iCloud : 200 Go gratuits pour les étudiants, mais...


À l'occasion de sa conférence spéciale consacrée au monde de l'éducation, Apple a fait une annonce qui n'est pas passée inaperçue auprès des étudiants : le stockage gratuit sur iCloud pour les écoles va passer de 5 Go à 200 Go (au lieu de 2,99 € par mois normalement). C'est une bonne nouvelle, mais qui ne s'applique pas à tout le monde : cette largesse ne sera a priori proposée qu'aux écoliers et étudiants disposant d'identifiants fournis par un établissement scolaire. Cette mesure est en effet destinée à encourager les écoles à utiliser les outils d'Apple destinés au monde éducatif (ClassKit, l'application Classwork, etc.), et il ne devrait donc pas être possible d'en profiter en prouvant simplement son statut d'étudiant, comme cela est possible avec Apple Music par exemple : tout dépendra des accords passés entre Apple et les différents établissements scolaires.


iCloud 200 Go étudiants

Apple a baissé les tarifs de ses abonnements à iCloud l'année dernière : 50 Go coûtent 0,99 € par mois, 200 Go coûtent 2,99 € par mois, et 2 To coûtent 9,99 € par mois. Le forfait basique et gratuit permet quant à lui d'accéder à 5 Go de stockage, ce qui est très rapidement limité. Espérons qu'Apple élargisse ces 200 Go gratuits à l'ensemble du monde éducatif ; cela serait d'ailleurs une bonne manière de populariser son service auprès des étudiants, qui seront plus tard amenés à payer le plein tarif.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

Dxayn

28 mars 2018 à 09:50

Ah dommage, ce service aurait pu m’intéresser.

Sethenès

28 mars 2018 à 11:10

Pour ma part, ce sujet me laisse sceptique.

Je ne cible pas spécialement Apple sur le coup puisque Google propose la même chose, mais les enfants ont déjà tellement de gadgets électroniques que je ne vois pas en quoi faire des devoirs sur un iPad, avec des corrections, etc. va apporter quoi que ce soit à leur développement.

Ce qui importe, "c'est d'avoir une tête bien faite, pas une tête bien pleine" et je suis d'accord avec cette citation.

La formation qu'on reçoit n'est qu'un moyen pour appréhender les choses nouvelles qu'on rencontrera dans sa vie professionnelle.

Un exemple, le meilleur analyste informatique d'un grand groupe de software est psychologue de formation.

Et si on y réfléchi bien, ce n'est pas si étonnant que cela.

Sethenès

28 mars 2018 à 11:13

En plus, l'idée même que les devoirs de mes enfants seraient hébergés sur la plateforme d'une société privée me fait froid dans le dos.

Facebook est aujourd'hui dans la tourmente, qui sait dans 10 ou 15 ans, ce qu'on pourra faire de ses données ...

T60

28 mars 2018 à 11:20

Je rejoins tout à fait Sethenès. Je trouve ça d'ailleurs problematique qu'on ne propose pas aux enfants des solutions libres.

Dans certains lycées, on commence à demander aux lycéens d'acheter un pc portable et à ne plus distribuer de livre scolaire. Les livres sont remplacés par des logiciels windows (non pas des pdf, ce serait trop simple!) propriétaires et terriblement mal conçus (lent, crash, bogue) (Vu dans l'est de la France).

pehache

28 mars 2018 à 11:33

Non mais ne cherchez pas : le but est mercantile, ça ne va pas plus loin. Et de peur de ne pas avoir l'air modernes, les structures éducatives se laissent embarquer.

T60

28 mars 2018 à 11:53

C'est terrible, je trouve ça beaucoup trop prématuré.
J'attends de peid ferme l'evolution de la technologie e-ink (couleur, réactivité) qui serait parfaite pour ce genre d'utilisation (pratique car travailler sur un écran, non merci. ecologique car consommation nulle de l'écran à l'arret, c'est à dire affichage des exercices, lecture de leçons; Performante car autonome)

Dxayn

28 mars 2018 à 13:57

Je ne sais plus qui a pointé du doigts ce point l’autre jour dans les commentaires, mais j’ai lu que les enfants de Steve Jobs n’avait pas d’acces a un iPad. Ça en dit long sur l’utilité de la chose (je n’ai pas de preuve, c’est une intuition) ou du moins sur les intentions de la Pomme.

Je pense qu’à chaque bond technologique (aussi bien l’ecriture, l’imprimerie que l’électronique), l’humain y a laissé une part de lui que ce soit en capacité cognitive ou physique. L’illustration la plus accessible que je connaisse de ce propos est le film d’animation Wall-E.

Plus j’avance dans ce raisonnement et dans mes études et plus je laisse de côté le moindre gadget technologique informatique.

aexm

28 mars 2018 à 14:06

C'est certain que le milieu scolaire et universitaire pourrait porter des projets sur le long terme pour construire un environnement numérique plus pertinent et cohérent.

Ils ont les moyens (budget je sais pas, mais les compétences oui) pour créer un environnement cohérent.

Partant de l'os, jusqu'aux outils multimedia, pour créer des supports de cours,
créer une communauté etc …

peut être que ca existe mais ce n'est pas arrivé jusqu'à moi ? pas encore mature ?

VanZoo

28 mars 2018 à 15:20

La conférence hier, on aurait un peu dit le mec en imper beige qui distribue des bombons à la sortie des écoles

DKSnake

28 mars 2018 à 18:24

@Sethenès: je partage ton avis sur l'utilisation de iCloud. Pour information, le monde éducatif peut utiliser des solutions libres qui sont malheureusement peu connues. Tu as par exemple les outils Framasoft.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription