Intel : les failles Meltdown et Spectre corrigées en 2018


Après les correctifs logiciels apportés en catastrophe par les éditeurs de systèmes d'exploitation, ce sera bientôt au tour des correctifs matériels d'être mis en place par les fabricants de processeurs. Les failles Meltdown et Spectre seront en effet corrigées matériellement dans les processeurs d'Intel cette année, a affirmé Brian Krzanich à l'occasion de l'annonce des résultats financiers d'Intel la semaine dernière. Le PDG d'Intel n'a pas donné de précisions sur les produits qui seront concernés, mais il s'agira sans doute de la neuvième génération de processeurs Core (nom de code Ice Lake), dont les premiers exemplaires sont attendus en fin d'année.


Brian Krzanich

Brian Krzanich, PDG d'Intel



L'arrivée de ces puces sur Mac s'échelonnera sans doute jusqu'au milieu d'année 2019. Pour Intel, cet énorme bad buzz n'aurait pas d'influence particulière sur ses ventes, l'entreprise jouissant de parts de marché presque monopolistiques (plus de 80%) sur le secteur des ordinateurs. Selon certains analystes, la correction des failles Meltdown et Spectre pourrait même conduire certains utilisateurs à renouveler prématurément leur matériel, ce qui pourrait se traduire par une hausse des ventes pour le fondeur de Santa Clara...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (2)

Sethenès

29 janvier 2018 à 17:00

C'est un jeu assez dangereux auquel joue le patron d'Intel.

Soit ils ont vraiment une solution conceptuelle face au problème et on peut se demander pourquoi ils ne l'ont pas intégrée plus tôt. Soit, c'est du vent et avec le nombre de personnes qui s'intéressent désormais à ce problème, on sera très vite fixé.

De plus, annoncer qu'une solution sera disponible dans moins de 12 mois, cela aura forcément un impact sur les ventes. Alors bien sûr, cela peut en dissuader certains de choisir AMD qui semble moins touché (mais ça reste à prouver), mais cela en dissuadera d'autres d'acheter une machine maintenant puisque dans moins d'un an, des processeurs exempts de ce bug *seront° disponibles.

Et si je mets des astérisques c'est bien parce que j'ai de gros doutes sur la capacité d'Intel (mais en fait de tous) à corriger cette faille d'ici la fin de l'année.

aexm

30 janvier 2018 à 11:14

oui et puis refaire une archi. alors que le 10nm est prévu pour 2018 …
donc déjà en phase voire fin de développement … j'y crois pas non plus !

Sinon ils sont au courant depuis bien longtemps …

Pas certain que les ventes stagnent, les utilisateurs ne sont pas au courant de cela … ils achèteront sans se poser cette question !

Par contre, les pro. pourraient bloquer …

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription