Quelles parts de marché pour l'Apple Watch ?


Apple ne donne pas les chiffres de vente précis de sa montre connectée : lorsque Apple présente ses résultats financiers, l'Apple Watch est intégrée la catégorie fourre-tout "autres produits". Lorsque l'Apple Watch est sortie en 2015, cela était vu comme un moyen de noyer le poisson et d'éviter de communiquer sur des ventes trop faibles. Mais aujourd'hui, cela pourrait bien permettre à Apple d'avancer masquée. Car tout laisse à penser que les ventes d'Apple Watch seraient en plein boom ! Alors que la catégorie "autres produits" des résultats d'Apple ne cesse de grandir, également portée par les ventes d'autres wearables comme les AirPods et produits Beats, des études plus précises réalisées par le cabinet d'analystes IDC et rapportées par MacRumors nous indiquent qu'avec 17,7 millions d'unités vendues en 2017, Apple jouirait d'une part de marché mondiale de 53% ! Durant le trimestre des fêtes de fin d'année, l'Apple Watch aurait même représenté 60,99% des ventes de montres connectées...





Si les parts de marché de l'Apple Watch seraient donc excellentes, le tableau d'IDC nous montre également qu'Apple n'aurait pas réellement de concurrent attitré sur ce marché, Samsung se contentant par exemple de ventes cinq fois inférieures. Gardons à l'esprit qu'il ne s'agit ici que d'analyses statistiques comportant des marges d'erreur, mais alors qu'Apple ne cesse d'améliorer les fonctionnalités proposées par sa montre (lire : L'Apple Watch Series 3 se met au ski !), il y a de quoi être particulièrement optimiste pour l'avenir de l'Apple Watch.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'Apple Watch sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

Shanan_-

2 mars 2018 à 10:20

Le cœur du concept de la montre connectée c’est le sport et la santé. Depuis qu’Apple a abandonné ce concept absurde de montre-bijou je ne suis pas étonné que les ventes progressent.

Dxayn

2 mars 2018 à 10:32

Même si l’AW devient de plus en plus intéressante, je reste convaincu que les sportifs se tourneront vers les marques spécialisées : garmin, polar...
Faisant parti de cette catégorie que je décris, je vois l’AW comme un produit destiné aux geek (rien de péjoratif ici) ou les « healthy » citadins qui courent 3 bornes par semaines pour poster une photo sur Instagram sans oublier le filtre qui va bien (la caricature est volontairement exagérée).

Cette vision m’est propre et sûrement biaisée.

Shanan_-

2 mars 2018 à 10:48

@Dxain, c’est clairement un produit grand public. Après l’Apple Watch est surtout un micro-ordinateur au poignet, qui centralise pas mal de fonctions annexes comme le GPS, la musique, téléphone/messages...je pense qu’à terme elle pourrait servir de hub pour différents accessoires, y compris de marques spécialisées.

Dxayn

2 mars 2018 à 11:01

@Chanan-_ : Je peux aussi utiliser ma montre Garmin comme GPS (en trail), je reçois les messages et appels (je ne peux pas répondre mais au moins décrocher), je peux contrôler la musique de mon iPhone (mais pas en stocker et j’ignore les fonctionnalités de l’AW sur ce point) et en plus de ca je pars en sorti avec une montre qui tient aisément 2 semaines, très robuste (testé et approuvé en terrain accidenté) alors que l’AW ne peut pas en dire autant, j’en suis sûr. Tout cela au même prix qu’une AW 3.
En regard de tout cela je ne comprend pas la motivation à l’achat de ce produit, même pour le grand public, si ce n’est d’avoir un produit Apple au poignet. Un sportif du dimanche trouverait son compte dans la gamme fitbit pour un prix correct.

(Remarque : je ne parle a aucun moment de design ou autre look)

Shanan_-

2 mars 2018 à 11:27

@Dxayn. L’avantage de la montre connectée, indépendamment de sa marque et de son positionnement tarifaire, c’est le même que l’iPhone : la concentration. La montre concentre les fonctions de plusieurs appareils, y compris du smartphone, dans un format ultra portable adapté à la pratique sportive. Bien sûr, ont pourrait faire autrement, avec ce que l’on a déjà. Bien sûr il y aura toujours des activités spécifiques qui mettront en défaut ses points faibles. Mais encore une fois, du point de vue d’un usage grand public (et les produits Apple, en dépit de leur prix, sont des produits grand public) il y a vraiment un coup à jouer.

Michel Bellemare

2 mars 2018 à 13:34

Pas étonnant que la AW se vendent mieux que les montres de sports, elle a un marché potentiel beaucoup plus vaste: le grand public. Alors que les «montres sports» s'adressent à des gens qui s'entraînent, la AW peut intéresser tout le monde. Tu peux recevoir une alarme pour une cote à la Bourse que tu suis, une manchette, tes courriels, consulter la météo, te faire guider par le GPS, ou avoir l'horaire des transports en commun. Elle n'est pas «spécialisée», et c'est cette polyvalence qui fait sa force.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription