Le saphir d'Apple est-il prévu pour l'iPhone 6 ?


Si vous lisez régulièrement nos colonnes, vous savez qu'Apple est en train de lancer une usine de saphir en Arizona, en partenariat avec la société GT Advanced Technologies, et la production doit démarrer dès ce mois de février (voir dépêche : Apple va démarrer la production de saphir). S'il paraît évident qu'Apple prévoit d'utiliser ce saphir industriel dans un produit avant la fin de l'année 2014, il reste une inconnue majeure : quel sera ce produit ?


Concept d'iPhone 6 avec écran 4.7″ par Ciccarese Design



Selon les recherches de 9to5Mac, le saphir d'Apple serait bien prévu pour l'iPhone 6, et non pour une hypothétique iWatch. Apple aurait reçu 518 fourneaux (avec 420 machines encore en commande), capables de produire de 103 à 116 millions d'écrans 5" par an. Une fois les dernières machines reçues, cette capacité de production monterait à plus de 200 millions par an, ce qui serait suffisant pour en équiper la production d'iPhone 6.

Si vous vous demandez à quoi peut bien servir un écran recouvert de saphir, nous vous conseillons de regarder la vidéo suivante, où un iPhone modifié pour accueillir un tel écran est frotté contre... un parpaing. Comme vous pourrez le constater, l'iPhone en question ne bronche pas ! Des iPhone actuels qui subiraient le même traitement seraient eux recouverts de rayures.




L'avantage d'un iPhone doté d'un écran en saphir serait évident : le risque de casse et de rayures serait bien moindre, ce qui rendrait l'utilisation d'une housse presque facultative. Une catastrophe pour les fabricants d'accessoires, mais une bonne chose pour les utilisateurs, pour qui la moindre erreur se paie parfois très cher...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

Thomas

10 février 2014 à 12:45

Le saphir ne réduit pas le risque de casse malheureusement, mais rends quasiment impossible les rayures, ce qui est déjà une très bonne nouvelle !

thomZ

11 février 2014 à 00:05

Moi, ça me fait quand même marrer. L'écran sera peut-être plus résistant aux griffes, mais laissez le tomber et le résultat sera au final le même qu'avec du verre.

Est-il vraiment nécessaire d'utiliser de telles matériaux pour des appareils dont la durée de vie moyenne est inférieure à 1 an ? Un film à 2 euros sera tout aussi efficace...

Par contre, voila un motif pour vendre le téléphone une bonne centaine d'euros plus cher

Michel Bellemare

11 février 2014 à 00:43

Tout à fait d'accord avec thomZ. À quoi bon avoir un iPhone 4 pas égratigné du tout... s'il ne supporte pas la nouvelle mouture iOS. Apple devrait abandonner sa désuétude programmée, et me laisser protéger mon iPhone.

LolYangccool

11 février 2014 à 11:28

Je doute que pour la plupart des gens la durée de vie de leur iPhone soit de moins d'un an...
En tous cas, pas en France.

Mout

11 février 2014 à 12:06

Parlons-en de la désuétude programmée. Quelle proportion d'androphone se voit éligible à Android N+1, +2, +3 ?
Certes, un iPhone 4 avec iOS 7 ne jouit pas de toutes les nouveautés, m'enfin il en prend pas mal en charge.
Un iPhone peut retrouver une deuxième vie sans rougir dans le marché de l'occasion.

Baraka

11 février 2014 à 12:17

Oui et puis, ce n'est pas comme si, à l'instar des bas et collants, les iPhones (ou autres) étaient conçus pour devenir inutilisables au bout de x temps d'utilisation. Un iPhone 4 ne prend pas en charge certaines nouveautés ? Oui, effectivement, et en même temps il n'avait pas ces nouvelles fonctionnalités à l'achat non plus. En revanche, il reste tout à fait utilisable même plusieurs années après sa sortie.
Se plaindre qu'un appareil ancien ne soit pas le strict équivalent du dernier cri ne révèle pas une soi-disant obsolescence programmée mais tout autre chose.

JSL

11 février 2014 à 17:05

Oui, les iPhones ont une bonne valeur de revente, oui on peut mettre à jour l'OS pendant 2 ans sans soucis (voire 3 si on ne regarde pas trop à de légères baisses de performances), oui ils restent fonctionnels plusieurs années même sans mise à jour de l'OS (malgré une baisse rapide de la batterie).

Oui mais... il y a une autre forme d'obsolescence programmée, plus subtile ! Une personne de mon entourage utilise un iPhone 3GS. On lui propose une mise à jour d'une application, qu'elle effectue. Et là, mauvaise surprise : l'application, une fois mise à jour, nécessite une version d'iOS plus récente, qui n'est plus prise en charge par son 3GS. Et pas moyen de revenir en arrière une fois la mise à jour installée. Donc : application désormais inutilisable.

Vu l'absence de message prévenant que l'application ne sera plus utilisable, et vu qu'il n'est pas possible de faire marche arrière, vous je sais pas mais moi j'appelle ça de l'obsolescence programmée.

pehache

11 février 2014 à 17:46

L'argument "il fait la même chose que quand on l'a acheté" est vrai dans l'absolu mais n'est pas 100% pertinent dans un secteur comme l'informatique qui évolue très vite.

Depuis pas mal de temps on a été habitué à des ordinateurs qui suivent l'évolution logicielle, car l'installation de logiciels récents y est possible. Après tout, je tape ce texte sur un Windows XP sorti il y a 13 ans, mais sur lequel je peux avoir la toute dernière version de Chrome, avec tous les fonctionnalités les plus récentes.

Les univers fermés comme iOS sont beaucoup plus restrictifs de ce point de vue : les règles strictes d'Apple pour valider les applis font que les applis requièrent la plupart du temps une version récente de l'OS, quand ce n'est pas la dernière. Résultat, comme le souligne JSL, on se retrouve plus vite à la traîne au niveau fonctionnalités.

@Mout : oui sur les androphones les périodes de mises à jour de l'OS sont plus courtes; d'un autre côté, les applis sont plus souvent compatibles avec les anciennes versions d'Android (il y a encore pas mal d'applis qui s'installent sur le 2.3) : au final ça doit revenir au même.

Brice56

12 février 2014 à 09:32

De toute façon le débat n'est pas de comparer Androïd et iOS, les deux ne sont pas des philanthropes et penser qu'il pourrait y en avoir un moins enclin à favoriser la consommation revient à se bercer d'illusions.

Concernant le Saphir, je suis assez sceptique car en effet, pour utiliser un iphone déjà relativement ancien (3gs) je n'ai rencontré qu'un problème de casse du verre de l'écran, mais voilà déjà deux ans que j'ai changer le verre sans mettre de protection (il est quand même dans une pochette quand je le laisse dans ma poche ou dans un sac) et il n'est pas rayé, ou alors les rayures sont invisible à l'utilisation (on arrive à les percevoir en nettoyant parfaitement le verre et en utilisant les reflets). Donc en gros, est-ce bien utile de renforcer la résistance en surface par rapport à une résistance aux chocs, humidité ?? A voir l'impact sur le prix de l'appareil.

Par contre on peut au moins saluer un petit retour vers une production dans un pays où le droit du travail est un peu plus règlementé (même si ce n'est qu'une façade, on est bien d'accord).

Baraka

12 février 2014 à 09:58

@ Brice 56

Le saphir pour l'iPhone ? Peut-être. Mais il pourrait aussi (surtout ?) servir à la future iWatch, où son utilisation serait peut-être plus pertinente.

@ Pehache

Tu peux installer Photoshop CS6 sur ton ordinateur équipé d'Xp d'il y a 13 ans ? Ou la dernière suite Office ? Ou les dernières versions de suites logicielles "pro", sans parler des jeux ? Nonobstant les demandes sans cesse croissantes en ressources matérielles... La dernière version de Chrome, c'est bien joli, mais c'est aussi à peu près tout ce que tu peux avoir aujourd'hui sur un ordinateur équipé de Windows Xp en matière de dernières versions. Pourtant, ce même ordinateur reste tout à fait utilisable et suffisant pour bien des utilisations; je ne vois pas pourquoi il faudrait qu'il en soit autrement en matière de smartphones. Bien sûr, le cycle est globalement plus court mais de là à considérer, comme certains, qu'il faut changer son téléphone tous les ans....
Un iPhone 4 sorti il y a 3 ans et quelques reste parfaitement utilisable et a bénéficié de pas mal de nouvelles fonctions au fil des MAJ, et il serait un peu malhonnête de s'attendre à ce qu'il fasse exactement pareil qu'un iPhone 5S.

pehache

12 février 2014 à 11:31

L'ordinateur lui-même n'a pas 13 ans... C'est XP qui a 13 ans. Mais bien sûr il y a un moment où ce sont les limites hardware qui vont empêcher de suivre le mouvement. Ceci dit il existe des ordinateurs sur lesquels on peut facilement augmenter la RAM (qui est le principal point d'obsolescence matérielle) et changer les disques, ce qui permet de repousser pas mal l'échéance. Je dis ça je dis rien...

"La dernière version de Chrome, c'est bien joli, mais c'est aussi à peu près tout ce que tu peux avoir aujourd'hui sur un ordinateur équipé de Windows Xp en matière de dernières versions. "

--> Absolument pas. J'ai la dernière version de Libre Office, la dernière version de VLC, la dernière version de thunderbird, le dernier client dropbox, etc etc... En fait ce sont les logiciels qui ne sont pas compatibles avec XP qui sont l'exception et non pas la règle.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription