Tim Cook ne veut pas de fusion entre le Mac et l'iPad


Non, c'est non. En novembre 2015, Tim Cook avait déjà annoncé ne pas vouloir fusionner le Mac et l'iPad. Mais beaucoup de choses ont changé depuis : iOS et macOS se rapprochent (le projet Marzipan qui devrait être annoncé cette année devrait permettre l'apparition d'applications universelles pour l'iPhone, l'iPad et le Mac), et les processeurs ARM jusqu'ici réservés aux appareils mobiles d'Apple semblent être de plus en plus proches de leur arrivée sur Mac (le premier ordinateur pommé équipé d'une puce directement conçue par Apple pourrait même voir le jour dès 2020). Dans ce contexte, le PDG d'Apple a tenu à mettre les points sur les i, à l'occasion d'une interview donnée au Sydney Morning Telegraph :

J'utilise généralement un Mac au travail, et j'utilise un iPad à la maison. Et j'utilise toujours un iPad lorsque je suis en déplacement. Mais j'utilise tous les produits et je les aime tous.

Nous ne croyons pas à la dilution de l'un dans l'autre. Les deux [le Mac et l'iPad] sont incroyables. Une des raisons qui font qu'ils sont tous les deux incroyables, c'est car nous les poussons à faire ce pour quoi ils sont faits. Et si vous commencez à fusionner les deux... vous commencez à faire des concessions et des compromis.

Donc peut-être que ça serait plus simple pour nous, en fin de compte. Mais ce n'est pas le sujet. Il s'agit de donner aux gens les outils qui leur permettent de changer le monde, d'exprimer leur passion ou leur créativité. Donc cette espèce de fusion qui obsède certaines personnes, je ne pense pas que ce soit ce que veulent les utilisateurs.

Tim Cook

Tim Cook à Chicago en mars 2018 – Image via le Sydney Morning Telegraph



Seuls quelques responsables au sein d'Apple savent précisément où macOS et iOS vont aller dans les prochaines années. Sans grand doute, les différentes plateformes vont se rapprocher, au moins au niveau technologique, mais les différents produits d'Apple devraient donc bien conserver leurs identités propres. Si vous espériez pouvoir détacher l'écran de votre MacBook pour vous retrouver avec un iPad, c'est donc (encore) raté.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

Claude François

19 avril 2018 à 19:48

C'est quand les feuilles sont tombées
Que le vent vient les rassembler

Shanan_-

19 avril 2018 à 21:08

@Claude François
...ou bien encore le râteau, ou même le souffleur pour les feuilles

pipoca

20 avril 2018 à 11:18

y'avait longtemps qu'il était pas r'venu le Claude !

pipoca

20 avril 2018 à 11:25

plus prosaïquement les explications de TC sont purement commerciales ; si un Mac avait un écran tactile, l'iPad deviendrait redondant, et si l'iPad avait la puissance d'un Mac avec un OS capable de faire tourner les logiciels du Mac... les ventes de l'un et de l'autre subiraient une baisse inimaginable pour les actionnaires du groupe.

sudes

20 avril 2018 à 11:40

@pipoca : c'est intéressant financièrement pour Apple de garder les gammes distinctes, mais il a raison : il faut penser les apps iPad pour le tactile et l'écran 10", et penser les apps Mac pour le clavier/trackpad (ou souris) et les écrans plus grands : vouloir faire un mix, c'est sacrifier l'utilisabilité... Et mettre iOS ET macOS sur un appareil (par exemple un Macbook sous macOS qui passe sous iOS dès qu'on décroche l'écran), ça paraît compliqué ! Ajoutons à ça les problématiques techniques pour optimiser la partie matérielle pour ces deux usages, et ça devient difficile de faire une machine qui arrive à la qualité des appareils actuels.

Par contre je peine à voir l'intérêt de Marzipan si Tim Cook réaffirme la séparation Mac/iPad...

Shanan_-

20 avril 2018 à 12:48

@sudes, je pense que c’est pour gonfler le MacAppStore avec les applis iOS. Apparemment le MacAppStore est loin de la popularité de son cousin mobile.

VanZoo

20 avril 2018 à 13:03

Dans une logique entreprenariale, un Mac au bureau et un IPad à la maison, ça me paraît logique.
Mais il y aurait un public pour une sorte de Surface.
Et rendre le trackpad utilisable avec le pencil ne serait pas aberrant.

Cmoi

20 avril 2018 à 13:20

Mr Cook, nous avait dit en 2014 qu'il faisait 80% de son travail sur son iPad et ajoutait même que tout le monde devrait faire comme lui...Il change d'avis selon les ventes et positionnement de ses produits qui changent le Monde?

-> http://iaddict.com/breaking-news/4299_tim-cook-fait-80-travail-ipad

VanZoo

20 avril 2018 à 13:40

Il parait que S.Jobs passait moins de 3H/jour devant un ordinateur

Shanan_-

20 avril 2018 à 13:45

@Cmoi, oui mais depuis il y a eu iOS11 !

pehache

20 avril 2018 à 15:04

Bien sûr que faire une truc hybride genre Surface ça impose des compromis. Mais le succès des hybrides (qui sont le seul segment en croissance dans les PC) montre qu'il y a un public qui accepte ce genre de compromis.

So0paman

20 avril 2018 à 16:47

Il a raison.

La fusion des 2 entraînerait soit une complexification inutile d'iOS (dont le côté intuitif est un gros point fort), soit une simplification de Mac OS (ce qui n'est pas le but étant donné que c'est un OS destiné à être productif).

Je ne vois pas comment ils ne pourraient pas décevoir les utilisateurs de l'un ou l'autre (ou les deux).

Actuellement ils sont complémentaires, interagissent très bien entre eux, et c'est très bien comme ça.

Vous avez déjà utilisé une tablette sous Windows 10 ? Moi oui, j'en avais acheté une, je l'ai vite retournée, c'est vraiment contre intuitif.

Fabfirst

20 avril 2018 à 18:02

Il a bien raison ! Je n'utilise pas mon mac et mon iPad pour la même chose.

pehache

20 avril 2018 à 18:13

So0paman : "Vous avez déjà utilisé une tablette sous Windows 10 ?"

Oui, et d'ailleurs là je réponds depuis un PC hybride de ce genre, et je ne vois pas ce que cela a de contre-intuitif. Le problème de W10 en mode tablette c'est qu'il n'y a pas assez d'applications adaptées au mode tactile, mais Apple n'aurait pas ce problème.

Paul

21 avril 2018 à 18:35

N'oublions pas les Mac portables et même les iPhones.
Si on a les moyens, on se paie un iMac, un MacBook, un iPad et un iPhone. Chacun a ses avantages.
Sinon, on accepte des compromis. Par exemple un iPhone à grand écran peut désormais remplacer un iPad pour la messagerie et même la navigation sur le web. L'iPad et le MacBook sont en compétition pour le traitement de texte mobile. Etc.
Pour autant, je ne suis pas sûr que les ventes globales d'Apple baisseraient si devaient sortir un iPook ou un MacPad

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription