Le prix de l'iPhone ne devrait pas baisser


Plus de deux ans après sa sortie, l'iPhone 5s devrait enfin recevoir un successeur cette année et c'est dès le mois de mars qu'Apple pourrait dévoiler un nouveau modèle de téléphone de 4" de diagonale, en attendant l'arrivée de l'iPhone 7 en septembre. Alors qu'Apple s'attend pour la première fois depuis de nombreuses années à une baisse de ses revenus le trimestre prochain (lire : 1er trimestre 2016 : des résultats inquiétants ?), baisser les tarifs de l'iPhone serait-il une solution pour qu'Apple continue sa croissance ? La question revient régulièrement sur le tapis depuis quelques années et lors d'une réunion avec ses employés hier, le PDG d'Apple Tim Cook a réaffirmé que son entreprise n'avait pas besoin de baisser ses prix et que de nombreuses opportunités étaient toujours à saisir, notamment dans les pays émergents. Si des variations tarifaires de quelques dizaines d'euros ne sont évidemment pas à exclure, il ne faut pas donc s'attendre à une nouvelle politique de prix dans un proche futur.


L'iPhone 5c, en plastique mais pas low cost



En réalité, Apple a depuis quelques temps établi une politique tarifaire plutôt astucieuse qui lui permet de baisser ses tarifs et booster ses ventes sans avoir à modifier ses tarifs officiels : la firme de Cupertino utilise ses revendeurs pour lancer des offres promotionnelles. Les multiples promotions sur l'iPhone 5s ces dernières semaines en sont la parfaite illustration : il est par exemple toujours possible d'acquérir un modèle de 32 Go à 439 € chez CDiscount, alors que ce modèle est vendu 559 € sur l'Apple Store. La vente à perte étant interdite en France et la marge des revendeurs étant largement inférieure à cette remise de 22%, un tel tarif ne peut exister que sous l'impulsion d'Apple. Fonctionner par offres promotionnelles plutôt que par baisses tarifaires a également l'avantage de maximiser les profits au moment du lancement de nouveaux produits : il faut systématiquement attendre quelques mois après la sortie d'un nouvel iPhone pour que les premières promotions fassent leur apparition.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

LolYangccool

5 février 2016 à 11:06

Le successeur de l'iPhone 5s est sorti en 2014.

Paul

5 février 2016 à 13:21

S'est pac grave ci Cylvain mélange lec S et lec C; S'est la réforme de l'orthographe qui veut sa.

Sylvain

5 février 2016 à 13:25

Je n'ai rien mélangé du tout, on attend bien le successeur de l'iPhone 5s, qui est le dernier téléphone 4" à avoir été produit par Apple.
La photo d'illustration représente en revanche bien l'iPhone 5c, qui était censé être le téléphone "low cost" d'Apple, j'ai rajouté la précision.

VanZoo

5 février 2016 à 13:49

C'est uniquement pour les journalistes que le 5C devait censer être le modèle low cost

matt

5 février 2016 à 14:05

Perso je vois plus le 5se une version Mini du 6S que le successeur du 5S ! Si il avait été le successeur du 5S il aurait un design différent et pas celui du 6 !

LolYangccool

5 février 2016 à 18:38

Sylvain, tu veux donc dire que l'iPhone 4s n'a pas de successeur ? Et l'iPhone 5 c'est quoi alors ?
C'est pas parce que l'écran est plus grand que l'iPhone 6 n'est pas le successeur du 5s.
L'iPhone 5s a un successeur ! Le 6c/5se sera le successeur du 5c, qui lui n'en a pas.

C'est sur ça que je ne suis pas d'accord.

Sylvain

5 février 2016 à 20:22

La diagonale 3,5" a été définitivement abandonnée et le changement n'était pas si drastique, là désormais on a clairement trois tailles bien distinctes. Après ce n'est pas bien important, tout ce qu'il y a à retenir c'est qu'il va y avoir un nouveau modèle 4".

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription