MacBook Air a tellement pris de galon que le MacBook Pro classique fait aujourd'hui pâle figure, avec des défauts flagrants et la seule puissance comme réel argument de vente. Or, cet argument de vente touche de moins en moins de monde alors que le processeur et la puce graphique du MacBook Air s'améliorent très rapidement. On comprend dès lors qu'Apple peut aisément se débarrasser du MacBook Pro classique, et mieux différencier ses deux gammes d'ordinateurs portables : si vous n'avez pas besoin de beaucoup de puissance, le MacBook Air est fait pour vous. Si vous avez une utilisation exigeante ou que vous désirez du confort, alors le MacBook Pro avec écran Retina vous apportera un vrai ordinateur haut de gamme. Et si vous avez véritablement envie d'un écran 15,4" pour votre confort visuel, le MacBook Pro avec écran Retina sera tout de même bien plus agréable que le modèle classique et ses pixels visibles à l'oeil nu.




Un nouveau vrai haut de gamme


Maintenant que le MacBook Air a pris une certaine avance sur le MacBook Pro classique, il est temps pour Apple de recréer un véritable MacBook Pro haut de gamme. Le seul argument de la puissance étant moins efficace qu'auparavant, d'autres avantages doivent être trouvés pour séduire un public plus large. L'avantage, c'est que ce vrai haut de gamme existe déjà ! Avec le MacBook Pro Retina, Apple comble tous les défauts du MacBook Pro classique (résolution de l'écran, vitesse de l'unité de stockage, poids et épaisseur, etc.) et redonne un véritable attrait au portable professionnel pommé.

Pour pouvoir remplacer le MacBook Pro classique, il ne manque pas grand chose au MacBook Pro Retina : son seul véritable défaut aujourd'hui réside dans son prix particulièrement élevé. Avec la mise à jour à venir, Apple pourra baisser ses tarifs, tout en améliorant ses spécifications, et rendre son ordinateur plus accessible. Qu'on se le dise tout de suite, il serait totalement utopique d'imaginer un MacBook Pro avec écran Retina aux même tarifs que le MacBook Pro classique, surtout avec des capacités de mémoire flash en hausse. Toutefois, un juste milieu peut certainement être trouvé.

Pour adoucir la transition, il n'est pas impossible qu'Apple conserve le MacBook Pro classique au catalogue, mais sans le mettre à jour. Il pourrait par exemple être vendu sur le Refurb Store (voir dépêche : Qu'est-ce que le Refurb Store ?) pour satisfaire les derniers acheteurs avant sa disparition pure et simple.




Des spécifications en nette amélioration


La plupart des nouveautés du futur MacBook Pro avec écran Retina sont déjà connues. En effet, il suffit de regarder les dernières avancées du MacBook Air avec l'arrivée des processeurs Haswell pour se faire une idée assez précise de ce que devrait être le nouveau MacBook Pro, qui va lui aussi adopter la nouvelle architecture d'Intel (voir dépêche : Haswell est commercialisé !).

Une autonomie en grande hausse
C'est une des grandes nouveautés de l'architecture Haswell : les nouveaux processeurs qui équiperont le MacBook Pro consommeront bien moins d'énergie que les puces actuelles (voir dépêche : Les processeurs du MacBook Pro 2013 [M]). Sur le MacBook Air, ces nouveaux processeurs ont eu un effet détonant : l'autonomie du modèle 13,3" par exemple est passée de 7 heures à 12 heures ! Certains utilisateurs sont même parvenus à pousser la batterie du MacBook Air 2013 beaucoup plus loin (voir dépêche : Un MacBook Air avec 20h d'autonomie !). Voilà qui laisse espérer de grands progrès pour le MacBook Pro, qui comme le MacBook Air de l'année dernière plafonne à 7 heures d'autonomie.




De meilleures puces graphiques
Comme le MacBook Air, le MacBook Pro va pouvoir bénéficier des derniers processeurs graphiques d'Intel, qui sont beaucoup plus performants que les modèles actuels (voir dépêche : Avec Iris, Intel veut tuer la carte graphique). Le MacBook Pro 13,3", qui est dépourvu de carte graphique dédiée, sera le premier à en bénéficier, avec un modèle de processeur graphique qui devrait être très haut de gamme (Iris Pro 5200) et qui justifierait en partie le retard de la sortie du MacBook Pro (voir dépêche : Le MacBook Pro revu en octobre ?). Le modèle 15,4" en sera également doté, en plus de nouvelles cartes graphiques elles aussi plus performantes (voir dépêche : Les cartes graphiques des Mac 2013 ?).

De la mémoire flash très rapide
Mémoire flashPour l'unité de stockage aussi, le MacBook Air nous donne un précieux indice. L'ultra-portable a en effet adopté de nouveaux modules de mémoire flash extrêmement rapides (voir dépêche : MacBook Air 2013 : un SSD impressionnant), et il est évident que ces nouveaux modules vont débarquer sur le MacBook Pro. Grâce à l'architecture interne du MacBook Pro qui est plus évoluée que celle du MacBook Air, ces nouveaux SSD devraient exploser des records de vitesse (voir dépêche : MacBook Pro 2013 : un SSD giga rapide !).

Une nouvelle génération de Wi-Fi
Avec le MacBook Air, Apple a utilisé pour la première fois le Wi-Fi 802.11ac, qui promet des vitesses de transfert sans fil plus importantes. Alors que les nouvelles bornes Wi-Fi d'Apple en sont aussi équipées (voir dépêche : Le Wi-Fi Gigabit pour les bornes AirPort), l'arrivée de cette nouvelle génération de Wi-Fi sur le MacBook Pro est une certitude.




Thunderbolt 2 ?
Intel a annoncé en avril une mise à jour de sa connectique Thunderbolt, qui va permettre des débits doublés à 20 Gbps (voir dépêche : Un nouveau Thunderbolt pour l'UltraHD). Apple ayant annoncé que son futur Mac Pro en sera équipé, et ce Mac Pro étant prévu pour cet automne, plus ou moins en même temps que les nouveaux MacBook Pro (voir dépêche : Un nouveau Mac Pro pour l'automne !), il y a de grandes chances que Thunderbolt 2 soit de la partie.

Le prix et le stockage, la variable d'ajustement
Nous l'avons vu plus haut, Apple devra certainement baisser les tarifs du MacBook Pro avec écran Retina pour compenser la probable disparition des modèles classiques. Mais alors que l'on attend vivement une hausse des capacités de la mémoire flash embarquée dans les MacBook Pro Retina, on imagine difficilement Apple doubler les capacités tout en baissant les tarifs. Si nous ne savons donc pas dans quelle mesure Apple baissera ses prix et dans quelle mesure les capacités augmenteront, une chose est presque sûre : le prix de l'ordinateur rapporté à sa capacité sera certainement en baisse.




Ne pas acheter maintenant !


Comme vous l'avez certainement remarqué en lisant cet article, la mise à jour que nous attendons aujourd'hui est loin d'être mineure, et de nombreuses nouveautés très importantes sont attendues. Bien que nous ne disposions pas encore de date précise, le nouveau MacBook Pro sortira sans grand doute avant Noël avec une présentation très probable en octobre, c'est à dire dans une poignée de semaines ! Si vous avez l'intention d'acheter un MacBook Pro, il est donc vivement conseillé de patienter encore quelques semaines, afin de bénéficier des nouveautés à venir, ou de pouvoir obtenir les modèles actuels pour moins cher. Si votre achat est vraiment pressé, nous vous invitons à consulter la rubrique "Acheter moins cher" de notre fiche MacBook Pro !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse : MacBook Pro

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (16)

guig's

23 septembre 2013 à 17:54

Le MacBook Pro Classique n'a pas que la puissance comme avantage sur le MacBook Air, mais aussi la capacité de stockage. Beaucoup de monde a besoin de plus de 128Go. Il va falloir attendre encore un peu que les prix du flash baissent je pense. Pour moi, Apple devrait garder le MacBook Pro classique 13' qui viendrait prendre la place du bon MacBook blanc d'antan, en plus de la gamme MPBr et MBA.

Sylvain

23 septembre 2013 à 18:08

La question du stockage est directement liée à celle du prix, et on est d'accord, c'est le gros point noir du MBP Retina qu'il reste à résoudre. Malgré ça, je reste persuadé qu'il est possible d'avoir des MacBook Pro Retina avec 256 Go voire 512 Go à des prix "corrects". Pour le reste, Apple mettra certainement en avant les disques durs externes via USB 3 et Thunderbolt...

bunios

23 septembre 2013 à 18:10

C'est clair que le MacBook Pro classique vit ses derniers jours. Pour le MacBookPro Retina pas de grosses révolutions à attendre effectivement. Même si la connectique Sata Express vu sur les MacBook Air 2013 a été un coup de tonnerre à ce niveau de portable.

Il y a de quoi se réjouir tout de même : meilleure autonomie, puce graphique intégrée Intel Iris Pro 5200 (pas dis que toute la gamme y ait droit d'ailleurs), Sata Express pour les SSD,Wi-fi ac, ThunderBolt 2 ?,....

Bref, une évolution nette mais en douceur.

A voir.

A+

Laurent

PS : peut-être l'USB 3.1...nan je rigole...

guig's

23 septembre 2013 à 18:58

@sylvain
J'espère que tu as raison pour les prix, aujourd'hui c'est 2000€ pour un MacBook Pro Retina 500Go. Je pense aux étudiants (comme moi) qui peuvent déjà difficilement dépenser 1200 pour un ordinateur portable. Je pense vraiment que le MacBook Pro classique 13" peut rester au catalogue encore un peu. Pour ce qui est du 15", c'est fini pour lui à mon avis.
En ce qui concerne les disques durs externes, je ne pense pas que ce soit une solution, c'est quand meme ultra-dommage de devoir brancher tout le temps un truc à son ultra-portable pour avoir plus de stockage.

aLXB

23 septembre 2013 à 21:02

Merci Sylvain pour cet article. Est-ce que l'on a des news ou des rumeurs sur le renouvellement du mac mini lors de cette conférence. En effet j'envisage très sérieusement de m'en acheter un.

Merci

Arthur

23 septembre 2013 à 22:21

Super, c'est le meilleur article pour les rumeurs du nouveau macbook pro retina !
C'est du beau travail.
Merci Sylvain !

-yohan-

24 septembre 2013 à 06:45

"Apple pourra baisser ses tarifs" -> Ha !

evilsmooth

24 septembre 2013 à 09:36

Pour ma part, une baisse de tarifs me semble grandement improbable.
De plus, cette keynote sera surement centrée sur les portables et le mac mini, mais pas sur l'imac, qui n'ont pas grand chose à gagner avec les haswell actuels....

Sylvain

24 septembre 2013 à 09:44

@evilsmooth : tu crois qu'Apple va démarrer sa gamme à 1 499 € ? Remarque, si pour ce prix là on a 512 Go, moi je veux bien... Mais je n'y crois pas une seconde.
Ce qui serait plus crédible, c'est un début de gamme à 1 399 € avec 256 Go, et le modèle 512 Go à 1 599 €. Mais déjà là, je suis très très très optimiste.
Et pour le 15,4", démarrer la gamme à 2 199 € sans alternative ça serait du délire... 1 999 € ça me paraît un maximum.

mat_elot

24 septembre 2013 à 10:12

@bunios
L'iris pro sera je pense la config minimale, celle des 13 pouces. Les autres formats continueront avec leur cartes graphiques dédiées.

evilsmooth

24 septembre 2013 à 12:22

@Sylvain: peut-être baisse de prix, mais je mise plutôt sur le fait qu'ils vont garder encore au catalogue les mbp "traditionnels"

Mr Bob

24 septembre 2013 à 12:42

La baisse des prix pour le Retina devrait s'effectuer par glissement : le 512Go passe au prix du 256Go, etc.
Il ne faut pas non plus s'attendre à une baisse drastique, on reste sur un produit "pro".

bunios

24 septembre 2013 à 14:14

@mat_elot

Tous ne l'ont pas Iris Pro sur les différents processeurs. Donc tout dépendra d'Apple.

Bref, moi aussi je ne crois pas trop à une baisse....quand on voit déjà les nouveaux portables iPhones

A+

Laurent

Um4r0

24 septembre 2013 à 14:18

Tout le monde semble oublier que le Macbook Pro classique reste le Macbook portable le plus avantageux. Non pas pour ses configurations de base ou pour son prix, mais bel et bien pour sa capacité d'évolution que la totalité des autres machines d'Apple n'offrent plus aujourd'hui.

Et ça, ça n'a pas de prix. Personnellement acheter une machine avec tout de soudé et l'impossibilité de changer des composants soi-même, c'est loin d'être une révolution ...

Si un jour tu as besoin de plus de ram ou de changer ton disque dur comment faut-il procéder ? Acheter un autre Mac ? Quelle blague ...

Ils nous oblige désormais leur façon de procéder, or, avec les macbook Pro classique on a encore la possibilité d'agir en fonction de nos besoins et de rester un temps soit peu libre d'évolution sur le long terme. Et il me semble que pour les professionnels c'est un avantage énorme.

mat_elot

24 septembre 2013 à 14:39

@ Mr bob
Que les 512 passent au prix des 256, c'est déjà optimiste.
Par contre le 256 passera surement au prix du 128. Donc 1499 pour l'entrée de gamme en rétina, 8 go RAM et 256 SSD + tout ce qu'on espère.

@Um4r0
l'argument de l'évolutivité pourrait peser si le classique était reconnu comme pouvant accepter officiellement 16 go de RAM et si le prix des SSD était plus bas.
Sans compter que pour faire évoluer un classique vers la config du rétina, ca reviens beaucoup plus cher!

Et puis 8go de RAM aujourd'hui suffisent à 95% des utilisateurs!

Ben66

24 septembre 2013 à 15:28

Une aussi bonne surprise que pour les iMacs dans quelques jours ???

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription