Les premiers Macs sans puce Intel seraient prévus en 2020


Après le projet Marzipan, qui offrirait la possibilité dès cette année pour les développeurs de créer des applications universelles pour l'iPhone, l'iPad et le Mac, Apple aurait pour projet d'aller beaucoup plus loin dès l'année 2020. Selon les journalistes Ian King et Mark Gurman de Bloomberg, toujours bien informés, un autre projet bien plus ambitieux serait dans les tuyaux, avec pour objectif de remplacer les processeurs Intel actuellement utilisés sur les Macs par des puces ARM développées en interne. Le projet aurait pour nom de code « Kalamata », et prévoirait une transition en plusieurs étapes ; on imagine qu'Apple commencerait par les machines les moins puissantes, comme le MacBook 12", pour finir par l'iMac Pro et le Mac Pro.


Apple A11 Specs

Cela fait plusieurs années que l'on prête à Apple l'intention de créer ses propres processeurs pour ses ordinateurs (Apple a d'ailleurs démenti la rumeur l'année dernière), et les premières puces ARM ont d'ailleurs déjà fait leur apparition au sein du MacBook Pro 2016 pour la gestion de la Touch Bar et de Touch ID. La puissance des processeurs Apple Ax développés par Apple explose chaque année, et la puce Apple A11 Bionic de l'iPhone 8 et de l'iPhone X est par exemple déjà capable de rivaliser avec un MacBook Pro 13,3". Que se passerait-il si Apple décidait de se lancer dans la conception de processeurs bien plus costauds, destinés à des ordinateurs ? La firme de Cupertino a visiblement déjà la réponse à cette question, ainsi qu'une feuille de route bien établie...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

Zarck

2 avril 2018 à 21:01

Des Arms comme cpu principal d'un ordi ce n'est pas une nouveauté,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Acorn_Archimedes
Il y a toujours le problème de l'émulation des softs tournant uniquement sous Windows...

JSL

3 avril 2018 à 08:58

Concrètement, est-ce que ça voudrait dire retour 15-20 ans en arrière, avant les puces Intel, quand Bootcamp n'existait pas et que le portage de logiciels PC --> MAC était beaucoup plus compliqué ?

Si oui, quelle bête idée…

T60

3 avril 2018 à 10:18

Ce n'est pas forcement une bête idée, en revanche oui la periode de transition ne serait pas la plus agréable.

En revanche, on aurait avec des cpus apple probablement des bloatwares sans aucune communication de la part d'apple.
Les bloatwares intels sont aujourd'hui connu et désactivable de façon non officielle, mais ça fonctionnne très bien (même sur mac, qui a d'ailleurs une version réduite de ce bloatware. Apple est le seul constructeur qui a une version reduite qui reste elle aussi désactivable)
Bien sûr , je n'ai aucune certitude de connaitre l'étendu des pieges présents dans les cpus intels (histoire qu'on ne me fasse pas dire ce que je ne dis pas)

Elrifiano

3 avril 2018 à 12:38

La transition sera chiante mais logique sur le long terme. ARM a une courbe de progression bien plus importante que X86 et leur developpement sera contrôlé par Apple.

aexm

3 avril 2018 à 22:55

Si c'est pour 2020, les mac pro n'arriveront jamais …
à moins que la puissance sous ARM ne soit pas suffisante ?

Je vois bien les ordi low cost Apple en dessous de 1000 € en ARM.
et les proc Intel pour les machines haut de gamme.

A l'image du nouvel ipad et de l'iphone SE …

Mais bon entre le possible et le probable …
je ne suis pas certain que les parts de marché et quantité écoulée puissent justifier ces architectures …

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription