Apple envisage de devenir une banque


Un brevet d'une importance capitale vient d'être accordé à Apple. Détaillé par PatentlyApple, il présente la structure d'un système financier complet, capable de gérer des porte-monnaie virtuels, des paiements depuis un iPhone auprès d'un commerçant, mais aussi des prêts étudiants, personnels ou professionnels, et des établissements financiers partenaires.




Disposant déjà de plus de 600 millions de comptes iTunes, la plupart reliés à une carte bancaire, Apple a lancé Touch ID, son capteur d'empreintes digitales, en septembre dernier. Avec Touch ID, Apple a la possibilité de sécuriser au maximum une transaction bancaire, et donne d'ailleurs la possibilité d'acheter du contenu sur ses magasins virtuels sans avoir à entrer de mot de passe. Tim Cook, le PDG d'Apple, a récemment affirmé que la possibilité de payer avec son iPhone était bien l'idée de départ de Touch ID (voir dépêche : Oui, Touch ID est prévu pour les paiements).

Pour l'instant, en dehors de la possibilité de se passer de mot de passe pour effectuer un paiement sur iTunes et l'App Store, Touch ID ne sert qu'à déverrouiller son téléphone sans avoir à entrer un code confidentiel. Il est toutefois évident qu'Apple cherche à aller beaucoup plus loin, avec de très nombreux brevets allant déjà dans ce sens (voir dépêche : Apple protège son paiement sans fil), ainsi que des offres d'emploi (voir dépêche : Apple veut révolutionner les paiements). Petit à petit, Apple protège tous les éléments qui composent un système financier et de paiement complet, qui pourrait à terme lui permettre de ne plus être dépendante des cartes bancaires classiques, et de devenir tout simplement elle-même une banque.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

aexm

3 février 2014 à 14:26

la suppression des freins (touch id), une offre globale de services (matériel, logiciel, services) …

C'est vrai que cette idée m'a effleuré l'esprit il y a qque temps.

Les banques proposent bien des produits immobiliers, assurances etc et inversement …

Quand on a le potentiel (avoir un pied chez le client), après on transforme avec ce qu'on veut …

Perso. , je préfère qu'Apple mobilise ces équipes marketing sur ses produits …

Question : quelles alternatives technologiques équivalentes à TID existent ils ?

Sebastien

Brice56

3 février 2014 à 14:44

@Aexm : Quand tu dis "quelles alternatives techno équivalentes à TID existent-ils? c'est pour savoir si d'autres constructeurs peuvent implanter un système de sécurité sur leur téléphone ?
A mon idée, le lecteur d'empreinte étant bien plus vieux que TID, il est tout à fait possible d'implanter un lecteur d'empreintes (très) légèrement différent de TID afin de casser les brevets d'apple et ainsi d'avoir un système similaire sur un autre appareil. Ensuite il existe d'autres systèmes biométriques certainement plus ou moins complexes à implanter sur un produit de tous les jours.
Après, concernant l'idée qu'Apple ajoute la corde "banque" à son arc, cela me semble un peu "big brother", si on ajoute à ça l'info sur le suivi médical via l'iwatch et l'iphone...
Remarque, on aurait une réponse rapide pour nos demande de crédit :
- Désolé, mais ça ne va pas être possiible, les dernières infos transmises par votre iPhone nous laissent penser que vous n'êtes pas un client fiable...

aexm

3 février 2014 à 14:54

@Brice56 : ma question est :

Quelles sont à l'heure d'aujourd'hui les technologies viables (prix / intégration dans smartphone / PC etc …) qui répondent à la problématique d'identification ?

TID est un produit Apple, en existe t il d'autres intégrables à grde échelle ? Si oui quoi ? Et je parle de produit équivalent, ie souple et pratique …

C'est une grosse problématique dans l'IT et telecom …
(lecture de carte, clé USB, reconnaissance retienne / vocale etc …)

Par exemple, la signature numérique arrive "seulement" maintenant dans les études de notaire (a mis du temps à être reconnu) …

Sébastien

aexm

3 février 2014 à 15:02

désolé pour le double post …

Mon propos est que :

si il n'existe pas d'alternative viable et fiable chez la concurrence, dans ce cas Apple aurait de l'avance sur les concurrents.

Si ils arrivent à imposer leur solution en étant moins cher etc …
Apple a deja bcp de client, les commercants ont une grosse dent contre les système de CB (tres cher et ont pas le choix)

Une alternative au système de paiement des banques (CB) serait un sacré défi ! Avec les services, les systèmes et hard, il leur manquerait plus qu'a être une banque pour avoir tous les maillons de la chaine.

Et vu les investissements derniers dans ce domaine (usine Saphir & co), Apple pourrait conquérir d'autres domaines.

Sebastien

iMusic

3 février 2014 à 20:15

Allons bon ! Après le docteur, la banque maintenant…

Et bientôt…
Apple fait du vélo,
Apple contre les Tortues Ninja,
Apple chez les nudistes,
Apple priez pour nous pauvres fanboys (en salle actuellement),
Le retour d'Apple,
Apple contre attaque,
et le meilleur…
Apple dans ton cul !

(Inutile de mordre, Humour )

LolYangccool

3 février 2014 à 23:09

@iMusic :

Cmoi

3 février 2014 à 23:40

Vous oubliez que les grosses sociétés japonaises ont leur propre banque, qui permet le financement de leurs activités.

D'ailleurs, chez nous, le fabricant de voitures PSA fait actuellement de la pub à la TV pour sa banque: PSA Banque.

Brice56

4 février 2014 à 14:07

@Sebastien : Oui il y a d'autres système, depuis de nombreuses années, implanté sur les PC pro d'IBM il existe des systèmes de lecteurs d'empreintes. J'ai également déjà vu un petit périphérique usb lecteur d'empreinte qui permet dans certains pays (Espagne entre autres) de signer des documents officiels, leurs carte d'identités étant déjà depuis longtemps équipées de puces avec leurs empreintes dessus.
Voilà pour les solutions types lecteurs d'empreinte, Apple n'a rien inventé, une branche a été développé et protégée, mais rien empêche les autres d'utiliser une autre branche à mon avis (je ne suis pas spécialiste des brevets ! )
Tu fais également allusion aux systèmes de signature dématerialisés, le principal frein au développement de la dématerialisation pour les appels d'offre notamment, vient du fait qu'il existe une multitude de système de signature electronique. Ainsi, chaque donneur d'ordre peu très bien avoir un système différent. Or chaque système nécessite une license particulière, donc une entreprise qui souhaite déposer son offre de façon dématerialisée doit avoir la license du système qu'à retenu le donneur d'ordre. Evidemment d'une commune à l'autre le système est différent et donc cela est à la fois lourd et cher de s'équiper quand vous répondez à de multiples AO.

Si Apple développe une solution de paiment propre, il risque de se trouver dans la même situation qu'avec son OS. Certe il détient toute la chaine, ce qui lui laisse toute la maitrise de la chaine, mais réduit d'autant les supports. Ainsi contrairement à Windows ou Androïd, les parts de marché ne pourront jamais être aussi importantes car même en se disant que c'est le meilleurs produit, le nombre fait la force et aujourd'hui, pour le paiement ce sont les CB qui sont dans cette situation, puisqu'elles proposent à toutes les banques, aux utilisateurs et aux commerçants un service compatible. Or Apple imposera, par son système, de posséder un iBidule (à jour...) au client mais aussi au commerçant qui devra en plus concerver le système classique pour les autres. Donc en gros tu rajoutes une couche.

Par contre, imagines ça chez Androïd, là tu ne t'adresse pas à 10% de part de marché !
Pour autant mon avis reste le même, nous manifestons contre une carte d'identité qui contiendrait nos empreintes digitales et qui serait à la disposition de l'état, mais nous sommes en train d'accepter de transmettre 10 fois plus d'info à une multinationale sans scrupule dès l'instant qu'elle peut s'assurer un peu plus de profit... Cherchez l'erreur !!

arbor

4 février 2014 à 14:57

Ça fait déjà quelques temps qu’Apple a délaissé l’informatique pour faire du fric. Enfin un secteur où les niveaux dirigeants vont pouvoir s’éclater...

Baraka

4 février 2014 à 21:47

@ Brice 56

Concernant les parts de marché : je ne pense pas qu'Apple ait de près ou de loin l'ambition de devenir un maillon incontournable du paiement en ligne et/ou de détail. En fait, à Cupertino, on s'en fout comme de l'an 40. En revanche, ce qui les intéresse sans doute beaucoup plus, c'est de créer un service soi-disant élitiste qui sera un argument de vente supplémentaire pour toute la chaîne, avec quelques avantages pour ceux qui en jouiront. Une sorte d'American Express 2.0, en quelque sorte.

Brice56

5 février 2014 à 09:49

@ Baraka : Ok, ouai, ça se tient cette vision là.

En plus l'avantage c'est que cela asservit vraiment l'utilisateur à son appareil et bien sur un appareil récent, à jour = consommation et !!

Espérons qu'au moins ils investiront suffisamment pour développer de bon produit...

Elpianiste

5 février 2014 à 10:15

@Brice56 Je suis bien d'accord sur ton long monologue ! Toutefois je pense que dans la technique il est difficile… Je me souviens également d'un article sur Consomac évoquant d'ailleurs le fait qu'il faille attendre pour voir ce système sur un ordinateur portable...
Mais en ce qui concerne la conservation des données perso, je pense surtout qu'on refuse de le donner à l'état parce qu'ils nous volent déjà assez comme ça

Il faudrait juste qu'on s'accorde à faire un compris avec comme principe "on n'obtient rien sans rien". Au final il n'y aurait que peu d'innovation si l'on se retient à enrichir les entreprises. Ils pourraient baisser leurs prix mais l'avantage c'est que ça leur laisse suffisamment de marge pour la R&D. Ils savent très bien qu'avec la concurrence aujourd'hui ils ne peuvent plus se permettre de perdre leur temps…

Disons juste qu'il faut acheter ce dont on a besoin et parfois se faire une petite folie

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription