Les ventes de Macs sont en baisse, mais...


Apple ne s'est jamais aussi bien portée. Elle enchaîne les records financiers chaque trimestre, et les annonces d'hier soir étaient une nouvelle fois historiques. Bien que le Mac ne représente plus qu'un dixième du chiffre d'affaires d'Apple, cette activité historique reste hautement stratégique. De nombreuses entreprises de belle taille ne peuvent pas se targuer d'atteindre un chiffre d'affaires de 5,33 milliards de dollars en un seul trimestre... Le recul des ventes de Mac enregistré le trimestre dernier fait donc logiquement couler beaucoup d'encre. Bien que le chiffre d'affaires n'ait baissé que de 5%, les ventes en unités ont plongé de 13%. Apple vend plus cher, mais vend moins.


Résultats Apple Q3 2018

Quelles sont les raisons de cette baisse, et y a-t-il de quoi être inquiet ? Les fluctuations des ventes peuvent être dues à tout un tas de facteurs, mais une explication nous paraît assez évidente : là où Apple avait renouvelé une bonne partie de ses ordinateurs (le MacBook, le MacBook Air, le MacBook Pro et l'iMac) le 5 juin dernier, ce qui avait entraîné de bonnes ventes pour la fin du troisième trimestre fiscal de 2017 (qui se termine le 30 juin), Apple a passé le troisième trimestre fiscal de 2018 avec une gamme bien plus vieillissante. Tous nos indicateurs d'achat étaient d'ailleurs au rouge durant ce trimestre, et le MacBook Pro 2018 qui a finalement été dévoilé le 12 juillet est arrivé trop tard pour donner le coup de pouce dont les ventes avaient bénéficié l'année dernière.

Les chiffres présentés par Apple hier soir auraient été inquiétants si de nouveaux Macs avaient été présentés à la WWDC comme l'année dernière, mais la situation est très différente cette année. On peut bien sûr déplorer la politique tarifaire d'Apple, qui empêche sans doute le Mac de gagner des parts de marché significatives, mais la baisse des ventes que nous constatons ce trimestre semble plus conjoncturelle qu'autre chose.




Du point de vue de l'utilisateur final, cette baisse des ventes est d'ailleurs peut-être une bonne nouvelle. Elle nous montre en effet que les clients d'Apple sont renseignés (coucou), et qu'ils sont capables d'attendre l'arrivée de nouveaux modèles pour investir au bon moment. Nous ne pouvons qu'espérer que cette faiblesse passagère pousse Apple à observer des rythmes de renouvellement un peu plus resserrés, notamment sur certaines gammes trop délaissées comme le Mac mini ou le Mac Pro. Plusieurs renouvellements de gamme sont en tout cas espérés pour la fin d'année, et il sera intéressant d'observer les performances du Mac durant les deux prochains trimestres...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

bunios

2 août 2018 à 06:54

Même si l'attente de la nouvelle gamme a été un des facteurs de la mévente des Macs. Pas sûr que ce soit le facteur principal. 60 % des acheteurs sont des nouveaux utilisateurs Macs (vu sur MacG) ce qui prouvent que les "anciens" n'achètent plus. Ce qui est mon cas par exemple.J'achetais régulièrement tous les 1-2 ans mes machines mais depuis 5 ans j'ai toujours la même actuellement. Le prix et le manque de performances améliorées ont été des freins à l'achat. Bien plus maintenant le prix. Je me vois mal dépenser 2500 € (en gros) alors que j'en avais dépensé 1750 € à l'époque.
Bref, je ne dois plus faire partie de la cible et d'autres aussi de ce que recherche Apple. La preuve les résultats Trimestriels sont encore excellent. Le panier de chaque achat augmente et ce malgré que l'on dénonce le prix augmentant des machines et des iPhone !!!

Le cœeurs du métier d'Apple c'est les iBidules et ses services. Plus le Mac qui ne sert de faire valoir.

Attention Apple n'a pas forcément toute sa responsabilité. Intel a sa part aussi de cet immobilisme. Jusqu'à Quand d'ailleurs ?

C'est quand même impressionnant toutefois de ces résultats (c'est un constat et non un satisfaction de ma part )

A+

fabien77880

2 août 2018 à 11:49

"C'est quand même impressionnant toutefois de ces résultats (c'est un constat et non un satisfaction de ma part )"
Belle conclusion et je partage l'analyse...que ce soit mac ou autre produit apple (iPhone X a 1300€)...

jebster

2 août 2018 à 14:10

Pour continuer sur ce que dit Bunios, je pense qu'on a moins envie de changer car les machines proposées par Apple évoluent moins vite. Sept ans après l'achat de mon Powerbook (acheté en 2005), le nouveau Retina était le jour et la nuit: plus fin, plus beau, plus performant. Maintenant si je voulais changer le Retina en question, acheté en 2012, je gagnerais... une Touchbar. Et encore, à condition de la payer. Wow. La performance pure je m'en fous, comme sans doute la majorité des utilisateurs, mon Retina tourne comme une horloge et sans ralentissement après six ans. Apple savait créer du désir avec ses machines, une envie de changer juste pour changer. C'est beaucoup moins le cas. Je ne les critique pas sur ce point, ça n'est pas facile de tout réinventer tout le temps.

Là je ne rachèterai un Mac que quand le Retina sera mort.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription