L'iWatch et l'iPhone pourront-ils bientôt vous sauver la vie ?


Un brevet particulièrement intéressant a été accordé à Apple la semaine dernière. Ce dernier protège plusieurs méthodes d'analyse pour détecter un accident, un problème de santé ou une agression, et prévenir automatiquement les secours appropriés en cas de sérieux pépin. Les nouveautés découlant de ce brevet pourraient trouver leur place dans l'iPhone, mais aussi dans l'iWatch, la possible future montre connectée d'Apple. Les apports de tels dispositifs seraient extrêmement bienvenus, et ce dans bien des situations. Petit passage en revue !


Concept d'iWatch par Martin Hajek



Le principe du brevet est assez simple : en cas de changement brusque dans les données collectées par les différents capteurs du téléphone, une alerte demande à l'utilisateur si tout va bien. Ce dernier doit alors entrer son code secret pour désactiver le "mode attaque". Si l'utilisateur est dans l'incapacité de renseigner son code secret, l'iPhone (ou tout autre objet mobile) passe alors aux choses sérieuses et déclenche selon les situations une sirène au volume maximum, un appel aux services de secours, ou encore un appel ou un message avec coordonnées GPS à tous les contacts présents dans une certaine proximité géographique.




Grâce aux multiples capteurs de l'iPhone (accéléromètre, gyroscope, boussole, microphone, écran tactile, connexion des écouteurs, boutons externes...), Apple entend détecter toute situation anormale (chute, mouvement trop brusque, etc.) qui pourrait signifier que l'iPhone est en train d'être volé ou que son propriétaire a un accident. Dans des situations extrêmes, comme un kidnapping par exemple, l'utilisateur pourrait même déclencher une alerte silencieuse en actionnant à de multiples reprises le bouton de silence du téléphone ou en le secouant très fort. L'iPhone serait alors capable de contacter les autorités et de jouer des messages d'alerte pré-enregistrés comprenant les coordonnées GPS de l'utilisateur mises à jour en continu. Également, un utilisateur engagé dans une situation périlleuse, par exemple dans le cadre d'une activité dangereuse ou d'un sport extrême pratiqué en solo, pourrait activer un mode particulier nécessitant une interaction avec le téléphone à des intervalles prédéfinis. Si par exemple un sportif ne répond pas aux sollicitations de l'iPhone toutes les 30 minutes, le téléphone pourrait appeler automatiquement les urgences médicales.




Ces idées pourraient dissuader certains voleurs et sauver quelques vies, ce qui nous fait espérer une intégration particulièrement poussée à iOS 8, qui devrait être dévoilé en juin prochain (voir dépêche : iOS 8, nom de code Okemo). Mais on attend aussi beaucoup de l'iWatch, qui devrait grâce à ses différents capteurs être capable d'analyser plusieurs signes vitaux très importants. Voilà qui devrait être un argument de vente en béton armé !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

katana57

10 mars 2014 à 12:38

Voilà quelque chose d'intéressant, reste néanmoins le problème de la batterie, car à mon avis ces fonctions seraient plutôt gourmandes...

Brice56

10 mars 2014 à 13:25

+1, l'autonomie va vraiment être la clef de ces fonctions, mais pour le moment, on ne peut pas dire qu'Apple aient fait beaucoup de progrés (ou d'effort ?), pour l'iPhone, sur ce sujet. A voir !

jerem311

10 mars 2014 à 14:11

Je suis d'accord avec vous pour l'autonomie!
Mais sur ce sujet j'ai l'impression que l'objectif d'Apple est d'avoir une journée d'autonomie sur ces appareils, que ce soit iPhone ou Mac, si l'iPhone était légèrement plus épais il pourrait y avoir une batterie un peu plus importante, mais il est tient une journée (enfin si on est raisonnable!) du coup pour Apple ça suffit.

Sylvain

10 mars 2014 à 14:13

Pour les questions d'autonomie, il est certain que ce genre de fonction sera disponible avec l'iPhone 5s et son co-processeur Apple M7 "fait pour ça" et pas sur les modèles précédents.

Baraka

10 mars 2014 à 14:39

Il y a aussi que le développement des batteries est nettement plus long et nettement plus cher que celui d'autres composants. L'autonomie est effectivement un problème si on active toutes les fonctionnalités de son téléphone simultanément, mais elle devient raisonnable dès qu'on coupe tout ce qui est inutile à un moment donné.

Sylvain avait écrit un article sur des batteries hyper-performantes en cours de développement. Peut-être que d'ici quelques années...

Pulsar

10 mars 2014 à 16:10

Génial
Pour l'autonomie ça consommera plus c'est sur mais peut etre pas tant que ça non plus s'il s'agit d'écouter "passivement" des capteurs qui fonctionnent déjà de base. Par contre s'il faut déclencher l'alerte en fin de journée quand la batterie est presque à plat ça risque faire un effet bof

Michel Bellemare

10 mars 2014 à 17:13

Bonjour les fausses alarmes! C'est le problème majeurs des systèmes d'alarmes domestiques. J'imagine maintenant un système d'alarme à son poignet (et non seulement un bouton-panique que l'on active volontairement). Celui-ci devra être calibré très précisément, pour qu'il n'en génère pas; car alors il sera alors totalement inefficace. Vous connaissez la fable de «Pierre et le loup», qui criait au loup pour rien...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription