Samsung présente son Galaxy S9


Il ne présente pas de grandes différences visuelles par rapport au Galaxy S8, mais le Galaxy S9 présenté par Samsung hier intègre un certain nombre de nouveautés intéressantes. De nombreux éléments restent inchangés, comme les écrans Super AMOLED 18.5:9 d'une diagonale de 5,8" pour le modèle S9 et de 6,2" pour le modèle S9+ (Samsung annonce toutefois une luminosité légèrement supérieure), ou tout simplement la prise jack qui est toujours présente, comme le port USB-C, l'emplacement pour carte microSD, la recharge par induction, le support des réseaux 4G jusqu'à 1,2 Gbit/s... Mais de nombreux autres ont été améliorés, comme le capteur d'empreintes digitales qui passe sous l'appareil photo, ou le processeur qui est désormais un Snapdragon 845 ou un Exynos 9810 (la mémoire vive est de 4 Go pour le modèle S9, et de 6 Go pour le modèle S9+). Avec une capacité de 64 Go, le S9 est vendu 859 € et le S9+ est vendu 959 €, avec un lancement prévu le 15 mars.




La plus grande nouveauté de cette nouvelle génération de smartphones Galaxy se situe du côté de l'appareil photo, qui a été complètement revu par Samsung. Le modèle S9 est doté d'un simple capteur, et le modèle S9+ d'un double capteur. Les deux modules présentent une résolution de 12 mégapixels. Le premier capteur est un grand angle disposant d'une ouverture capable de varier de manière mécanique, à ƒ/1,5 ou ƒ/2,4 selon la luminosité (Samsung promet 28% de luminosité en plus par rapport au Galaxy S8), et le second capteur du S9+ intègre un téléobjectif ouvrant à ƒ/2,4. Les téléphones sont capables d'enregistrer des vidéos à 960 images par seconde (en 720p), ce qui promet des ralentis impressionnants. Enfin, Samsung a présenté sa réponse aux Animojis d'Apple : les AR Emoji, qui ressemblent un peu aux Bitmojis de Snapchat. Le scanner d'iris et la reconnaissance faciale peuvent être combinés pour une authentification plus sécurisée (il conviendra bien sûr de tester si cette solution est aussi efficace que Face ID).




Le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ ne surprennent pas beaucoup, et c'est peut-être leur force. Sur scène, Justin Denison n'a ainsi pas manqué de faire remarquer à son audience que les écrans des nouveaux smartphones de Samsung n'étaient pas équipés d'encoche ! Les Galaxy S9 et S9+ sont d'ailleurs bien moins onéreux que l'iPhone X (ils sont même un peu moins chers que l'iPhone 8 Plus). Ils sont certes un peu ennuyeux, sans le wow factor qu'avait pu susciter l'iPhone X en fin d'année dernière, mais ils n'en sont pas dépourvus d'arguments pour autant.


Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

Sethenès

26 février 2018 à 10:22

Pour ma part, ce qui m'a interpellé, c'est l'option professionnelle ("enterprise") qui peut se résumer en 4 points :

1) La possibilité de pusher des applications et le paramétrage sur les Smartphones des collaborateurs.
2) Une séparation privée / professionnelle (mais sur ce point, je n'ai pas d'infos)
3) Un engagement sur des mises à jour de sécurité mensuel durant 3 ans et trimestriel la 4ème année
4) Ce gadget sur lequel poser le Smartphone et qui relié à un écran permet de visualiser le contenu.

Qu'on soit clair, il y a 5 ans, face à des mobiles à 100 euros, cette solution aurait été rejetée par toute direction. Mais aujourd'hui, avec l'intrusion des Smartphones de plus en plus importantes, les budgets ont du être revu à la hausse.

Je ne sais pas s'il y a un marché pour cela mais je pourrais dès lors comprendre qu'un patron opte pour une solution globale pour son entreprise. En achetant un S9 à chaque employé, S9 géré en centrale par le service informatique, avec une garantie étendue, en équipant ses salles de réunion, etc.

On est évidemment à 180° par rapport au BYOD (Bring your own device, apportez votre propre appareil) qui est un mouvement où l'employé reçoit un montant et s'achète le PC (ou ici le Smartphone) qu'il veut et qu'il se débrouille pour qu'il fonctionne.

Pour revenir à l'offre de Samsung, Je ne pense pas que ça s'adresse à toutes les entreprises bien sûr, mais certains patrons de grandes sociétés de consultance, du secteur bancaire pourrait voir un intérêt à avoir un parc de Smartphone homogène, mis à jour, n'ayant pas besoin d'être remplacé tous les 18 mois, etc.

cmdesign85

26 février 2018 à 10:48

En résumé :
- amélioration photo/vidéo
- amélioration reconnaissance faciale/iris
- amélioration puissance/mémoire
Nouveauté :
- AR Emoji
Grosses grosses nouveautés Je dis ça pour le S9 mais ce sera sûrement la même chose pour l'iPhone cet année.

pehache

26 février 2018 à 11:18

@cmdesign85 : en même temps il y a un moment où la nouveauté devient un peu forcée. En attendant les smartphones à écrans pliables je pense qu'il n'y a plus grand chose à proposer qui soit "wow".

@sethenes : l'air de rien ce sont des prix élevés pour les entreprises.

cmdesign85

26 février 2018 à 11:41

@pehache oui je suis d'accord, mais outre les nouveautés hardware, il y a aussi les nouveautés liées à l'OS. Je n'ai pas vu la conférence Samsung, donc je ne jugerai pas, c'était juste un commentaire par rapport aux informations présentes dans l'article.

VanZoo

26 février 2018 à 15:00

Je me suis fadé la conférence Samsung ; c'était d'un chiant. Ils ont beau mettre des écran géants de partout, c'était assez brouillon. Rien de mieux que la simplicité.
Je suis convaincu que Samsung se fera doubler par les chinois et le Pixel de Google. Ce dernier m'attire.

Samsung démontre encore qu'ils n'ont aucune vision de l'avenir, de leur avenir. On propose un peu de tout, ça plaira forcément. Mais ils sont coincé par Android. Avec Tizen, ils auraient surement été plus libre de leur avenir.
Le seul truc qui me parait pertinent, c'est le Dext. Pour le reste, ça frise parfois le ridicule.

La révolution, c'était 2007 puis avec l'arrivée de l'AppStore. Ecran pliable ou pas, ce ne sera qu'une évolution. Il n'y a, je crois, pas de grands sauts à attendre de ce produit qui ne fera que se peaufiner. Quelque soit la marque
Pour moi, la seule chose à attendre, qu'un révolutionne la batterie.

ncplusk

26 février 2018 à 20:21

@VanZoo : Votre commentaire est pertinent et je vous rejoins sur de nombreux points. En ce qui me concerne, je pense que Samsung (et par extension Apple) se sont déjà fait "doubler" par la société Chinoise OnePlus et leur OnePlus 5T. La qualité photo est bluffante.

Le 6 doit arriver entre avril et juin selon le PDG et je pense qu'il conservera son titre de flagship killer !

Pour le Google Pixel 2, il bat clairement l'iPhone 8 et titille / égale / surpasse (c'est selon, les points de vue de nos amis Américains) malheureusement indisponible sur le marché FR. Je ne veux pas jouer les Cassandres mais je pense que Google fera, là encore, l'impasse sur le marché FR lors de la sortie du GP3 cette année... tant le marché du haut de gamme est segmenté et concurrentiel ici.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription