Skylake pas avant fin 2015 ?


L'architecture Broadwell d'Intel commence à débarquer sur le marché, avec en premier lieu les puces destinées aux ordinateurs ultra-portables. Ces nouveaux processeurs gravés avec une précision de 14 nm (contre 22 nm pour la génération Haswell actuelle) ne sont pas encore proposés sur le moindre Mac, et pour cause : seuls les Core M sont disponibles et il faudra attendre le début d'année prochaine pour l'arrivée des Core i3, i5 et i7, à commencer par des puces pour ordinateurs portables en janvier (lire : Un MacBook Air sans ventilateur, c'est possible et De nouvelles puces Broadwell en janvier). Pourtant, certains commencent déjà à s'intéresser à la génération suivante de processeurs, surnommée Skylake, car cette dernière a été annoncée pour le deuxième semestre de l'année 2015. Avec seulement six mois d'écart entre les deux générations de processeurs, il devient en effet tentant de reporter un éventuel achat pour bénéficier des dernières nouveautés (performances, consommation, mémoire DDR4, PCIe 4.0, Thunderbolt 3, etc.).




Cependant, quelques bruits de couloir commencent à nous signaler qu'Intel aurait prévu de retarder volontairement le lancement de l'architecture Skylake, afin de redonner un peu d'intérêt à la génération Broadwell que beaucoup pourraient totalement ignorer. Les puces Skylake ne seraient donc pas disponibles avant septembre ou octobre 2015, et en fonction du calendrier des sorties, il y a de grandes chances que la plupart des ordinateurs ne bénéficient pas d'une mise à jour avant le début d'année 2016. En dévoilant de nouveaux Macs sous Broadwell durant le premier semestre de 2015, Apple s'assurera donc des durées de vie assez classiques de 7 à 10 mois pour ses nouveaux ordinateurs, et n'aura donc ni à les remplacer trop vite, ni à concevoir des révisions intermédiaires. En effet, en l'absence de nouveaux processeurs cette année, Apple a dû dévoiler des mises à jour sans grand intérêt pour les MacBook Air et Pro, avec pour seule nouveauté une légère hausse des fréquences des processeurs... Après une année 2014 assez peu intéressante sur le front du Macintosh en dehors de l'iMac avec écran Retina, 2015 et 2016 devraient être beaucoup plus passionnantes.


Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

bunios

6 novembre 2014 à 18:03

"il devient en effet tentant de reporter un éventuel achat pour bénéficier des dernières nouveautés (performances, consommation, mémoire DDR4, PCIe 4.0, Thunderbolt 3, etc.)"….ce que je vais faire…..pour ma part. Quitte à attendre encore un peu. Comme ça il y aura un grand saut en performances et de technologie.

A+

Laurent

PS : plus qu'un an ou un peu plus à attendre….

Sethenès

6 novembre 2014 à 20:51

Je l'ai déjà écrit un peu autrement, pour moi il n'y a pas de fumées sans feu. De tels retards dans Broadwell ne peuvent pas s'expliquer uniquement par des basses questions d'absence de concurrence. Il doit aussi du y avoir un souci technologique. Que ce soit sur Broadwell, ou sur une génération ultérieure (qui on l'imagine est déjà étudiée dans les labos).

La première question est de savoir si les puces Broadwell milieu et haut de gamme tiennent la route lorsqu'elles sont mises sous stress. Ce sera plus que probablement le cas. On peut imaginer que la finesse de Skylake étant identique à celle de Broadwell, le problème ne devrait pas se poser avec ce tick. Toute la question vient dès lors du tock suivant ("Skymont"). S'ils rencontrent des problèmes avec cette génération là, ils auront tout intérêt à retarder au maximum la sortie de Skylake.

Si on tient compte du calendrier de sortie des puces Broadwell, et qu'on imagine un Broadwell refresh (je ne sais pas combien de temps à l'avance Intel annonce ce genre de sortie, peut être est-ce déjà exclu), je ne serai pas surpris de voir les livraisons Skylake (je parle bien du matériel sur son bureau) dans 18 voir 24 mois !

bunios

7 novembre 2014 à 19:13

De toute façon, il y aura bien un moment ou un autre qu'Intel sera dans une impasse…..la gravure a ses propres limites physiques….

Sethenès

7 novembre 2014 à 19:52

Oui, tu as raison. Pour se faire une idée, la maille de Silicium fait 0,5 nm de côté (c'est un cube). Lorsqu'on parle d'une gravure d'une finesse de 14 nm, cela signifie seulement 28 mailles.

La maille est le plus petit volume qui peut être répété dans toutes les directions pour former le cristal. Dans le cas du Silicium, il y a 8 atomes par maille. A la louche, ça veut dire qu'il y a "racine cubique de 8" atomes dans chaque direction, soit exactement 2 atomes.

Autrement dit, on peut estimer qu'une largeur de piste de 14 nm équivaut a 56 atomes de Silicium.

Guydesaintlaz

8 novembre 2014 à 04:04

En effet, c'est pas de la tarte. Nous approchons des limites que la physique nous impose, alors pas surprenant qu'il y ait des retards.

bunios

8 novembre 2014 à 09:17

Il va bien falloir un moment ou un autre (d'ici 2 ans à priori) qu'une nouvelle technologie apparaisse….pour voir améliorer les performances clairement.
Après je ne sais pas quoi mais j'ai hâte de voir ça….

Sethenès

8 novembre 2014 à 13:06

Je réagis sur un de tes propos, Bunios, mais c'est une réflexion générale.

Qui aujourd'hui manque de performance (informatique) et pour quel usage ?

Quand je parle de performance, je parle uniquement de performance du CPU (qui est l'objet de la discussion ici).

Il est clair que de meilleures performances "disque" serait utiles, tout comme celle des cartes graphiques (je pense en particulier au GPGPU), mais en ce qui concerne vraiment le CPU.

Qui a (et pourquoi faire) un usage de toute cette puissance CPU ? Imaginons qu'elle décuple encore, manque-t-il des fonctionnalités aux suites bureautiques ? De toute manière on trouvera des usages, mais il y a 10-15 ans, on était freiné par les limitations de puissance de calcul, qui l'est encore aujourd'hui.

Et tout est dans mon "on". Il y a 10-15, la quasi majorité des usagers étaient limités par la puissance de leurs PCs (Windows qui ramait, applications lentes à démarrer, temps de calcul dans Excel, ...). Aujourd'hui quelle fraction d'usagers est encore réellement limitée de manière structurelle (en permanence) ?

Baraka

8 novembre 2014 à 13:20

@ Sethenes

Il m'arrive de faire brouter mon mac assez violemment sur des assemblages de panoramas sous photoshop, ou sur des fichiers excel avec plus d'un million de lignes. Je te rejoins toutefois sur le fond : la puissance de calcul n'est plus une priorité, en tout cas pas au même titre qu'il y a une quinzaine d'années.

Sethenès

8 novembre 2014 à 15:18

1 million de ligne en Excel ... tu devrais peut être t'orienter vers autre chose.

J'espère beaucoup du nouveau manager de Microsoft. Dommage qu'il n'est pas venu il y a 10 ans, Access aurait sûrement été porté. Maintenant c'est probablement trop tard, mais c'est un des softs qui me manque vraiment sur Mac.

Baraka

8 novembre 2014 à 16:53

Si seulement je pouvais.... Mais bon, c'était juste pour dire : il est largement possible de mettre un mac (ou un PC) à genoux, surtout avec l'incroyable légèreté de la suite Office
De là à dire que c'est un usage courant, j'admets qu'il y a un pas.

Sethenès

8 novembre 2014 à 16:59

Connais-tu les macro sous Excel ? Je ne parle pas de la petite macro enregistrée, mais bien de choses relativement évoluées.

Travailler avec les offsets, désactiver les mise à jour de l'écran, etc ?

bunios

8 novembre 2014 à 22:00

Sur le fond, tu as raison Sethenes. Pour la grande majorité des utilisateurs lambdas, les machines sont très performances. Mais vu l'arrivée prévue à court terme de l'UHD et du poids bien plus conséquentes de nos Photos (résolution,.....), la puissance sera limite sur nos machines actuelles. C'est l'éternel course à la puissance entre le passage du VHS au DVD puis au Full HD (TNT HD, Blu Ray,...) qui impose toujours plus de puissance.
Et j'ajoute que depuis le passage de nos Macs au processeur Intel, on avait eu (trop) l'habitude de voir la puissance augmenter nettement (loi de Moore et le fameux Tic-Tok d'Intel entre autres) alors que depuis 1-2 ans c'est la stagnation ou presque.

Ça a bien changé tu le conviendras.

Après il y a eu les composants qui ont heureusement bien évolué : surtout SSD (enfin....débit à 500-600 Mo/s voir à 1200 Mo/s pour certains MacBook Pro Rétina !!!), USB 3, ThunderBolt 1 et 2,....

A comparer à l'USB 2, Firewire 800 (très bon à l'époque), .....d'un autre temps.

Je te l'accorde toutefois encore une fois qu'avec Office et Cie, les machines sont surpuissantes.

Tu parles aussi des GPGPU où là aussi il y a eu de gros progrès...effectivement mais avec des logiciels spécialisés (malheureusement).

On verra bien ce que l'on nous proposera l'avenir..ce sera bien vite là.

A+



Baraka

9 novembre 2014 à 01:49

@ Sethenès

Oui, bien que j'aie énormément de choses à apprendre dans ce domaine. Cela étant, dans mon cas et que je sache, les macros ne sont pas très utiles. La seule voie de rédemption serait SPSS mais malheureusement, les gens à qui je rends des comptes ne fonctionnent qu'avec Excel.

@ Bunios

Avant de mettre ton CPU à genoux sur le traitement d'une photo, il faut y aller... C'est jouable sur des trucs improbables, comme des panoramas assemblés depuis 40 photos (j'en fais à mes heures perdues) ou sur des traitements de lots mais sinon, la retouche photo n'est plus si demandeuse que ça.

bunios

9 novembre 2014 à 09:13

Même avec des fichiers Raw ? Alors autant pour moi.

Stef38

9 novembre 2014 à 17:07

Il y a un petit temps d'attente sur des gros fichiers quand tu appliques des filtres un peu costaud, mais c'est vrai que c'est pas énorme (cela étant quand c'est instantané c'est toujours mieux ), on met beaucoup plus facilement les machines à genoux avec de la vidéo, mais là aussi ça n'a rien à voir avec les temps de calculs d'il y a 15 ans sur des machines optimisés... Je crois que c'est ça qui nous fait dire que ça roule bien maintenant, quand on a connu autre chose...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription