Le MacBook Air 2018 refait parler de lui


Les bruits de couloir annonçant l'arrivée d'un nouveau modèle de MacBook d'entrée de gamme sont de plus en plus nombreux. Qu'il s'agisse de Ming-Chi Kuo, de Mark Gurman ou de multiples publications asiatiques, tous s'accordent à dire qu'Apple travaille sur une nouvelle machine capable de remplacer avantageusement le MacBook Air. Aujourd'hui, le site DigiTimes en remet une couche : l'ordinateur en question serait assemblé par Quanta et commercialisé durant le quatrième trimestre de cette année 2018.


MacBook Air

Selon les différentes bribes d'informations dont nous disposons jusqu'ici, le nouvel ordinateur portable d'entrée de gamme d'Apple serait doté d'un écran Retina d'une diagonale de 13,3", comme le MacBook Air. Nous ne savons pas encore s'il s'agira d'une révision du MacBook Air tel que nous le connaissons aujourd'hui, ou d'une nouvelle gamme au design revu intégrant la connectique USB-C... Apple devrait quoi qu'il en soit profiter de l'occasion pour lever le voile sur le reste de la gamme du MacBook Pro 2018 ainsi peut-être que sur une nouvelle gamme de MacBook 12". Parmi les références déposées par Apple auprès de l'EEC le mois dernier (A1931, A1932, A1988, A1989, et A1990), seuls les modèles A1989 et A1990 ont en effet été commercialisés pour le moment...

Après la traditionnelle conférence du début du mois de septembre, il est fréquent qu'Apple organise un second événement pour parler du Mac durant le mois d'octobre. L'annonce n'est donc sans doute pas pour tout de suite, mais il ne s'agit que de quelques semaines d'attente. Si vous comptez investir dans un nouveau Mac portable (en dehors du MacBook Pro 2018), nous vous conseillons de patienter un peu !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook et le MacBook Air sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

Hangaroa

13 août 2018 à 18:45

Franchement Sylvain, si ils sortent un nouvel MBA avec écran rétina je ne vois pas l'intérêt de garder au catalogue le MBP sans touch bar.. qui il me semble bien avait été désigné comme le remplaçant du MBA..
Ca devient compliqué de suivre dans la gamme

VanZoo

13 août 2018 à 18:53

Et quid du macbook tout court ?

Hangaroa

13 août 2018 à 18:57

@Vanzoo
Bonne question on va attendre le mois d'octobre...

T60

13 août 2018 à 19:05

Le macbook air a pourtant tellement à offrir, connectique sensée et clavier d'un autre niveau, bien qu'anémique pour l'un comme pour l'autre.
Apres je suppose qu'une mise à jour l'alignerait sur le modele du macbook pro..

fabien77880

13 août 2018 à 19:34

On veut le port SD !! 😊

gigatoaster

14 août 2018 à 02:00

Le MBA c'est un positionnement tarifaire pour les pauvres. Je pense qu'Apple arrive toujours à faire des confortables marges bien supérieures aux acteur du marché du PC grand public.

pim

14 août 2018 à 11:03

Apple a un problème avec ses machines.

D'un côté, des utilisateurs qui plébiscitent les anciennes gammes, et les créditent d'avantages qui sont des vrais points forts : claviers fiables, possibilités d'évolution et de réparation, autonomie élevée, connectique qui ne se réduit pas à de l'USB type C, et même fiabilité !

De l'autre, des nouvelles gammes qui ont du mal à convaincre, et qui perdent les points forts des anciens portables.

Pendant ce temps, la concurrence a bien progressé, et propose des nouveautés intéressantes : écran détachable, écran tactile, écran repliable au dos de la machine, autonomie en progrès, poids en baisse.

Paulo Coelho a écrit que l'heure la plus sombre est celle qui précède le lever du soleil... mais Apple est-elle capable de se rendre compte du décalage entre ses propositions et le besoin d'une majorité d'utilisateurs ? Ou alors, vont-ils continuer dans ce qui est leur marque de fabrique, c'est-à-dire proposer des machines totalement décalées, au risque de se planter dans les grandes longueurs ?

Car sinon, s'il s'agit de faire des machines à écrire de luxe pour quelques personnes fortunées aux besoins restreints, pourquoi pas. Finalement, le Mac représente désormais tellement peu pour Apple, moins de 10 % de son chiffre d'affaire.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription