Le premier MacBook Pro Retina est obsolète


Apple met régulièrement à jour sa liste des produits anciens et obsolètes, et un nouveau Mac vient de faire son apparition aujourd'hui : le MacBook Pro Retina mi-2012, qui était le tout premier ordinateur portable d'Apple à intégrer un écran Retina. Ce dernier, dont la fabrication a cessé il y a plus de cinq ans, est donc désormais considéré comme obsolète partout dans le monde sauf en Californie et en Turquie où la loi est différente. Cela signifie que les pièces de remplacement ne seront plus produites par Apple, et que le SAV ne sera plus assuré. En cas de panne, tout dépendra donc des stocks et de la bonne volonté des réparateurs tiers.


MacBook Pro 2012 obsolète

Si votre MacBook Pro Retina 15,4" de 2012 présente le moindre problème, nous vous conseillons donc de vous rapprocher rapidement d'un centre de services agréé Apple, dont vous trouverez la liste sur cette page. Notez que les autres modèles de MacBook Pro datant de 2012 ne sont pas encore concernés par ce changement.

Mise à jour 18 juillet 17:41 :
Ayant visiblement fait une erreur, Apple prendra finalement en charge le SAV du MacBook Pro Retina 15,4" de 2012 jusqu'à la fin du mois de décembre 2018 (lire : SAV : un sursis pour le MacBook Pro Retina de 2012).

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

T60

5 juillet 2018 à 12:18

A titre d'information, le thinkpad T420 et X220 de la meme année ont reçu 3 mises à jours du bios en 2018.
Les pieces sont toujours disponibles sur les modeles de 2006, donc sur ceux de 2012..

MangezDesPommes

5 juillet 2018 à 14:09

Le dernier MacBook Pro superdrive fait de la résistance! Étant ma machine principale j'en suis bien content, il est increvable et réponds rapidement avec fluidité à mes besoins (après de légères upgrade et ne quittes plus mon domicile). J’espère utiliser encore cette relique d'un autre temps le plus longtemps possible

T60

5 juillet 2018 à 14:32

Il date de quelle année ? 2013/14 ? Ce n'est pas une relique. D'un autre temps ? Non c'est juste une machine qui arrive à durer un minimum, étrange que cette faible longévité vous soit aussi sureprenante !

T60

5 juillet 2018 à 14:37

2012 plutot pour le superdrive, cela va dans le sens de mon commentaire. Seulement 6 ans, combien allez vous devoir payer pour changer la batterie non amovible ? (et non accesible, quoi que, c'est presque bien mais comme pas disponible en dehors des mains d'apple, i.e. dependre du SAV ). Parce qu'elle va bientot tomber en panne. (Et ça c'est normal, qualité ou non)

MangezDesPommes

5 juillet 2018 à 14:54

@T60 il y a un peu d'ironie dans mon message, effectivement il date de 2012. Je doute un peu de ta connaissance de se modèle, la batterie, RAM et HDD sont changeable et j'ai fait tous les changements moi même. Je l'ai eu en 2015 en le rachetant à un ami et j'ai doublé la RAM et suis passé sur SSD. Et cela à remplacer mon MacBook Unibody de 2008, encore utilisé par ma mère! Apple n'est pas que du jetable

MangezDesPommes

5 juillet 2018 à 14:58

Oui la batterie est en fin de vie mais vu que je m'en sers quasiment plus que chez moi cela ne me dérange pas et je sais ou trouver des batteries pour se modelè si besoin. En déplacement un Ipad fait le taff

Silaith

5 juillet 2018 à 15:51

@MangezDesPommes : je ne prends pas parti pour T60, mais argumenter contre l'obsolescence d'un produit en disant qu'il ne répond plus à son usage premier (mobilité), et qu'un produit plus récent fait mieux (iPad), c'est précisément pointer du doigt une forte obsolescence du modèle.

Fromgardens

5 juillet 2018 à 16:33

C'est étrange que le Retina mi 2012 soit obsolète et pas le superdrive mi 2012 ?

J'ai aussi un MBP Superdrive mi 2012 (en 15") qui commence à se faire vieux, mais ça fait plus de cinq ans qu'il tourne à bon rythme avec deux SSD et 16 Go de ram installés par mes soins également. Je regrette tellement l'époque du non tout-collé.

J'en étais très content jusqu'à une clean Install sous High Sierra, je trouve qu'il a perdu en fluidité, j'hésite à remettre El Capitan qui tournait très bien. Mais pour bosser sous Photoshop et After Effects, je ne serais pas contre un nouveau MBP avec 6 cœurs et un gpu plus récent.

MangezDesPommes

5 juillet 2018 à 17:19

@Sylaith, oui tu as raison mais je tiens à préciser qu'il est toujours transportable, il tient encore 3h+ sur batterie. il n'est pas obsolète mais des produits plus récent peuvent substituer certaine taches.

MangezDesPommes

5 juillet 2018 à 17:24

@Fromgardens ce n'est pas la date de sortie qui compte mais la date de retrait du cataloque.
Le superdrive est resté au catalogue de longues années après sa sortie et le retina a été changer un ans plus tard.
Par exemple l'Ipad 3 est obsolète mais pas l'Ipad 2, car vendu en produit d'appel sur plusieurs années.
Sur se principe, le Mac Pro 2013 sera supporté plus de 10 ans par Apple vu qu'il est sorti il y 5 ans et est toujours disponible à se jour.

Sethenès

5 juillet 2018 à 19:52

Pour ma part, plus rien ne m'étonne. C'était écrit.

A partir du moment où Apple a pris la direction du tout-collé, il était évident que l'un des enjeux était de réduire la durée de vie des machines. Nous y voilà, simplement.

D'ici à ce que cela se répercute sur les prix de la seconde main, il n'y aura pas longtemps à attendre, j'imagine.

Un MacBook Air à 1000 euros, avec une durée de vie de 6 ans, c'est une chose. Mais à 3x ce prix la pour un gros MacBook Pro, c'en est une autre !

Elbutcher

6 juillet 2018 à 13:40

Possédant un MBPr mi-2012, donc précisément le modèle dont on parle dans cette news, je trouve effectivement que c’est un peu gonflé de la par d’Apple.
Il tourne toujours comme au premier jour. J’avoue que si la RAM venait à planter, ça me contrarierai de m’entendre dire par un employé d’un Apple Store : « dsl, il est obsolète ! »

MCA

6 mai 2019 à 11:23

Replaçons tout dans son contexte: cette discussion est très interessante et mélange plusieurs concepts.

J'ai été un des pionniers de l'informatique mobile au BENELUX. J'ai été pendant 10 ans le plus grand vendeur en volume d'ordinateurs portables: j'etais aussi consulté par les marques (IBM, COMPAQ, TOSHIBA) en tant qu'expert pour les aider à positionner et valoriser chacun de leurs nouveaux modeles face à la concurrence dont je connaissais les caractéristiques techniques, l'ingenierie de fabrication, les choix R&D, la qualité -interne et externe- , ....
J'ai utilisé de l'APPLE de 81 à 85, puis du PC ensuite, et les 2 depuis 15 ans.

J'ai vu des 10aines de milliers de machines sortir des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé et suivi statistiquement les retours en atelier. J'ai vendu parmi les plus gros projets européens d'informatique mobile.

Il faut d'abord comparer ce qui est comparable, et le replacer dans une epoque : un PC aussi bien construit qu'un MAC est au meme prix, il n'y a pas de discussion sur le sujet.
Interdit de comparer un PC de la gamme grande distribution sous pretexte que par chance il fonctionne 7-8 ans, et que sur le papier les caracteristiques semblent les memes.

En regle général, un PC PRO haut de gamme est plutot fiable, au meme titre qu'un MAC.
Un PC de grande distribution (meme de marque connue) n'est pas fabriqué avec la meme qualité de composants que le PC PRO de la meme marque (!), ni avec la meme qualité d'assemblage, ni avec les même solutions techniques (R&D limitée): statistiquement la fiabilité s'en ressent (meme si on a tous un copain qui a un ACER à 375e qui fonctionne toujours apres 6 ans).

La où il y a en revanche, des différences, c'est :
* Un chassis MAC tout alu taillé dans la masse: materiaux connu pour dissiper la chaleur donc preserver la vie des composants.
* La qualité de la dalle (écran): toujours un train d'avance pour APPLE
* La stabilité de l'OS: MACos est toujours plus stable que WINDOWS. Et pour un PRO, accumuler les écrans bleus, les reboot et les lenteurs, ca n'est pas possible.
* La gestion de la RAM: MACos gere mieux, libere rapidement, utilise peu de RAM
* La gestion du reseau: MACos est tres réactif
* Le ralentissement: autant Windows ne cesse jamais de ralentir à l'usage, autant MACos est très constant. Par ailleurs, MACos supporte en général sans grande peine les nouvelles versions, et plutot longtemps. Ces ralentissements de Windows, necessitent, pour garder une utilisation agreable, une reinstallation complete tous les 12 à 18 mois. Encore du temps perdu pour un PRO.
* Le principe du profil iCloud qui vous permet une reinstallation du MAC à l'identique hyper rapide et sans competence est aussi un avantage indéniable. Pas besoin de logiciel de sauvegarde tier et de procedure complexe et manquant d'intuitivité comme sur un windows.

Je comprends qu'on utilise un PC/WIN lorsque le logiciel métier l'impose: c'est de moins en moins le cas avec le developpement de l'offre CLOUD et la part de marché APPLE en augmentation (qui incite les éditeurs à developper aussi pour MAC), et sans parler de la possibilité de virualiser WIN sur MACOS.

Alors reparlons d'obsolécence, si vous le voulez bien: pour moi, l'obsolécence, c'est aussi acheter un produit et pouvoir m'en servir avec les meme performances et sans soucis tout au long de sa vie (3 à 5 ans pour un PRO, 6 à 10 pour un particulier). Mais l'obsolécence est aussi sagement et logiquement introduite par des mises à jour logicielles. Et le propre de l'evolution éxigée par les consommateurs, est qu'un jour le logiciel est trop performant et/ou necessite de nouvelles technologies matérielles (MOJAVE par exemple, mais ca a aussi été le cas de certaines versions de WIN): ce cycle est souvent de 7 à 10 ans. Et ceci explique que lorsqu'une plateforme ne peut plus suivre le logiciel de manière sécurisée, elle ne présente plus vraiment un intérêt d'effort du constructeur pour ses réparations matérielles non plus (en plus du contexte industrielle puisque la dite plateforme est plus rare donc tres couteuse à maintenir).
On se rend donc bien compte que l'obsolecence est assez inévitable: c'est paradoxal d'exiger l'evolution logicielle/materielle et de se plaindre qu'un ancien materiel, au bout de quelques années, décroche.
Il faut aussi raisonnablement arreter les comportements eco-responsables et antiquaires: quand il n'y a plus d'équilibre technique/securitaire/commercial avec un modele, il est normal de l'arreter. Ou alors, on accepte de ne plus etre sécurisé et de ne plus suivre les evolutions logicielles (ca m'arrive pour 2 de mes 6 MACs, 8 et 13 ans, dont l'utilisation est alors ciblée).

Et si on ajoute à ca les désirs des consommateurs: "toujours plus leger, toujours plus fin, toujours moins energivore, ...." on change aussi les technologies d'assemblage: soudures, caisses serties, ....

Bref, je serais plutot comme vous nostalgiques des MACBOOK PRO de 2011/2012 qu'on pouvait ouvrir, upgrader, modifier, .... mais force est de constater que les desirs des consommateurs en terme de matériel et d'innovations logicielles sont incompatibles avec la modularité que nous avions par le passé. ET TOUS LES CONSTRUCTEURS VONT SUIVRE CETTE TENDANCE.

Il n'y a pas une mauvaise/sale stratégie d'APPLE (ni des autres d'ailleurs), il y a une position de LEADERSHIP technologique, (qui dérange certains, et qui justifient en grande partie le positionnement prix), qui surprend, et que les autres suivront forcément.

Pour ceux qui ont connu cette époque, en 1990-2000, IBM et TOSHIBA alors leaders, ont eu la même stratégie, et ont aussi dérangé. Et pourtant, ils ont montré la voie. IBM a confié cette activité à LENOVO qui a perdu un peu de terrain, et TOSHIBA est moins actif, mais l'idée était la meme. Le leader en terme de R&D est maintenant APPLE. Il faut s'y faire.
Le futur en montrera peut-etre un autre.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription