Avec le Galaxy S6, Samsung s'attaque à l'iPhone 6


Après une année 2014 catastrophique pour Samsung qui a perdu environ 8 points de part de marché sur le secteur de la téléphonie mobile, le groupe coréen compte sur l'année 2015 pour faire une percée sur le haut de gamme. Samsung a en effet présenté deux nouveaux téléphones hier soir, le Galaxy S6 et le Galaxy S6 edge, qui sont résolument plus soignés que leurs prédécesseurs. Pilonné sur l'entrée et le milieu de gamme par les fabricants chinois comme Huawei ou Xiaomi, Samsung focalise donc son énergie sur un créneau plus rémunérateur, avec comme concurrent direct l'iPhone 6 d'Apple. Au menu, il y a du bon et du moins bon, pour un résultat mitigé mais loin d'être dénué d'intérêt.




Commençons par les spécifications de base : le Galaxy S6 est équipé d'un écran Super AMOLED de 5,1" (2 560 x 1 440 pixels, soit 577 pixels par pouce contre 326 ppp pour l'iPhone 6), d'un processeur Exynos 7420 octo-coeur, d’une puce graphique Mali-T760, de 3 Go de mémoire vive, de caméras 16 Mpx (arrière) et 5 Mpx (avant), ainsi que d'un stockage allant de 32 Go à 128 Go. Le boîtier est composé de verre (Gorilla Glass 4) et de métal, et l'on retrouve un capteur d'empreintes digitales très similaire au Touch ID d'Apple, qui sera dès cet été couplé au nouveau système Samsung Pay, concurrent d'Apple Pay. La batterie supporte la recharge sans fil, et le constructeur précise que 10 minutes de recharge suffisent pour une autonomie de 4 heures. Enfin, le téléphone dispose d'un capteur infrarouge pour mesurer le rythme cardiaque et corriger la balance des blancs de l'appareil photo, vendu comme largement supérieur à celui de l'iPhone. Vous pourrez vous faire une bonne idée globale des nouveautés et du design du Galaxy S6 dans la vidéo suivante :




S'il y a donc de bonnes choses avec des nouveautés dont nous aimerions bien profiter sur l'iPhone, comme la recharge rapide de la batterie ou la recharge par induction, certaines absences ont de quoi décevoir. Ainsi, la batterie n'est désormais plus accessible, tout comme sur l'iPhone, et il n'est plus possible d'adjoindre une carte SD pour augmenter l'espace de stockage. Également, le Galaxy S6 n'est pas étanche, contrairement à son prédécesseur. Des éléments qui ne placent pas le Galaxy S6 en dessous de l'iPhone 6, mais autant d'arguments de vente en moins alors que les tarifs du nouveau porte-étendard de Samsung sont particulièrement salés. Le coréen a en revanche tout compris quant aux capacités proposées pour sa nouvelle gamme : là où un utilisateur d'iPhone ne se satisfaisant pas de 16 Go doit opter pour le modèle 64 Go à 819 €, Samsung propose son modèle 32 Go à 699 € (799 € pour 64 Go). Si à capacité égale les deux constructeurs disposeront ainsi plus ou moins des mêmes tarifs (rajoutez 150 € pour la version edge et ses bords incurvés), le positionnement de Samsung sur l'entrée de gamme reste plus agressif et conviendra au plus grand nombre.


Un iPhone 6 posé sur un Galaxy S6, par le Wall Street Journal



Enfin, si ce Galaxy S6 a donc de quoi décevoir les habitués de Samsung en ce qui concerne le retrait de fonctionnalités qui semblaient acquises avec le Galaxy S5, le design est en net progrès. La version edge du téléphone n'apporte pas un grand nombre de nouvelles fonctions, mais arbore une finition particulièrement aboutie et même élégante ; un véritable bond en avant pour Samsung.


Le Galaxy S6 edge



Il est bien sûr difficile d'estimer quel danger représentent ces deux nouveaux téléphones pour Apple. Sur plusieurs points, Samsung n'a fait que rattraper son retard, et sur d'autres, l'avance prise est intéressante mais entraîne des prix assez élevés. Les tarifs sont en effet dignes de ceux d'Apple, alors que le fabricant coréen ne jouit pas nécessairement de la même aura que le groupe de Cupertino, tout en subissant une concurrence extrêmement féroce pour le même système d'exploitation. Les habitués d'Android trouveront-ils leur compte avec cette nouvelle gamme de smartphones ? Les cartes seront à nouveau rebattues dans six mois, quand Apple présentera le successeur de l'iPhone 6.
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours. Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Partager

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

LolYangccool

2 mars 2015 à 16:54

Je n'aime pas le design de ce S6 et encore moins celui de la version Edge.

Par contre, tu as aussi oublié de préciser (à moins que ce ne soit volontaire ?) que Samsung a retiré pas mal de fonctionnalité gadget de la rom stack du Galaxy S6.

skylex

2 mars 2015 à 18:29

Le design est un sacré copier/coller de l'iPhone une nouvelle fois...

Gaius

2 mars 2015 à 19:13

"Super AMOLED de 5,1" (2 560 x 1 440 pixels, soit 577 pixels par pouce)"

Sur un écran de smartphone, sérieux il faut arrêter les mecs... Loin d'être pro Apple, je trouve vraiment que Samsung fait pitié avec ce S6. Le design directement et sans gêne repompé de l'iPhone 6, et le Edge et son écran incurvé sur les bords qui sert absolument a rien, sauf a dire "regardez, c'est incurvé !"...

Arrêtez de chercher de l’innovation futile, contentez vous de faire des téléphones parfait sans débordement inutiles. Je commence vraiment a donner de plus en plus de crédit a MS et ses Lumia qui gardent les pieds sur Terre.

Baraka

2 mars 2015 à 21:14

Samsung fait face à un dilemme : se concentrer sur son positionnement historique (entrée et milieu de gamme) où il est dépassé par la concurrence chinoise ou tenter de piquer à Apple sa place au soleil, sur un segment où il n'a jamais su percer.
L'effet geek, avec une liste interminable de gadgets, des précédents Galaxy S a fait plouf. Le galaxy Alpha, qui devait être le sauveur, s'est pris une tôle. Tout ce qui reste, c'est la volonté de battre l'iPhone en faisant un iPhone : même design, mêmes fonctionnalités, quelques bricoles histoire de, et rien qui vaille vraiment la peine d'acheter ça plutôt que l'iPhone...
Je rejoins Gaius : si je ne suis pas fan de MS et encore moins de Windows Phone, il faut reconnaître qu'ils réussissent à se bâtir une véritable identité et à créer un segment de marché rien qu'à eux. Somme toute, l'innovation majeure de l'industrie du smartphone de ces derniers temps est là.

DKSnake

2 mars 2015 à 21:39

Samsung si elle veut concurrencer Apple sur le haut de gamme se doit d'ouvrir un écosystème. La course a des téléphone toujours plus puissant, des écrans avec plus de pixels... est désormais du passé.
L'innovation doit se faire de manière intelligente à l'instar d'Apple qui a été la dernière a intégrer la NFC dans l'iphone mais accompagné du système Apple Pay. Samsung l'avait adoptée deux ans plus tôt mais ne l'exploitée pas. Ironie du sort, Samsung a pris un gros retard pour le Samsung Pay.

aexm

3 mars 2015 à 09:32

je pense qu'il leur manque une culture design et de la confiance pour imposer un style.

Ce n'est pas simple mais ce n'est pas non plus le plus difficile de pondre un design propre (i.e à soi), de créer une identité.

La proximité du design (trou partie basse) est une des particularité de l'iphone 6.
Sincèrement je ne comprends pas … c'est de la provocation ou quoi ?!

sebastien

Flok

3 mars 2015 à 20:34

Ce téléphone me plait beaucoup, dommage qu'il ait perdu son étanchéité ! Le S7 la retrouvera très certainement, ce sera peut-être mon futur téléphone, si Apple ne se bouge pas le cul pour : la recharge par induction, les APN, les écrans, les perfs (je surprends mon 6 Plus à ramer, si si !)...

Cmoi

4 mars 2015 à 00:07

Le Edge est vraiment pas mal côté design, ça donne envie.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription