Les tarifs de l'App Store vont augmenter !


Mauvaise nouvelle pour la zone euro : les tarifs des applications de l'App Store vont augmenter ! Ce sont nos confrères de iPhone Addict qui nous apportent la nouvelle : Apple a envoyé un message aux développeurs pour les prévenir de l'arrivée prochaine d'une nouvelle grille tarifaire. Par exemple, les applications vendues aujourd'hui 0,99 € coûteront bientôt 1,09 €. Apple justifie cette décision en mettant en cause les fluctuations des taux de change défavorables à l'Europe.




Cette augmentation des prix intervient alors qu'Apple vient d'annoncer une énorme baisse des rémunérations sur son programme d'affiliation. Jusqu'ici, la firme de Cupertino reversait 7% de ses revenus aux éditeurs de sites web partageant des liens vers l'App Store. Ces derniers devront désormais se contenter de 2,5% seulement... La nouvelle grille tarifaire de l'App Store sera mise en place d'ici à la semaine prochaine ; si vous avez des applications à acheter, faites-le maintenant !

Mise à jour 8 mai 9:02 :
Apple vient d'annoncer que la modification des pourcentages de son programme d'affiliation ne concernerait que les achats réalisés au sein des applications, et non l'intégralité de l'App Store.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

magister

28 avril 2017 à 09:25

Je n'avais jamais remarqué de baisse des prix lorsque les fluctuations du taux de change s'effectuaient en sens inverse... Quant à la rémunération des développeurs, ce passage de 7% à 2,5 seulement est tout simplement honteux. Apple ressemble de plus en plus à la World Company des anciens Guignols, bien loin de la "coolitude" affichée à grand renfort de 501 délavés et de chemises à carreaux !

Macbeth

28 avril 2017 à 09:36

Un impact potentiel important pour toi Sylvain ?

Sylvain

28 avril 2017 à 09:44

@Macbeth : non, Consomac ne traite pratiquement pas des applications. Mais je n'ai pas bien compris la stratégie d'Apple avec cette baisse des commissions : c'est tellement brutal que certains sites vont probablement mettre la clé sous la porte.
Pour ce qui est de l'affiliation de l'Apple Store (qui concerne donc largement Consomac), les pourcentages ont baissé progressivement ces dernières années et sont à 2% aujourd'hui.

Ludo-le-ludo

28 avril 2017 à 10:32

Est ce que cela concerne aussi la musique?

2DSP

28 avril 2017 à 11:18

@magister

Il me semble que ce n'est pas la rémunération des développeurs qui est passée de 7% à 2,5% mais plutôt celle des "annonceurs". En gros les sites où les applications qui font de la pub pour les produits Apple. Si tu clics sur la pub et que tu achètes en suivant le lien, une partie du prix de la transaction sera reversé à celui qui en avait fait la publicité. C'est bien ça @Sylvain?

En ce qui concerne les développeurs, justement se sont améliorées. Avant, sur 100€ de revenu généré par une application, 70€ allait aux développeurs et 30€ dans les poches d'Apple. Maintenant, ce schéma n'est valable que la première année, à partir de la deuxième 85€ sont reversés aux développeurs et 15€ à Apple.

Sethenès

28 avril 2017 à 12:23

@Sylvain : pour moi, c'est très clair.

Si au début, les sites qui parlaient d'Apple étaient une nécessité, aujourd'hui ils représentent un danger. Apple sait depuis plusieurs années que ses politiques nouvelles ne vont entrainer que des critiques de la part des historiques. Car chez Apple, il y a un sens au temps : suppression de l'entrée de gamme (Mac Mini, MacBook Air, ...) au profit de machine toujours plus fermée et toujours plus chères.

En parallèle, si Apple a eu besoin des magasins physique (sans eux, elle aurait disparu je pense), aujourd'hui entre les Apple Store et le site d'Apple, il n'y a plus de place pour eux. Or justement, l'affiliation a été une technique pour promouvoir l'achat en ligne. Maintenant qu'elle n'en n'a plus besoin de ce relai, elle n'hésite pas à faire d'une "pierre deux coups" : tuer opposition dans l'oeuf et récupérer 5% sur le prix de vente.

Du reste Apple n'est pas bête. Je sais qu'Apple utilise aussi les % de commission comme un incitant à faire de la pub pour certains produits. Pour info, certains produits ne sont pas immédiatement disponibles à l'affiliation (ceux pour lesquels Apple sait qu'elle n'en n'a pas besoin) tandis que d'autres jouissent d'un % plus élevé (ne cherchez pas, ce sont ceux qui ne se vendent pas). Et évidemment (je suis certain que) le contrat interdit aux sites partenaires de divulguer la moindre information à ce sujet.

Je ne serais d'ailleurs pas surpris que pour les plus gros sites, Apple tout en réduisant l'affiliation offre un "back margin" à sa seule discrétion, ce qu'elle fait d'ailleurs pour les boutiques. Evidemment dans ce cas, l'indépendance devient toute relative.

Une société commerciale n'est pas une oeuvre philanthropique, mais Apple ne sait pas ce que partenaire veut dire. Quelqu'un se demandait pourquoi les banque étaient si frileuse. Moi je dis qu'elles ont bien raison !

Et les derniers développement à propos des 3 sociétés qui produisaient des éléments pour l'iPhone n'en sont qu'une brillante démonstration. Mais on peut aussi se brûler les ailes à ce petit jeu car une société qui chute à un tel point en bourse ne peut voir sa production que se détériorer (en qualité et/ou en quantité). On parle d'un possible retard pour l'iPhone 8. Ca leur ferait vraiment les pieds que ce soit du à ce genre de manoeuvre.

J'ai la chance de pouvoir choisir mes achats. Et je n'ai plus trop envie de cautionner cette politique.

VanZoo

28 avril 2017 à 14:04

Je ne vois vraiment pas en quoi cette modification empêchera la critique des produits Apple ou la freinera...
Ca reste dans la logique de ce qu'avait déclaré T.Cook ; les achats doivent être favorisés en Applestore (et non, par exemple, auprès des opérateurs téléphoniques) Pour deux raisons ; une évidemment économique et une seconde aussi importante pour eux, l'expérience clientèle. Apple veut s'assurer le plus possible de toute la chaine. Si le client achète dans un magasin tiers, Apple ne peut contrôler le déroulement de cette vente. C'est un crédo essentiel pour eux, pour que le client revienne. Le service apporté en AP fait parti du processus global.
@Sethenès, les banques ont raison d'être frileuses ? Celles qui n'ont mis dedans en 2007 et qu'on a grassement aidé sans retour ?

Sethenès

28 avril 2017 à 14:08

@VanZoo : si tu veux. Il n'en reste pas moins qu'Apple a une politique détestable.

En plus, dis-toi une chose, c'est que cette politique pourrait bien emporter nombre de sites sur lesquels tu as l'habitude de t'informer ou de contribuer.

aexm

28 avril 2017 à 16:19

@ Sethenès : entièrement d'accord.

Étant prescripteur de produits, dont ceux d'Apple (vente et donc à la recherche de commission),
et en partie activité "rédactionnel" (mon blog = pas assez important pour être autorisé à faire de l'affi.),
j'ai constaté avec le temps que les gains se sont réduits jusqu'à disparaitre …
en 2007 il existait des bons de réduction de 100 € voire plus (qu'on demandait à Apple) …

Désormais, ils sont en position de force, et ferment les robinets …

Alors que bien évidemment ce sont les prescripteurs et réseaux de revente qui ont fait le boulot ces dix dernières années … ils se gavent clairement …

Je me plains pas … MAIS si j'étais une boutique je l'aurai mauvaise …

ET je confirme que c'est un comportement de position dominante et de m*rd*.

Ceci dit HP fait pareil …
Lenovo c'est un peu mieux mais pas génial au niveau produit …

Ces comportements vont tuer certaines activités qui vivent de l’affiliation et autre intermédiaire de "distribution" …

Sébastien

Appletea

28 avril 2017 à 23:57

Lamentable!!! Honte à Apple...!

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription