L'iMac Pro intègre une puce Apple T2

13 décembre 2017 à 11:16


Le mois dernier, quelques développeurs ont découvert la présence d'une puce ARM au sein de l'iMac Pro, qui sera disponible dès demain sur l'Apple Store. Apple a envoyé quelques exemplaires de démonstration de l'iMac Pro à des développeurs triés sur le volet, et nous avons aujourd'hui la confirmation de la présence de cette puce. Cabel Sasser, cofondateur de Panic, confirme aujourd'hui que la puce embarquée dans le nouveau tout-en-un d'Apple est surnommée Apple T2, et qu'elle permet notamment de gérer certains composants de l'ordinateur (contrôleur de gestion du système, webcam, enceintes, SSD) ainsi que son démarrage. La puce est bien équipée d'une enclave sécurisée, qui permet de stocker les clés de chiffrement des données. Un nouvel utilitaire fait d'ailleurs son apparition pour la vérification matérielle du système ; il est par exemple possible d'empêcher l'ordinateur de démarrer sur un disque externe.


iMac Pro Apple T2 Secure Boot

L'iMac Pro n'a pas encore révélé tous ses secrets et il est fort probable que cette puce Apple T2 permette d'autres usages, comme la fonctionnalité Dis Siri qui n'est pas encore active. Si l'on en croit les découvertes du mois dernier, cette puce Apple T2 ne serait pas différente du processeur Apple A10 Fusion qui équipe l'iPhone 7 : la puissance embarquée serait donc considérable. Affaire à suivre...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iMac sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

VanZoo

13 décembre 2017 à 13:19

Très intéressant ! Dommage qu'Apple n'en a pas parlé

pehache

13 décembre 2017 à 14:36

Tout ce qui concerne le boot (sécurité, médias autorisés à booter ou pas...) peut être géré par l'UEFI avec protection par mot de passe, pas besoin d'une puce ARM en plus pour ça.

Fromgardens

13 décembre 2017 à 16:19

Je pige pas trop ce nouveau délire.

Morphus

13 décembre 2017 à 21:54

Très intéressant avec beaucoup de possibilités wait and see.

aexm

13 décembre 2017 à 22:43

Concrètement, la puce semble jouer le rôle de southbridge …

matt

14 décembre 2017 à 12:15

Franchement je veux bien qu’on m’explique l’avantage d’utiliser pour certaine tâche une puce ARM comme celle de l’IPhone 7 à 4 cœur dont deux bridés, alors que la machine a un xénon à minimum 8 cœurs « sur-clocké » !

Nan mais je me demande si ce qu’à fait Apple là c’est pas de la branlette pour geek !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription