Quelles nouveautés pour l'iMac de 2015 ?


Déjà plus d'un an ! Sortie en septembre 2013, la gamme actuelle a été élargie en juin 2014 avec un modèle moins cher, puis en octobre 2014 avec un nouveau modèle doté d'un écran Retina. Ce dernier est particulièrement intéressant et novateur, mais il utilise les mêmes composants que le reste de la gamme et n'est donc qu'une version très haut de gamme d'un ordinateur qui commence à dater. En 2015 sortira une nouvelle génération de processeurs, nommée Broadwell, qui apportera son lot de nouveautés et permettra à Apple de renouveler son tout-en-un. Quelles seront les nouveautés de l'iMac 2015 ? Passage en revue.




Date de sortie de l'iMac 2015


La date de sortie du prochain iMac dépend directement de la disponibilité de nouveaux processeurs. En effet, Apple ne dévoile jamais de nouveaux ordinateurs étant équipés des mêmes puces que les précédents, et attend toujours d'Intel la commercialisation de nouveautés, même minimes, pour renouveler un Mac. Or, la prochaine gamme de processeurs d'Intel, nommée Broadwell, est une révision majeure dont les modèles destinés à l'iMac seront commercialisés en première partie d'année 2015, a priori aux alentours du mois d'avril (lire : Pas de nouvel iMac avant avril 2015 ?). Sans aucun doute possible, il s'agit des prochains processeurs qu'utilisera Apple pour son iMac et il ne faut pas s'attendre à la sortie d'une nouvelle gamme avant leur commercialisation. L'iMac 2015 sortira donc au plus tôt vers le mois d'avril, mais il est bien sûr tout à fait possible qu'Apple patiente jusqu'à la traditionnelle conférence de la WWDC durant le mois de juin pour dévoiler son nouveau tout-en-un.




Quelles nouveautés pour l'iMac 2015 ?


Le processeur Broadwell
Intel BroadwellAvec ses processeurs de génération Broadwell, Intel s'est largement concentré sur les ordinateurs portables, avec une baisse conséquente de la consommation de ses puces et une nette progression des performances des circuits vidéo intégrés. Or, l'iMac n'a pas de problématique d'autonomie ou de finesse, et tous les modèles sont équipés d'une carte graphique dédiée en dehors de l'iMac d'entrée de gamme. C'est donc ce dernier qui aura le plus à gagner des processeurs Broadwell, même s'il faut bien sûr s'attendre à une augmentation générale de la puissance des processeurs.

Disque dur et mémoire flash
Intel BroadwellC'est probablement la plus grosse lacune de la gamme actuelle : l'iMac est toujours équipé d'un disque dur par défaut, alors que les ordinateurs portables d'Apple ont entamé leur transition vers la mémoire flash depuis déjà plus de deux ans. Le disque dur a bien sûr ses avantages sur les ordinateurs de bureau, et c'est pour cela qu'Apple a créé le Fusion Drive, qui combine la capacité d'un disque dur à la vitesse d'un SSD (lire : Que vaut le Fusion Drive ?). Ce dernier est enfin proposé par défaut sur une machine, deux ans plus tard, et il s'agit de l'iMac avec écran Retina 5K. En 2015, il est raisonnable d'espérer qu'il fasse son apparition sur d'autres configurations plus modestes en standard, et non plus en option à 200 €...

Mémoire vive
Intel BroadwellDu côté de la RAM, la situation est assez similaire : avec 8 Go de mémoire en standard sur les modèles d'entrée de gamme, l'iMac n'est pas mal doté. En revanche, l'option pour passer à 16 Go de mémoire est facturée 200 €, même sur les modèles les plus chers, ce qui est totalement déconnecté des réalités du marché. Au moins une ou deux configurations devraient donc passer de 8 Go à 16 Go de mémoire en standard en 2015.

Cartes graphiques
Intel BroadwellSi l'iMac d'entrée de gamme bénéficiera bien sûr de la nouvelle puce graphique embarquée dans les processeurs Broadwell, les autres modèles ne seront certainement pas en reste. L'iMac 2015 embarquera des cartes graphiques dédiées plus récentes, en provenance par exemple des gammes 800M ou même 900M de NVIDIA, qui promettent bien évidemment des performances en hausse. Bien sûr, il est envisageable qu'Apple fasse cette fois confiance à AMD pour l'intégralité des cartes graphiques utilisées sur les iMac, suite au succès de la Radeon R9 sur l'iMac avec écran Retina 5K.

Nouvelle connectique
USB Type CComme le MacBook Air qui devrait être le premier ordinateur d'Apple à intégrer un port USB 3.1 de Type C (lire : À quoi ressemblera le MacBook Air 2015 ?), l'iMac ne pourra probablement pas faire l'impasse sur le prochain standard de l'USB. La nouvelle prise, pouvant être connectée dans les deux sens, promet de nouveaux usages très intéressants en plus d'une augmentation des débits (lire : Le nouveau connecteur USB 3.1 est prêt !). Son absence représenterait une vraie déception...

Un modèle 21,5" Retina et des prix en baisse
USB Type CAvec l'arrivée fracassante de l'iMac avec écran Retina 5K, Apple a entamé une transition qui concernera à terme l'intégralité de la gamme. Pour le moment, seul un modèle 27" est disponible, et son prix est bien trop élevé pour pouvoir envisager une disparition des modèles classiques. En revanche, il est très probable qu'Apple dévoile un modèle 21,5" Retina, plus abordable avec un écran d'une définition de 3 840 x 2 160 pixels (connue sous le nom d'UltraHD ou 4K). Apple pourrait d'ailleurs baisser légèrement le tarif du modèle 27" 5K (aujourd'hui à 2 599 €) en vue du remplacement à long terme du modèle de base (vendu aujourd'hui 1 799 €). Une baisse des tarifs d'autres modèles est également possible, mais il n'y a rien de certain.




Acheter maintenant ou attendre l'iMac 2015 ?


L'iMac 2015 n'est plus si loin, mais l'attente peut tout de même attendre plusieurs mois. Si votre configuration actuelle tient encore bien la route, attendre jusqu'au printemps voire l'été 2015 peut être intéressant, et vous pourrez bénéficier d'un ordinateur plus performant et mieux équipé pour un prix qui devrait être identique ou en légère baisse. Si en revanche votre configuration actuelle montre de sérieux signes de faiblesses et que l'iMac actuel vous fait de l'oeil, l'arrivée prochaine de nouveaux modèles ne rendra pas les modèles actuels moins performants et efficaces. D'ailleurs, il est fréquent que le Refurb Store propose diverses configurations d'iMac avec des rabais de 15% à 20% (lire : Qu'est-ce que le Refurb Store ?). Il s'agit de modèles 2012 qui présentent quelques différences avec les modèles vendus aujourd'hui (lire : iMac 2013, la surprise pas surprenante), mais il peuvent vous permettre de réaliser de belles économies. En cas de doutes, nous vous invitons comme toujours à poser vos questions sur nos forums, où vous pourrez bénéficier de conseils personnalisés.


Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :


Nouvelle analyse : iMac

Retrouvez l'iMac sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (20)

bunios

20 décembre 2014 à 21:15

Il serait temps en effet de remplacer l'antique disque dur à plateaux !!! Une hérésie depuis l'apparition du Core iX. Un goulet d'étranglement de cet élément qui ne peut malheureusement rivaliser avec les disques SSDs.

Beaucoup de petites évolutions qui seront enfin les bienvenus : Fusion Drive au moins, Ram à 16 Go sur la moyenne et haute gamme, Carte graphique plus véloce compatible 4k ou/et 5k, USB 3.1 , ....

Bref de bonnes évolutions à attendre.

A+

Laurent

pehache

20 décembre 2014 à 22:28

Faudrait surtout qu'ils changent ce design imbécile qui rend quasi-impossible l'ouverture de l'engin.

Gaius

21 décembre 2014 à 00:44

Alors la pehache je crois qu'on peut rêver ! Si ils changent de design ça sera pour encore plus le fermer ! Si c'est possible...

bunios

21 décembre 2014 à 08:25

C'est clair....j'ai bien peur que la RAM sur le 27" soit soudée aussi comme sur le 21"...

Sethenès

21 décembre 2014 à 11:18

C'est sans nuls doutes la direction que prend l'entreprise. Le Mac Mini plus fermé qu'auparavant est la pour nous le rappeler.

Même le Mac Pro a connu cette évolution. On peut certes l'ouvrir, mais de la à trouver les composants de qualités ... Il n'y a finalement que la mémoire (mais sur ce point, ils n'avaient vraiment pas le choix).

Si cette stratégie se comprend (ça faisait des années que je n'avais plus ouvert mon PC avant de switcher), elle a l'énorme défaut de restreindre la couverture des besoins du client. Avant on pouvait acheter une machine pas trop éloignée de son besoin et l'adapter à celui-ci. Aujourd'hui, il faut choisir entre des modèles qui laissent de grands vides entre eux. Si on est dans une situation intermédiaire, soit on s'adapte, soit on passe à autre chose.

Zarck

21 décembre 2014 à 11:30

Tout est intégré, en cas de panne, les réparations sont hors de prix... tout est à jeter... le concept est nul...

Gordon

21 décembre 2014 à 12:06

Zarck > pour moi c'est un point fort d'Apple, le SAV est archi correct en terme de prix et très compétent (au Genius bar, pas chez les APR).

Sans compter les gestes commerciaux à tour de bras, type échange d'un iPhone hors garantie gratuitement alors que ruiné par l'utilisateur etc....

Début décembre j'ai fait échanger mon Disque Dur HS de mon iMac 27p 2011 (pas d'Apple Care), ce n'était pas un Seagate concerner par les rappels à l'époque mais un Hitachi, aucun vice caché, donc à ma charge car hors garantie.

Je discute 5 minutes avec le mec, très sympa, "aller ont va faire un geste", hop, "quality program", 0 €.

Zarck

21 décembre 2014 à 12:32

Ma soeur avait un iMac 27", après trois passages sous garantie pour cause de disparition de l'affichage ( carte graphique HS... ) la machine est maintenant en panne est hors garantie... elle peut s'en servir comme presse papier, ou sculpture... je maintiens c'est nul...

Gordon

21 décembre 2014 à 13:51

Quel GPU ?

Zarck

21 décembre 2014 à 14:00

Je connais aussi des gens qui ont des tâches sur l'écran de leur iMac, vu le prix pour changer l'écran... au bout de seulement d'un peu plus de 3 ans d'utilisation... et tout le monde n'a pas un Apple Store au coin de la rue...

pehache

21 décembre 2014 à 14:19

@Gordon : ton témoignage c'est juste un employé d'AS qui a voulu te faire une fleu r, ça ne reflète pas le comportement général du SAV.

Gordon

21 décembre 2014 à 16:04

Pehache:
Non je ne prend ma cette aparté pour un reflet de la qualité du SAV, d'ailleurs j'en ai eu 4 offerts hors garanties en 4 ans et demi, ce qui montre quand même que le geste commercial n'est dur à obtenir.

Le post concerne le commentaire de Zark:
"...les réparations sont hors de prix..."

Je me demande combien ont eu des devis de réparations hors garantie chez Asus, HP, MSI pour dire ça.

Dernier en date, la carte mère d'un portable ASUS (Chipset HS), machine à 950 €, Asus demande 95 € pour le devis déductible si réparation accepter par le client, coût carte mère et main d’œuvre... 720 €....et 50 € si la machine doit être retourner au client en cas de refus !

Après j'insiste sur l'aspect APR VS Genius Bar, exemple:
Changement d'un disque 1To sur iMac, celui qui m'a été offert:

APR - Maintronic (plus gros sous-traitant Apple en France): 450 € (P&MO)
Genius Bar : 204 € (P&MO)

Zarck

21 décembre 2014 à 17:58

Beaucoup de sociétés pratiquent la même politique de réparation, le prix des pièces est dissuasif. Cela oblige le client à changer complètement de matériel.

Sethenès

21 décembre 2014 à 20:19

Pour avoir travaillé un temps dans une société qui a un SAV de ce genre, je peux expliquer leurs politiques.

Au moment de la production, un certain nombre de pièces sont stockées. Cet argent est dormant et cela représente un coût pour la société, qui est couvert par la provision pour la garantie. Lorsqu'une machine tombe en panne, le pièce est consommée.

Si quelqu'un souhaite acheter une pièce de ce stock, cette société la lui facturait au prix d'achat augmenté des intérêts et de la marge.

C'était cher, mais je n'y voyais rien d'anormal.

Gordon

21 décembre 2014 à 23:48

Je comprend la logique que tu décris, mais d'une CM qui doit coûter dans les 45 € à 720 € !!!!!!
C'est pire que les taux d’intérêts pendant la crise des subprimes

Après il y à une variante à ton explication, que dire si ton ex-boite facture des pièces stocker X années (et "facture" ce stockage) alors que celle-ci sont toujours fabriquer actuellement ?
Ce sur-stock relève plus d'une incompétence (mauvaise prévision) de l'entreprise qu'autre chose.

(Je pense à l'exemple de APR (450 €) vs Genius Bar (204 €))

bunios

22 décembre 2014 à 07:06

L'iMac a un design extraordinaire mais un inconvénient majeur effectivement en cas de panne : le Tout-en-un.

pehache

22 décembre 2014 à 22:52

@Gordon : 4 pannes en 4 ans, c'est soit que les Mac sont très peu fiables, soit que tu as de nombreux matériels Apple, ce qui explique le côté arrangeant du SAV avec toi.

@bunios : même un tout-en-un peut être facile à ouvrir et à maintenir, question de choix du fabricant (voir le HP Z1). Apple est allé très loin dans l'autre sens, allant jusqu'à coller l'écran ! Même ouvrir l'iMac tout simplement pour dépoussiérer l'intérieur est quasi impossible, et c'est un non sens.

Zarck

23 décembre 2014 à 00:14

Prochaine évolution de l'iMac 2015, le SSD soudé à la carte mère.

@+
*_*

Gordon

23 décembre 2014 à 13:38

2 iMac, et MacBook Pro renouveler tous les ans

Mais comme déjà mentionner plus haut, le post concerne les prix des SAV chez Apple.

VanZoo

26 mars 2015 à 10:06

Maintenant que Nvidia est aussi bon en OpenCL, c'est bien dommage de se passer de CUDA
Toute la flotte sous AMD, sniffff

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription