Apple veut sécuriser son approvisionnement en cobalt


L'essor de l'automobile électrique pourrait avoir des conséquences inattendues sur les prix des différents produits informatiques. Le site Bloomberg nous informe en effet aujourd'hui qu'Apple serait en négociation directement avec des mineurs pour assurer son approvisionnement en cobalt pour les cinq prochaines années. Ce composant, indispensable pour la fabrication des batteries lithium-ion utilisées dans les ordinateurs portables, les tablettes et les smartphones, voit en effet son prix exploser : la tonne coûte désormais 80 000 dollars, soit trois fois plus qu'il y a 18 mois. Cette forte augmentation serait notamment due aux fabricants de véhicules électriques : là où la batterie d'un iPhone intègre 8 grammes de cobalt, la batterie d'une voiture électrique peut embarquer plus de 20 kilos de ce métal.


Cobalt

Image par Bloomberg



Jusqu'ici, Apple a laissé à ses fournisseurs de batteries le soin de négocier pour elle l'achat du cobalt nécessaire à leur élaboration. La situation pourrait bien changer dans les prochaines années, Apple ayant des besoins considérables (nos confrères parlent de plusieurs milliers de tonnes) qu'il convient de sécuriser, et une puissance de négociation très importante qui lui permet d'obtenir les meilleurs tarifs. Selon Bloomberg, BMW, Volkswagen et Samsung chercheraient également à signer des accords directs avec les mineurs de cobalt, principalement situés en République démocratique du Congo. Pour le moment, aucun accord majeur n'a été annoncé par le moindre fabricant.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

VanZoo

21 février 2018 à 13:24

Quid du sort des mineurs qui vivent des enfers ?

Dxayn

21 février 2018 à 13:29

C’est simple, il ne faut plus acheter d’iphone tous les ans

VanZoo

21 février 2018 à 14:21

Je me suis déjà expliqué... Et il n'y a pas de cobalt uniquement dans les smartphones

Dxayn

21 février 2018 à 16:08

D’où le fait que je ne comprend pas ton inquiétude pour les mineurs puisque tu assumes ta consommation.
Oui bien entendu, il n’y en a pas que dans les smartphone puisqu’on peut au moins citer tout ce qui contient une batterie.

VanZoo

21 février 2018 à 16:49

On peut utiliser du cobalt sans exploiter des êtres humains. Ils pourraient par exemple être justement payé et considéré. Et les actionnaires devraient réduire leur voracité !
Je ne vais pas être culpabilisé. Je ne suis pas responsable. Ou tout du moins, il faut admettre une Forte hiérarchie dans les responsabilités

Dxayn

21 février 2018 à 17:27

(Je suis désolé par avance pour la pollution de l’espace commentaire)

Je suis d’accord avec toi sauf sur le point de la responsabilité. Je m’explique:
Les entreprises ne vont pas changer leur façon de faire juste parce que toi ou moi arrêtons d’acheter les iPhone (par exemple). Ce qui change vraiment les choses c’est le mouvement populaire global. Je ne t’apprend rien en te disant que si ça ne se vend plus, l’entreprise ne le produira plus ou changera sa manière de faire (salaire juste pour les travailleurs exposés, des conditions de travail digne d’êtres humains, le respect de l’environnement, etc ...).
Or pour arriver à ce type de mouvement global des consommateurs encore faut-il qu’ils soient éduqués. Dans ce cas seulement le coycott devient possible pour faire changer les choses (si des personnes qui connaissent mieux l’économie que moi passent par-ici pour infirmer ou confirmer mon propos)

Or, l’éducation dans nos pays soient disant développés à pour but de produire des consommateurs bêtes et aveugles.
Bêtes parce qu’on apprend à devenir meilleur que notre voisin (via le système de notation de l’ecole) depuis tout petit et que la compétition entraîne l’ego de soi surdimensionné ce qui entraîne le besoin compulsif d’acheter pour gonfler cet égo au regard des autres.
Aveugle pour deux choses. La première est qu'à aucun moment de notre scolarité on ne nous apprend à devenir de bons citoyens (consommation, alimentatoion, altruisme, réflexion,...). On nous met des œillères des l’enfance, puis on nous apprend que c’est le gouvernement ou l’entreprise qui décide alors que c’est bien le citoyen qui décide (de son président, du coycott d’une entreprise) ; la deuxième parce qu’on ne voit que ce qui nous touche directement : qui se soucie des conditions de travail des mineurs au Congo ? Personne, du moins pas le français au chaud chez lui avec son iPhone qui voit à peine l’autre être humain qui dors dehors en bas de son immeuble.

Donc non je n’en suis pas d’accord pour l’as responsabilité. C’est bien nous qui décidons sauf qu’on nous a pris ce pouvoir, la hiérarchie est inversée.

Donc oui tu es responsable, au même titre que moi qui écrit ce commentaire depuis un iPhone tout en travaillant sur un Mac achetés avant que je réalise tout ça.

VanZoo

21 février 2018 à 23:37

Je ne partage pas ton opinion sur la place du consommateur. Pour le reste, je partage l'analyse générale. Pour le détail, il faudrait en débattre. Pour moi, le principal responsable, c'est le Capitalisme. C'est systémique = la réponse ne pourra pas être apportée individuellement. Et le Nous n'est pas une somme de Je... Mais bon, le sujet est complexe, ce n'est pas le lieu d'en débattre. En un mot quand même, je crois davantage à l'Homme citoyen que consommateur.

Tom

22 février 2018 à 07:47

@VanZoo C'est sûr que c'est tellement plus simple de raisonner comment tu fais... Ou comment se dédouaner de toute responsabilité

Dxayn

22 février 2018 à 09:00

Le débat serait intéressant à mener et je suis prêt à le faire mais tu as raison : ce n'est pas le lieu.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription