Apple embauche des hackers


C'est par le biais d'un tweet étrangement passé largement inaperçu depuis novembre dernier que Xeno Kovah et Corey Kallenberg ont annoncé leur embauche chez Apple. Derrière ces deux personnes se cache l'entreprise LegbaCore, spécialisée dans la sécurité informatique et à l'origine de la découverte de la faille Thunderstrike 2 en 2014. Désormais salariés de la firme de Cupertino, les deux hackers travaillent sur la sécurité de bas niveau des systèmes d'Apple.




La sécurité et la confidentialité des données sont des priorités absolues dans toutes les sociétés informatiques, mais Apple, qui tient notamment tête au gouvernement américain en refusant d'installer des portes dérobées sur ses appareils, est certainement l'une des sociétés où cet aspect est le plus sensible. Apple continue donc de renforcer son équipe en charge de la sécurité de ses produits grâce à l'embauche de talents externes s'étant fait remarquer par la découverte de failles, et c'est une bonne nouvelle.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

clive-guilde

3 février 2016 à 12:05

Bonne nouvelle ... sauf peut être pour le jailbreak

Michel Bellemare

3 février 2016 à 16:58

Ça c'est produit aussi à Québec.

http://www.tvanouvelles.ca/2016/01/29/un-hacker-quebecois-embauche-par-apple

il450

3 février 2016 à 17:07

Rien ne résiste au jailbreak. C'est comme si tu disais qu'on pouvait sécuriser intégralement nos frontières

Flok

4 février 2016 à 03:10

@il450 : C'est assez faux ! Exemple : Dernièrement, des hackeurs qui partagent en torrent les jeux vidéos pensent que d'ici quelques mois/années, il leur sera impossible de passer outre les sécurités misent en place par les éditeurs. Just Cause 3 leur résiste toujours...

skylex

4 février 2016 à 15:20

Oui pour les jeux PC c'est devenu extrêmement compliqué visiblement. Si les éditeurs ont des équipes sécurité très talentueuses il est clair que quelques hackers en face vont avoir beaucoup de mal, car pas forcément autant de temps à y consacrer que des salariés à temps plein et le reverse engineering d'un gros programme c'est très compliqué.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription