Le déclin du PC profite au Mac


Le patron d'Apple est très bavard ces derniers temps. Après un teasing sur l'arrivée d'Apple sur de nouveaux segments de marché en 2014 cette semaine (voir dépêche : De tout nouveaux produits Apple en 2014), Tim Cook est revenu sur le Mac dans une interview au Wall Street Journal :

Nous n'avons pas abandonné le Mac. Beaucoup de gens jettent l'éponge dans le monde du PC. Nous investissons toujours une énorme quantité de grands talents dans les Mac du futur. Et nous avons des trucs vraiment géniaux en préparation ! Parce que nous pensons qu'alors que les gens s'éloignent du PC, il devient clair que le Mac est ce que vous voulez si vous voulez un ordinateur.

Tim Cook





S'il aurait été étonnant que Tim Cook affirme le contraire, il faut bien noter que la situation catastrophique des ventes de PC en ce moment ne semble pas vraiment affecter Apple. Certes, le prix moyen du Mac est en baisse, d'un pourcentage assez similaire avec le reste de l'industrie, comme on peut le constater sur le graphique suivant :




Mais la baisse des prix moyens se combine à une baisse de 10% du volume des ventes en 2013, et certains fabricants ne peuvent plus faire face. En difficulté, Sony a annoncé cette semaine la revente de son activité PC à un fonds d'investissement. Selon le Korea Times, LG songerait à faire de même... Devant les difficultés de ses concurrents, Apple peut toujours se targuer d'avoir une insolente marge brute de 37,9%, et dispose ainsi de marges de manoeuvre très conséquentes pour accentuer son avantage concurrentiel. Le déclin du PC est donc une formidable opportunité pour Apple, et il y a fort à parier que les équipes de Tim Cook cherchent à doter leurs ordinateurs de nouveautés de plus en plus difficiles à copier, à l'instar du capteur d'empreintes de l'iPhone 5s. Voilà qui promet pour 2014 !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

Baraka

9 février 2014 à 20:48

Il y a aussi un abandon annoncé des ordinateurs portables sous Windows par Samsung. Plus qu'un triomphe de la pomme, j'y vois la progression des tablettes qui font merveilleusement bien ce qu'on attendait de l'ordinateur pas cher : surfer sur internet au lit, écouter de la musique, regarder la télé, avec en plus la possibilité de jouer, le tout plus longtemps, plus facilement et pour encore moins cher.

L'ordinateur portable va progressivement devenir une machine exclusivement professionnelle, marché sur lequel Apple se rue.

pipoca

9 février 2014 à 21:12

"L'ordinateur portable va progressivement devenir une machine exclusivement professionnelle, marché sur lequel Apple se rue." Hélas…

SirDEcelles

9 février 2014 à 21:13

Ouin, je ne crois pas que l'on puisse interpréter les chiffres par manufacturier mais par vente globale de deux systèmes assez différents, car les produits d'Apple ne sont pas disponibles dans le "monde" du pc sous Window et l'inverse est aussi vraie.
De plus il n'est pas imaginable qu'un autre manufacturier pourrait produire des appareils fonctionnant sous le même système (de la pomme). Et voilà peut-être sa plus grande force.
Ainsi les ventes de pc toutes marques confondus, au total sont toujours nettement en majorité.
La vente des pc sont en baisse et de mac également.
Sony est en difficulté. Il trouvera certainement un acheteur. On peut imaginer sans très grand risque de se tromper, que la majorité de ses clients potentiels se tourneront vers une autre marque de pc. Au prix que Sony demande pour ses appareils, coût qui est souvent très près de celui demandé pour des produits de la pomme, le système et l'environnement en moins, il ne devrait pas dépenser trop au niveau des études pour comprendre ses insuccès...en comparaison de ses concurrents du même "monde".
Samsung adopte une attitude semblable à Sony au niveau des prix. Ça doit expliquer pourquoi il (comme Sony) n'est même pas sur le tableau, alors que ses ventes sont marginales?

Les propos de Cook doivent-être compris comme étant équivalent d'une bonne mise-en-marché et n'apportant rien de nouveau ou d'imprévisible. Apple continuera pour toutes sortes de raisons de prendre des parts de marché à ses concurrents...jusqu'à ce qu'un de ceux là découvre un filon attirant et payant. Mais quand? Et sera-t-il trouvé?
Mais la question peut aussi s'adresser à Apple: quand la majorité des utilisateurs individuels mais commerciaux changeront-ils en masse de "monde"?
Il faudrait certainement pour que cela se fasse rapidement, qu'Apple change sa philosophie d'un tyran et être d'avantage à l'écoute d'une plus grande partie des clients qu'il n'a pas encore! Je ne crois pas en aucune sorte de "dopage" et je ne crois pas non plus que celui des nouveautés difficiles voir impossible à copier, pourra faire une différence significative à brèves échéances.

pehache

9 février 2014 à 22:39

"Et nous avons des trucs vraiment géniaux en préparation !"

Mais qu'est-ce qui n'est pas génial chez Apple, on se le demande...

Sethenès

9 février 2014 à 23:35

Je ne suis pas aussi catégorique que vous.

Il y a 5-10 ans, il y avait 1,x "PC" / ménage. Les années suivantes, avec les enfants qui grandissent, madame qui se met à FB, les familles qui en ont les moyens sont passées à 2,x ... 3 ... 4 "PCs".

De mon point de vue, les tablettes sont les concurrentes directes de ces "PCs" surnuméraires.

Néanmoins, ça m'étonnerait qu'un foyer se prive totalement de "PCs".

pehache

10 février 2014 à 10:10

Tout à fait, l'explication "tablettes" est la bonne. Et surtout, les tablettes ont cannibalisé les PC de bas et de moyenne gamme, ceux qui étaient beaucoup achetés "en plus" du PC principal. Or Apple ne vendant que du haut de gamme en PC (=les Mac), ils ont forcément été moins touchés par le phénomène.

Sethenès

10 février 2014 à 23:54

Je n'y avais pas pensé, mais tu as probablement raison.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription