Intel annonce de nouveaux progrès graphiques


C'est avec une publication sur son blog qu'Intel a annoncé de nouveaux progrès du côté de ses puces graphiques intégrées, qui équipent notamment tous les ordinateurs portables d'Apple. On ne sait pas grand chose de la puissance brute de ces nouveaux coeurs graphiques, mais ce n'est pas le sujet : Intel s'est ici focalisé sur l'efficience énergétique de ses puces. En clair, à puissance égale, les nouveaux circuits d'Intel consommeront moins, et pas qu'un peu : le fondeur promet grâce à diverses optimisations et innovations techniques une baisse de la consommation de 40% !


Un processeur de génération Haswell



Si l'on rapporte ce gain à la consommation totale d'un ordinateur, il ne s'agit bien sûr pas d'une énorme révolution. Intel imagine toutefois faire gagner jusqu'à 40 minutes d'autonomie à certains ordinateurs portables, ce qui est loin d'être anodin. Si l'architecture Broadwell que l'on attend en fin d'année 2014 tient ses promesses en matière de consommation, les futurs MacBook Air et MacBook Pro vont atteindre des sommets d'autonomie, explosant dans certains cas la barre des 15 heures sur batterie (voir dépêche : MacBook : 15 heures de batterie en 2014 ?). Voilà qui est une excellente nouvelle !
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez le MacBook Air et le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (16)

Michel Bellemare

12 février 2014 à 14:58

Je pense qu'à partir d'un certain point, l'économie d'énergie ne veut plus rien dire. L'autonomie de l'ordinateur ne doit pas dépasser... celle de son utilisateur. Dépassé 12 heures, je dois moi-même «recharger mes batteries», et mon Mac peut très bien se recharger pendant mon sommeil.

Sylvain

12 février 2014 à 15:06

Je ne suis pas d'accord avec toi pour plusieurs raisons (utilisation de logiciels lourds, voyages sans accès à une prise, par exemple), mais si on va dans ton sens, ces progrès sont alors l'occasion de réduire la taille de la batterie, et donc le poids et l'encombrement de l'ordinateur.

Michel Bellemare

12 février 2014 à 16:45

Salut Sylvain, c'est ce que j'apprécie de Consomac où les opinions divergentes s'expriment. Un manufacturier doit combler les besoins de la majorité des consommateurs; or les voyages en avion ou les besoins en ressources (pour des logiciels qui épuisent la batterie en quelques heures), sont l'exception bien plus que la règle.
Pour ce qui est de l'aspect réduction de taille, je pense qu'avec le Macbook Air, on y répond adéquatement. Si l'ordinateur est encore trop gros pour vous, pensez à une tablette (qui elles, curieusement, augmenteront en taille).

Stef38

12 février 2014 à 20:13

Faut pas oublier que les 15h, c'est la théorie au début, si o,n a le double par exemple ça veut dire que 2-3 ans plus tard on aura avec un peu de bol encore de quoi tenir la journée Parce que la première chose qui se fatigue dans un portable c'est quand même la batterie...

marckiller2n

12 février 2014 à 21:40

40%, c'est énorme.

Mais c'est aussi les perf qui ont de l'importance.

Pulsar

13 février 2014 à 08:29

Les réductions de consommation sont de toute façon toujours bienvenue ne serait-ce parce qu'avec des ordi allumés toute la journée voir 24h/24 c'est plus écolo et ça fait baisser la facture, qu'on soit sur portable ou sur fixe d'ailleurs.

Michel Bellemare

13 février 2014 à 13:40

@ Pulsar: Si vous pensez que les réductions de consommation d'énergie entre un processeur ou un autre, ont réellement une influence sur notre consommation électrique, vous devez être de ceux qui pensent que «fermer les lumières pendant une heure» pendant le «Jour de la Terre» sauve la planète. Il faut faire une différence entre les rites, les rituels et les gestes symboliques et... les actions concrètes et conséquentes (ex: nettoyer les berges d'un ruisseau au printemps).

pehache

13 février 2014 à 13:50

A quoi sert de nettoyer les berges d'un ruisseau au printemps ?

Michel Bellemare

13 février 2014 à 15:57

Au Québec, parfois certains jettent des déchets sur le bord de cours d'eau l'hiver (parce que la neige dissimule rapidement ce méfait). Au printemps, c'est une action civique (et écologique) de nettoyer ces berges. C'est souvent fait par des troupes de scouts.

pehache

13 février 2014 à 16:52

Oui, ben on pourrait tout aussi bien dire dire que c'est une action symbolique pour se donner bonne conscience, si on se met à comparer ça aux montagnes de déchets de toutes sortes balancés dans l'environnement dans le monde entier.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vortex_de_d%C3%A9chets_du_Pacifique_nord

Sans parler des déchets hautement toxiques de toutes sortes balancés en dehors de tout contrôle légal dans les pays pas très regardants.

Bref...

SirDEcelles

13 février 2014 à 17:56

Et tiens donc, une bonne occasion pour moi de participer en m'éloignant du sujet, quoi que ...
Il n'est pas nécessaire de parler des pays pas très regardants pour souligner le propos des montagnes de déchets que je qualifierais à la fois de souvent très toxique aussi. Car quel pays refuserait de fermer les yeux, voir de subventionner avec nos taxes et impôts, sans compter la corruption qui y est associée, des industries prêt à investir et à créer des emplois? Quel individu refuserait un emploi payant ou le quitterait sous prétexte que son employeur abuse de ses pouvoirs en polluant trop et même illégalement?
Ici au Canada le plus bel exemple est le pétrole des sables bitumineux...qui même après (que) des nettoyages printaniers à répétition pendant un million d'année ne suffiront pas à remettre des étendus infinis à l'état "naturel".
Si ce n'était des subventions et l'aveuglement volontaire sur la pollution engendrée, cette industrie n'existerait tout simplement pas car le prix du baril serait alors à un prix exorbitant...et les actionnaires seraient privés des millions et l'industrie des milliards que les profits de cette exploitation catastrophique et à mon sens criminelle engendrent.
Je serais d'ailleurs passablement d'accord avec ceux qui prônent la philosophie de l'utilisateur/payeur, pour espérer diminuer l'aide de l'état à tout vent, à la condition que ça s'applique à tous et à tout...pas seulement qu'aux supposés profiteurs de l'état alors que l'on vise surtout les gagnes-petits de toutes sortes.
Et ainsi tout le système serait fort différent...et celui de la vente et la mise en marché des produits de l'informatique et de la pomme aussi.
Il y a bien plus important pour les humains, que la durée d'utilisation sans l'obligation d'une recharge d'un portable ou encore son épaisseur et son poids, surtout là ou on en est rendu maintenant !
Faut-il arrêter le perfectionnement et le progrès pour autant? Pas du tout!
Seulement ici comme ailleurs en payer immédiatement tout les coûts, en laissant un environnement propre "en temps réel" pas dans 20, 000 ans et tout le reste sans aucune subvention!
Et on aura peut-être un portable "plus propre" et fonctionnant parfaitement 24 heures sur 24 sans recharge grâce à l'énergie solaire...dans 20 ans...à la place dans 5 ans avec une pile extrêmement polluante et payée en partie par tout le monde!

Pulsar

14 février 2014 à 00:35

Non mais ça va bien oh ! Michel Bellemare t'es gentil de pas juger les autres sur une simple phrase. Ton nettoyage de 3 ou 4 berges ça pour le coup c'est vraiment du symbolique, c'est pas ça qui va enlever le plastique des océans, dépolluer les cours d'eau du mercure, etc., mais bon moi j'dis quand meme : c'est toujours ça... Réduire la consommation d'un appareil quel qu'il soit c'est toujours une bonne chose, comme pourrait-on être contre ça c'est totalement absurde !!
Quand une entreprise s'équipe de dizaines voire de centaines d'ordinateurs, allumés bien souvent 24h/24 ou au moins 8h/jour me dit pas qu'il n'y a aucune économie à faire à baisser aussi significativement leur consommation, surtout quand on sait que certaines machines consomment limite autant qu'un aspiro ! Sans parler des datas centers qui ont une consommation de fou !
Un exemple récent Xavier Niel qui a équipé son école de Mac parce que leur consommation inférieure représentait une économie significative (c'était sans doute la bonne excuse mais en attendant l'économie est bien réelle).

Si on part de l'idée, limite obscurantiste, que sous prétexte que pris individuellement chaque appareil ne représente pas une part majoritaire de la consommation alors ça sert à rien d'y toucher, dans ce cas on ne change rien de rien. J'suis d'accord qu'il faut s'attaquer en priorité au gros du problème, mais c'est pas une raison pour mettre de côté le reste. Ce problème est un tout.

Choupitch

14 février 2014 à 23:51

@ SirDEcelles: Peux-tu écourter tes phrases, en limitant les subordonnées et les participes présents, par exemple? Ton propos gagnerait en clarté. Je ne sais pas si je suis le seul, mais j'ai parfois de la peine à te lire...

Baraka

15 février 2014 à 11:04

Je ne comprends pas trop le "débat" : toute économie est bonne à prendre, et tout initiative pour réduire la consommation d'énergie ou prendre en charge la pollution environnementale l'est aussi. A condition, comme le souligne SirdeCelles, que ladite initiative ne soit pas plus nuisible que pas d'initiative du tout (voir la catastrophe qu'est le bioéthanol que les lobbys verts ont imposé et dont ils se distancent aujourd'hui).
Nettoyer les berges des cours d'eau ? C'est bien. Réduire la consommation électrique des CPU pour gagner en autonomie et réduire le nombre de charges, donc intrinsèquement l'usure de la batterie ? C'est bien aussi.
Un MBPr de 13" d'aujourd'hui consomme au maximum 60w-h pour une puissance en tout point supérieure à une tour d'il y a quelques années qui en consommait 500. Si ça, c'est pas une réduction significative de la consommation dont la répercussion est loin d'être négligeable, ne serait-ce que financièrement, je ne sais pas ce qu'il faut de plus.

SirDEcelles

15 février 2014 à 16:50

Merci Choupitch pour l'intérêt que vous démontrez à la forme que j'utilise pour m'exprimer.
Mais tout de même, n'avez-vous pas beaucoup plus important à faire dans la vie, comme de nous instruire sur votre position sur le sujet du jour...ou à tout le moins sur ce qu'il vous inspire?
Je doute qu'en quelques phrases courtes, même en limitant les subordonnées et les participes présents, par exemple, même avec une grande clarté vous puissiez enseigner et changer ainsi quelques que manières que ce soit de quiconque...mais surtout d'un homme qui s'approche de la vieillesse.
Votre intervention et ma réponse sont de toutes façons et parce qu'inutile, bien énergivore. La planète nous le fera payer un jour! Enfin sans conséquence pour moi, car six pieds sous terre je serai probablement avant.
Il arrive qu'il est mieux de s'abstenir...
J'en ferai ainsi pour ce que je pourrais rajouter!
Ce n'est que pour ne pas être trop long...pour la planète! :

pehache

16 février 2014 à 17:18

@Baraka : pardon, mais ce ne sont pas les "lobby verts" qui ont poussé au bioéthanol et autres "biocarburants". Ce sont les lobby de l'industrie agricole qui se sont mis de faux nez verts pour trouver de nouveaux débouchés. Les milieux écologiste n'ont jamais soutenu l'utilisation de terres agricoles pour produire des carburants.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription