Q3 2018 : des résultats historiques pour Apple


C'est un nouveau trimestre historique pour Apple ! La firme de Cupertino a dévoilé ses résultats financiers pour le compte du troisième trimestre fiscal de 2018 hier soir. Les ventes d'iPhone sont en nette hausse, tout comme les différents services et les « autres produits ».

Avec un chiffre d'affaires de 53,3 milliards de dollars ce trimestre, Apple a fait très fort : ce chiffre n'était "que" de 45,4 milliards de dollars durant le même trimestre de l'année dernière et la croissance est donc de 17,4%. Les bénéfices, eux, sont de 11,5 milliards de dollars contre 8,7 milliards de dollars l'année dernière ; la marge brute est de 38,3%, et la marge nette de 21,6%. Comme souvent, ce sont les ventes d'iPhone qui contribuent aux hausses de revenus d'Apple. Il est intéressant de constater que le nombre d'iPhone vendus d'une année sur l'autre est resté pratiquement constant, avec 41,3 millions d'unités cette année contre 41 millions d'unités l'année dernière. En revanche, le panier moyen a très nettement augmenté (passant de 605 à 724 dollars), ce qui a permis à Apple d'engranger 5 milliards de dollars supplémentaires ; la stratégie de montée en gamme de l'iPhone X est un grand succès.

Du côté du Mac, le panier moyen a là aussi sensiblement augmenté, passant de 1 303 à 1 433 dollars. Cela permet de masquer une baisse assez sensible des ventes, qui sont passées de 4,3 à 3,7 millions d'unités (-13%) d'une année sur l'autre. S'agit-il d'un phénomène de report des achats, la gamme d'ordinateurs d'Apple étant globalement assez vieillissante (alors qu'en 2017, plusieurs gammes avaient été renouvelées en juin), ou d'un effet négatif de la politique tarifaire d'Apple ? Le prochain trimestre comportera les premières ventes du MacBook Pro 2018, et de nouvelles machines sont également attendues d'ici à la fin de l'année ; il sera intéressant d'observer l'évolution des ventes.




Ce troisième trimestre est également très positif du côté des autres produits (HomePod, Apple Watch, AirPods, Apple TV, etc.), bien que le détail des ventes ne soit pas donné. Les services d'Apple sont également en pleine croissance, avec des revenus en hausse de 31%. Alors que Tim Cook n'a pas pu s'empêcher d'annoncer l'arrivée prochaine de nouveaux services (dans une allusion à peine masquée à Apple Video), Apple devient de plus en plus une entreprise de services et cela s'en ressent dans la répartition des revenus : les services représentent désormais 18% du chiffre d'affaires d'Apple. À ce rythme, ils représenteront bientôt plus que les ventes de Mac et d'iPad réunies !


Résultats Apple Q3 2018

Comme toujours, les revenus d'Apple sont en dent de scie, et le trimestre qui vient de s'achever est traditionnellement le moins important de l'année. Pour le trimestre prochain, Apple s'attend à un chiffre d'affaires situé entre 60 et 62 milliards de dollars, contre 52,6 milliards de dollars l'année dernière. Sauf surprise, nous nous dirigeons donc vers un nouveau record !


Résultats Apple Q3 2018

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

So0paman

1er août 2018 à 09:56

Impressionnant. Bon par contre, vu la part d'importance de l'iPhone dans le chiffre d'affaire d'Apple, c'est presque inquiétant pour eux non ?

Un faux pas sur ce produit en particulier, une version qui fait un flop et ça pourrait leur faire très mal.

The Hoff

1er août 2018 à 13:55

Ca doit faire une bonne dizaine d'années que c'est le cas maintenant. Et j'imagine que leurs dépenses de conceptions, tests en tout genre etc sont à la hauteur des enjeux.

C'est surtout pour les consommateurs des autres produits que ce n'est pas une bonne nouvelle. Car tous les investissements engagés sur l'iPhone, signifie mécaniquement moins pour les autres.

Sylvain

1er août 2018 à 13:57

@The Hoff : la R&D explose d'année en année, donc non. D'autant que plein d'éléments servent sur différentes plateformes, donc les progrès de l'iPhone bénéficient aux autres produits.

gigatoaster

1er août 2018 à 14:30

Ces résultats montrent que la stratégie d'Apple de vendre des smartphones à 1000 boules fonctionne parfaitement, incroyable !

VanZoo

1er août 2018 à 14:33

Ca ne va pas inciter Apple à baisser ses tarifs...

Voyant que les cycles de renouvellement s'allonge, Apple augmente ses prix. Cercle vicieux ; comme le prix augmente, le consommateur garde aussi plus longtemps son matériel. Bon pour l'écologie

Yovomaltine

1er août 2018 à 14:54

Vu la marge de développement monstrueuse des services Apple (Apple Music et Apple video etc...). sachant que leur prochaine poule aux oeufs d'or qui tuera l'iPhone (hello iGlasses?) comme l'iPhone à tué l'iPod et créera un nouveau marché, est sûrement déjà en plein développement, je ne me fais aucune soucis pour l'avenir de la marque à la pomme.
Sans parler du fait qu'ils finiront probablement par développer 100% des semi-conducteurs de l'ensemble de leurs produits, ainsi que d'autres composants type écrans micro LED et que de ce fait ils vont encore augmenter leurs marges. Le mastodonte n'est pas prêt de s'arrêter de grossir

gigatoaster

1er août 2018 à 15:07

Tout à fait. Ils ont le contrôle sur l'écosystème la distribution et bientôt la production. À cela s'ajoute la catégorie "service" qui va représenter 50% des revenus avant 2020.
Bref à moins d'un accident de parcours style cas de force majeur (trade war ou WWIII), je ne vois pas comment Apple ne réussira pas à ne pas croître autant voire même à accélérer sa croissance!
Marrant aussi de voir les "petits soucis" du style échange de batterie, problèmes de clavier etc n'aient quasiment aucun inpact sur les chiffres.

À mon avis seule une rupture technologique de la concurrence (au hasard batterie qui tient 5 jours au lieu de un) pourra renverser la vapeur.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription