La rumeur de Condé Nast et les services d'Apple


C'est un nouveau tournant dans l'histoire d'Apple. Les services sont désormais solidement installés comme la deuxième activité de l'entreprise, comme nous l'ont à nouveau montré cette semaine les résultats financiers d'Apple pour le compte du second trimestre fiscal de 2018. Avec une augmentation de 30,5% de cette activité d'une année sur l'autre, il s'agit d'un énorme relais de croissance pour Apple, qui compte bien profiter des bouleversements technologiques et financiers qui secouent le monde des médias pour devenir un acteur incontournable du secteur en s'attaquant à tous les types de médias. Déjà très bien installée dans la musique avec iTunes et Apple Music, Apple s'attaquera bientôt à la télévision et au cinéma en lançant un service concurrent de Netflix qui produira notamment ses propres séries. Dans le même temps, Apple veut se relancer sur le marché des livres numériques, et iBooks devrait être refondu pour devenir Apple Books. Enfin, nous avons appris le mois dernier le rachat par Apple de l'entreprise Texture, qui ouvre la porte à un abonnement payant pour Apple News, qui deviendrait en quelque sorte "le Netflix de la presse".




Dans ce contexte, le Guardian a cette semaine annoncé avoir eu vent de rumeurs de rachat de Condé Nast (en difficultés financières) par Apple. Ce nom vous est peut-être inconnu, mais le groupe de presse possède sans doute une publication qui vous est familière, comme The New Yorker, Vogue, GQ, Vanity Fair ou encore Wired. Avec un tel catalogue de publications, Apple s'assurerait de nombreuses exclusivités pour promouvoir Apple News, avec un contenu lifestyle évitant autant que faire se peut la politique. Le bruit de couloir a rapidement été démenti par Advance Publications, la maison mère de Condé Nast : « Condé Nast n'est pas, n'a jamais été, et ne sera jamais à vendre », a déclaré Steve Newhouse, un des responsables du groupe. Voilà qui a le mérite d'être clair.


Condé Nast marques

Que la rumeur soit fondée ou pas, l'idée de voir Apple investir dans des magazines correspond plutôt bien à la récente stratégie de l'entreprise. Il ne donc serait pas surprenant que la firme de Cupertino se montre un peu plus agressive dans ce domaine dans les prochaines années, en investissant par exemple dans quelques publications stratégiques, sans forcément les racheter entièrement, afin de s'assurer de leur présence au sein d'Apple News.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

VanZoo

3 mai 2018 à 16:46

Apple ne peut pas mais surtout ne doit pas passer pour un magna des médias, sans quoi ils seront pointés à raison du doigt. C’est aussi pour ça qu’ils n’ont pas racheté Netflix (qui de toute façon fait beaucoup de placement produit Apple dans ses productions)
Même si aujourd’hui 90% de la presse est tenue par les mêmes, le public ne le sait pas forcément et croit acheter des journaux différents. Si tout se retrouve sous l’appelation Apple, la dictature 2.0 sera criante.
Passer des accords de diffusion ok, racheter non.
Et Apple ne rachète globalement que des petites boites pour donner le sentiment qu’ils innovent eux. Donc ils vont créer leurs propres séries, pas avaler Netflix.

aexm

3 mai 2018 à 19:22

@VanZoo : je vois surtout une diversification des revenus pour stabiliser / garantir la situation.

Les courbes de croissance sur le matériel ne pourront être aussi solides …
le matériel arrivera bientôt à maturité et il y a aura moins d'évolution tech.

pour ce qui est du contrôle des media c'est peut être une possibilité / tentation
voire une opportunité mais je vois avant tout diversification revenu.

VanZoo

3 mai 2018 à 21:09

La fin du hardware, ce n’est pas pour tout de suite. On sera morts depuis longtemps si cela arrive.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription