Pourquoi iMessage n'est-il pas sur Android ?


Et si le service de messagerie d'Apple, iMessage, débarquait sur Android ? Voilà une rumeur qui avait circulé quelques jours avant la WWDC et la présentation d'évolutions majeures pour le service, qui disposera dès la sortie d'iOS 10 cet automne de tout un tas de nouvelles fonctionnalités, allant des animations à l'envoi de dessins, des "likes" aux aperçus de pages web en passant par la lecture de vidéos (lire : Apple lève le voile sur iOS 10). Mais alors que des applications multiplateformes comme WhatsApp s'offrent un joli succès, pourquoi iMessage se cantonne-t-il aux produits d'Apple ? Cette question, le journaliste vétéran Walt Mossberg l'a posée à un responsable d'Apple.





Lorsque j'ai demandé à un haut responsable d'Apple pourquoi iMessage n'était pas élargi à d'autres plateformes, il m'a donné deux réponses. La première, c'est qu'Apple considère que sa base utilisateurs d'un milliard d'appareils actifs peut fournir suffisamment d'informations pour n'importe quel système d'intelligence artificielle sur lequel l'entreprise pourrait être en train de travailler. La seconde, c'est qu'avoir une plateforme de messagerie supérieure qui ne fonctionne que sur les produits d'Apple est un argument de vente pour ces produits - la classique (et efficace) logique d'Apple depuis des années.

Autre exemple : alors que Siri, le célèbre assistant vocal intelligent d'Apple, arrive sur le Mac, il fera différentes choses que sur l'iPhone. Il fait déjà différentes choses sur l'Apple Watch, l'Apple TV et CarPlay. Il s'agit d'un outil pour améliorer l'usage d'un appareil en particulier, et non un service indépendant en lui-même. Même si certaines applications tierces pourront en tirer parti, cela restera quelque chose directement lié au matériel d'Apple, contrairement à iTunes, par exemple.

Cette explication est particulièrement importante car elle s'applique à un très grand nombre de services et logiciels d'Apple. La présence d'un logiciel comme iTunes sur Windows est indispensable : ce dernier permet de vendre des iPhone et des iPad. Mais il s'agit d'une rare exception ! Par exemple, le développement d'OS X (qui s'appellera bientôt macOS) sur PC est une classique rumeur qui revient régulièrement depuis des années : une telle sortie serait néfaste pour les ventes de Macs, et cela n'arrivera donc tout simplement jamais. Même chose pour Siri, Apple Pay, iMovie, l'application Photos, iMessage...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

LolYangccool

17 juin 2016 à 10:24

macOS sur PC de manière officielle – puisqu'officieusement c'est déjà possible, à certaines conditions – serait néfaste pour les ventes de Mac, mais pas autant que de retarder indéfiniment les mises à jour matériel du côté du Mac.

L'excuse aurait été valable si Apple faisait régulièrement des mises à jour matériel de ses ordinateurs, mais avec une mise à jour tous les 20 mois pour les MacBook Pro (puisqu'on est bien parti pour que ce soit le cas), l'excuse me fait doucement rigoler...

Sethenès

17 juin 2016 à 10:43

L'argument est intéressant, mais il faut le comprendre dans l'autre sens, je pense. Plutôt que d'être un argument pour capter de futurs clients, l'absence d'iMessage sur un autre plateforme est peut être une manière de retenir les utilisateurs actuels d'iPhone captifs.

Ben10

17 juin 2016 à 11:23

je ne vois pas en quoi iMessage serait un argument pour acheter un iPhone. Je pense même qu'il y a beaucoup plus de gens qui achètent iPhone parce que c'est Apple.
Pour ma part je suis beaucoup plus enchainé à Apple par iTunes et la synchro vers iPod/iPhone.
iMessage pourrait bien disparaitre que ça ne me changerait rien.

pehache

17 juin 2016 à 12:15

Faut pas déconner, iMessage n'est pas un argument de vente pour les produits Apple. C'est une messagerie instantanée comme une autre, je ne vois pas qui va dire "il me faut un iPhone parce qu'il y a iMessage dessus..."

Quant à macOS pour PC, ben ça existe déjà : un Mac c'est un PC. Je suppose que Sylvain voulait dire macOS fourni à d'autres fabricants de PC.

LolYangccool

17 juin 2016 à 13:03

Avec iMessage c'est avoir la quasi certitude de pouvoir dialoguer avec ses contacts l'utilisant également. Puisque presque toutes les personnes ayant du Apple utilisent iMessage. Ce qui n'est pas le cas de What's App, Skype et compagnie...

VanZoo

17 juin 2016 à 13:20

Il est vrai que j'aurai tendance à " pousser " mon entourage sur IPhone pour qu'ils aient aussi Imessage

pehache

17 juin 2016 à 13:41

LLYCC : "Avec iMessage c'est avoir la quasi certitude de pouvoir dialoguer avec ses contacts l'utilisant également"

--> c'est une lapalissade, ça, non ? On peut écrire exactement la même chose pour n'importe quelle messagerie :

"Avec Skype c'est avoir la quasi certitude de pouvoir dialoguer avec ses contacts l'utilisant également"

"Avec What's App c'est avoir la quasi certitude de pouvoir dialoguer avec ses contacts l'utilisant également"

etc etc...

Sur le fond, le principe des messageries propriétaires et fermées est déjà crétin (imaginez si c'était pareil avec l'email : un utilisateur gmail ne pourrait envoyer des mails qu'à un autre utilisateur gmail...), mais une messagerie propriétaire, fermée, et circonscrite aux appareils d'une marque, ça touche à la débilité la plus absolue.

Ben10

17 juin 2016 à 14:14

@ Pehache : je ne serai pas aussi extreme. iMassage est loin d'être indispensable, mais il a l'avantage d'être transparant. C'est un peu comme un plugin a l'app messages et non une app à part comme whatsapp. C'est fondu avec l'usage des SMS donc ça n'est pas bloquant (sauf quand un iMessage reste bloqué faute de 3G ^^)

pehache

17 juin 2016 à 14:51

Quand je suis à l'étranger, j'évite de multiplier les SMS. D'où l'intérêt des messageries multi-platerformes (à défaut d'être ouvertes) utilisables sans frais supplémentaires dès qu'on a du wifi.

VanZoo

17 juin 2016 à 15:17

Le Imessage s'envoie en message quand le réseau n'est pas bon ou que le récepteur n'a pas d'Iphone
Je suppose qu'il en sera de même avec ces nouveautés

LolYangccool

18 juin 2016 à 07:24

Pehache : ce que je voulais dire c'est que quand tu utilises iMessage tu peux être à peut prêt certains que les personnes qui ont un iPhone, un Mac ou un iPad l'utilisent aussi. Puisque presque toujours activé chez toutes ces personnes.
Là où tout le monde n'utilise pas Skype et encore moins Whats App et Viber.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription