Le HomePod, six ans de développement


Il a fallu six ans à Apple pour mettre au point le HomePod. C'est en tout cas en 2011 que les ingénieurs de Cupertino ont commencé leurs travaux sur l'enceinte connectée qui fera ses premiers pas aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie ce vendredi 9 février. Les premiers retours au sujet du HomePod ont été mitigés : l'enceinte en elle-même serait d'une qualité sonore excellente, voire exceptionnelle pour sa taille, mais ses fonctionnalités trop limitées lui enlèveraient beaucoup d'intérêt (lire : De nouveaux retours sur l'enceinte HomePod). À trois jours de la sortie, Apple a donc tenté de donner un petit coup de pouce à son enceinte en invitant Jim Dalrymple à Cupertino pour un petit exercice de communication visant à montrer que le HomePod n'est pas n'importe quelle enceinte connectée, mais un produit qui sort du lot.


HomePod chambre anéchoïque

Accueilli par Kate Bergeron, Vice-Présidente de l'ingénierie matérielle d'Apple, Jim Dalrymple a pu visiter la chambre anéchoïque fabriquée spécialement pour tester la qualité sonore du HomePod. Cette pièce a été conçue pour permettre de réaliser des tests dans un niveau sonore de -2 dB (A), ce qui est inférieur à ce que l'oreille humaine est capable d'entendre. Construite sur une dalle de 28 tonnes de béton afin d'éviter toute vibration, elle est recouverte de panneaux de béton destinés à absorber les ondes sonores et éviter tout écho. Une autre salle, plus petite (voir photo ci-dessous), a également été utilisée pour détecter (et supprimer) le moindre bruit de fonctionnement de l'enceinte.


HomePod chambre anéchoïque

Gary Geaves, responsable de l'ingénierie audio, a expliqué que tous les produits d'Apple passent un jour ou l'autre par les chambres anéchoïques du Noise & Vibration lab. « Ce n'est pas seulement le HomePod. C'est également les haut-parleurs de l'iPhone, ceux de l'iPad, du Mac, les micros, les AirPods, Siri et l'Apple TV. » Ces produits font même plusieurs allers-retours au laboratoire audio d'Apple pendant leur conception, au fur et à mesure de leurs différents ajustements. Pour l'enceinte d'Apple, les tests ont bien évidemment été très nombreux, avec plusieurs milliers de mesures réalisées dans chaque pièce : « Nous pensons avoir mis en place l'équipe acoustique et audio la plus importante de la planète », a déclaré Gary Geaves. « Nous avons monté cette équipe pour le HomePod, c'est certain, mais également pour mettre les bouchées doubles sur la partie audio de tous les produits d'Apple ».


HomePod chambre anéchoïque

De nouveaux tests préliminaires du HomePod ont été publiés aujourd'hui, et vous pouvez par exemple consulter celui de The Verge, du Wall Street Journal, de TechCrunch, de CNET ou encore de iMore. Les conclusions sont encore une fois assez unanimes : la qualité sonore est au rendez-vous, mais l'enceinte n'est pas si intelligente qu'Apple veut bien le dire : Siri est trop limité, et le système bien trop fermé à moins de n'utiliser qu'Apple Music (lire : Les sources musicales limitées du HomePod). Rappelons que le HomePod ne fonctionne qu'en anglais pour le moment : son arrivée en France est annoncée pour le printemps.


Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Retrouvez le HomePod sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

T60

6 février 2018 à 19:32

Il m'aura fallut moins de 6sec pour me décider à ne pas acheter d'enceinte de ce genre, je me demande comment ce genre d'enceinte va envahir notre quotidien à mon plus grand malheur (parce qu'elle va surement le faire).

VanZoo

6 février 2018 à 23:16

Tu t'es chronométré ?

Dudu-du62

7 février 2018 à 07:52

Pendant tout ce temps Elon Musk fabrique des voitures électriques géniales, puis il fabrique des fusées capables d’atterir de manière autonome sur terre, puis il fabrique une fusée pour envoyer la voiture en orbite marsienne

T60

7 février 2018 à 08:20

Et à ton avis, comment ils pourraient écouter de la musique dans la fusée sans homepod ????

Dudu-du62

7 février 2018 à 09:20

Sur l’autoradio de la Tesla ahah

VanZoo

7 février 2018 à 14:12

La personnification m'a toujours gonflé. Elon Musk fait tout de A à Z ; il conçoit seul les voitures et les fabrique lui-même tout seul.
Idem pour Steve Jobs. Ca me gonfle le culte de la personnalité ! Personne ne cite ceux qui sont réellement importants.
Pi bon, Elon Musk semble de plus en plus critiqué

Michel Bellemare

7 février 2018 à 15:48

C'est combien de «gaz à gaz à effet de serre», envoyer une auto en orbite martienne? De la part, du gars qui construit des «Tesla», je trouve ça paradoxal

DKSnake

7 février 2018 à 17:36

La différence entre Tesla et Apple c'est que l'une est rentable et l'autre est spéculative.
On peut le déplorer mais HomePod sera certainement plus rentable qu'une Tesla malgré le manque d'ambition d'Apple.

pehache

8 février 2018 à 08:48

@Michel : dans ce cas il faut remettre en cause tous les programmes d'exploration spatiale. Ici c'était un vol d'essai et il fallait une charge dans la soute, ils allaient pas mettre un satellite à xx millions de $.

Xak

8 février 2018 à 20:39

Un peu du même avis. Pourtant fan de l’ecosyste Pommé celui n’en fera pas partit.
Je préfère 100 fois mon bon gros ampli a l’anciennne ( bon il a le Bluetooth et le wifi 😁 ) avec ses deux colonnes.
Au moins depuis mon Apple TV ou autres produits portables on envoie se que l’on veut ....

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription