Gros gains de puissance pour le MacBook Pro 2018


Les premières livraisons n'ont pas encore débuté en France, mais le MacBook Pro 2018 est déjà arrivé chez ses premiers clients aux États-Unis, où les premiers tests de ce dernier commencent à apparaître. Chez Primate Labs, éditeur de Geekbench, on s'est naturellement intéressé à la puissance des nouveaux modèles de MacBook Pro. Et le bond en avant tant attendu est bien au rendez-vous !

Du côté du MacBook Pro 13,3", on observe une hausse de 3% à 11% des performances en monocoeur, mais c'est bien sûr en multicoeur que les résultats nous intéressent. En effet, les puces du MacBook Pro 13,3" sont désormais équipées de quatre coeurs, contre deux auparavant. En sollicitant ces quatre coeurs, on obtient une hausse des performances de 81% à 86%. En terme de puissance brute, le MacBook Pro 13,3" de 2018 se permet même de battre le MacBook Pro 15,4" de 2017. C'est phénoménal !


Geekbench MacBook Pro 2018 13 Single

Geekbench MacBook Pro 2018 13 Multi

Du côté du MacBook Pro 15,4", les gains de performances sont également limités en monocoeur : Primate Labs a constaté des progrès de 12% à 15%. Mais tout comme le MacBook Pro 13,3", le MacBook Pro 15,4" bénéficie également d'une augmentation du nombre de coeurs ; alors que les anciens modèles étaient dotés de quatre coeurs, les nouveaux intègrent six coeurs. Là aussi, la hausse de puissance en multicoeur est donc bien au rendez-vous, avec un bond en avant de 39% à 46%. Le test OpenCL révèle une hausse de 28% à 32% des performances brutes de la carte graphique, notamment grâce à une augmentation de la fréquence (la Radeon Pro 560X atteint 1 GHz, contre 0,9 GHz pour la Radeon Pro 560 de l'année dernière).


Geekbench MacBook Pro 2018 15 Single

Geekbench MacBook Pro 2018 15 Multi

Geekbench MacBook Pro 2018 15 OpenCL

Cette nouvelle génération de MacBook Pro représente le plus gros gain de puissance jamais observé depuis l'arrivée des modèles quadricoeurs en 2011. Le MacBook Pro 2018 ne propose pas de nouveautés très croustillantes pour le commun des mortels (lire : Toutes les nouveautés du MacBook Pro 2018), mais les apports des processeurs Coffee Lake d'Intel sera une véritable bouffée d'oxygène pour les professionnels ayant de gros besoins de puissance.

MacBook Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (8)

pehache

16 juillet 2018 à 11:18

Titillé par ARM, et alors que les perfs des x86 avaient tendance à plafonner depuis quelques années, Intel montre qu'ils en avaient en fait sous le pied.

Sneyek

16 juillet 2018 à 13:01

Du coup ce serait peut être l'occasion pour moi de passer le cap..

Je travaille actuellement avec un PC sous Window, une station orienté Game/Dev avec des grosses perfs (en même temps, fixe sur mesure qui pèse 25kg..) Mais vue que je pars travailler à Montréal je vais devoir l'abandonné.
Même si je compte re-monter une machine de guerre la bas, un mac pour les déplacements, les premiers temps et le confort pour bosser sous Maya 3D / Houdini... serait un gros plus je penses. Je peux ensuite au besoin le brancher sur un écran de fixe pour l'utiliser sur le bureau.

La ils commencent à avoir des perfs intérresantes, i9, 6 coeurs, bonne CG, DDR4....
Je me demande juste, si ce Mac devrait dans un premier temps me remplacer le fixe, est il posible d'y brancher une souris, un clavier et de faire tourner quelques jeux pas trop gourmand ? J'imagine qu'il faudrait bootcamp ? Et ce serait des session assez courtes, 2 à 3 heures max. (ca peut paraitre bête mais je l'achèterais pour bosser en déplacement, mais s'il me permet de profiter d'au moins un jeu comme Warframe qui n'est pas gourmand ce serait top vue que je veux pas de PC portable ou de mac fixe mais plus un PC fixe et un mac portable.)

Horaels

16 juillet 2018 à 13:40

Vu les benchs, ça le paraît tout à fait raisonnable de jouer avec oui.
BootCamp est quasiment obligatoire car la majorité des jeux n'existe pas sur macOS.

Horaels

16 juillet 2018 à 13:42

Et donc oui, tu peux brancher une souris et un clavier externes. Tu dois juste faire attention à ce qu'il y ait assez de ports USB et aussi au fait que ce sont des Type C.

Fromgardens

16 juillet 2018 à 14:05

@Sneyek Ah moins de vraiment vouloir passer sur MacOs, il y a quand même beaucoup moins cher en config équivalente sous Windows !

aexm

16 juillet 2018 à 15:00

On est certes loin des scores de l'iMac Pro en multi (double voire triple que i9) avec les Xeon …
mais en single c'est supérieure …

Le i9 (et ses 14k - cf cpubench) avec l'aide d'une carte graphique externe en TB3 (cf annonce BlackMagic) …

Ça suffit largement pour faire du montage 4k …

Arrive à 5k € avec la cg externe pour le mbp 15" mid 2018

L'iMac pro est à 5,5k € …

Bon y'a un écran plus grand mais pas la même modularité …

A vérifier la puissance de la CG externe (et dissipation thermique i9),
mais je choisis le mbp de loin !

= pas besoin de la puissance des Xeon en multi !

aexm

16 juillet 2018 à 15:01

Du coup les Mac Pro se font attendre sérieusement désormais !

L'iMac pro c'est pour faire patienter ?

Sneyek

16 juillet 2018 à 16:07

@Fromgardens

Oui, j'aimerais vraiment passer sur MacOs pour un portable, a vrais dire il me servirait que pour le taf et le format ultrabook m'importe beaucoup !
Si j'apprécierai de pouvoir un peu jouer c'est vraiment une infime parti de l'usage que j'en ferais.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription