Apple Video en retard pour cause de puritanisme ?


Attendu pour le printemps prochain, le lancement du service de streaming vidéo d'Apple va-t-il être repoussé faute de contenus originaux en nombre suffisant ? Selon le Wall Street Journal, qui confirme plusieurs bruits de couloir de ces derniers mois, Apple souhaiterait le contenu le plus familial possible : pas de violence, de sexe, de drogue, le moins de langage grossier possible. Et cela lui causerait quelques différends artistiques, départs de show runners et réécritures de scénarios... Le lancement du service aurait déjà été repoussé deux fois ; Apple Video serait désormais attendu en mars 2019, mais Apple ne serait pas encore certaine de disposer d'un catalogue assez large et pourrait donc décider d'attendre encore un peu.


Apple Video Netflix logo

Le développement d'Apple Video a déjà été plus ou moins confirmé officiellement par Tim Cook et Eddy Cue, l'ampleur du projet le rendant difficile à cacher. Apple aurait en effet un budget supérieur au milliard de dollars pour le lancement de son concurrent de Netflix, qui se distinguerait donc par une programmation très policée alors que les grands succès du moment (Game of Thrones, Westworld, House of Cards, Orange is the New Black, La Servante écarlate, etc.) n'ont rien de grand public. Apple pourrait néanmoins proposer un contenu plus large tout en conservant une image "immaculée" grâce à des productions d'autres studios ; Game of Thrones est par exemple déjà proposé à la vente sur l'iTunes Store et cela ne pose pas de problème à Apple, qui n'adjoint pas son logo et ne met pas en jeu son image de marque.


Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (40)

magister

23 septembre 2018 à 14:33

J'ai entendu dire qu'Apple allait racheter à Enid Blyton les droits de Oui-oui et envisagerait aussi une saga basée sur la petite Aggie, reine du rodéo...

LolYangccool

23 septembre 2018 à 15:45

Un peu moins de sexe ça fera pas de mal. C’est un peu soûlant d’avoir ce genre de scène dans tous les films et séries ou presque.
Si je veux ce genre de contenu il y a les sites spécialisés qui sont là. Pas la peine d’en ajouter ailleurs je trouve.

VanZoo

23 septembre 2018 à 18:16

@Lol; Le sexe est sacréeeeee !!! Ah ah ah. Vive les scènes d’évisceraction ou de flingues (y a pas assez de tuerie de masse aux USA) ! 😈
Facebook est au moins aussi puritain qu’Apple

LolYangccool

23 septembre 2018 à 18:39

@VanZoo : On manque pas de sites spécialisés qui sont là pour ça. Loin de là d'ailleurs...

VanZoo

23 septembre 2018 à 18:55

Ce qu'on voit dans les séries n'a rien à voir avec la pornographie

wKns

23 septembre 2018 à 19:02

Ca va plaire aux cathos coincés et aux anti-IVG d'avoir des séries TV où le sexe et les gros mots sont bannis. Ils vont faire comme Apple Music, de la merde (face aux concurrents) mais ça va se vendre...

LolYangccool

23 septembre 2018 à 19:19

Non bien sur VanZoo. Mais dans beaucoup pour ne pas dire tous les films on a le droit à ce genre de scènes, je trouve ça un peu lourd à force dans le sens ou j'ai l'impression que c'est ce qui fait vendre et que les gens ne pense qu'à ça.

@wKns : Il a quoi Apple Music ? J'aime bien moi.

wKns

23 septembre 2018 à 19:26

Apple Music est loin derrière Spotify. J'ai utilisé Apple Music pendant 6 mois et je trouve que c'est mauvais. Spotify est compatible avec plus de matos, est écoutable facilement avec n'importe quel device, est même intégré dans waze. Je ne parle même pas de l'ergonomie d'Apple music qui est à chier, mes musiques téléchargées avaient tendance à se supprimer toute seule par exemple. Les algorithme de recommandation de musique d'Apple sont aussi beaucoup moins bons, on ne peut pas suivre la musique de ses amis pour trouver du nouveau son. L'avantage de spotify c'est aussi que n'importe quel device connecté peut remote un autre device. Du coup je peux arrêter la musique de mon téléphone avec mon mac ou la changé si mon iphone est dans une autre pièce et que j'ai mon casque bose sur les oreilles. Où je peux arrêté la musique de mon salon (spotify intégré dans le home cinéma) une fois que je suis sorti de chez moi sans problème.

Shanan_-

23 septembre 2018 à 19:36

Apple a raison de se démarquer pour affronter la concurrence. Moi aussi je suis fatigué de la surexploitation de la violence à la télé, ça permettra à ceux qui le souhaitent de prendre un bol «d’air frais». D’ailleurs si ça pouvait déteindre sur la société avec moins de violence et d’incivilités ce serait pas plus mal.

LolYangccool

23 septembre 2018 à 19:37

Oui c'est vrai, je suis particulièrement d'accord sur l'ergonomie que je trouve aussi assez mauvaise.
Par contre il me semble que l'on peut suivre la musique de ses amis, et il y a quand même des points positifs.
Par exemple, j'aime beaucoup le fait de ne pas avoir du connecter mon nouvel iPhone à mon Mac pour obtenir mes musiques.
J'ai téléchargé mes musique directement depuis les serveurs d'Apple, en gros c'est l'intégration qui est top, et ce qui est son point faible pour toi (à savoir que c'est compatible avec moins de devices) est pour moi un point fort important puisque du coup, comme ce n'est compatible qu'avec du matériel et logiciel Apple ou presque, l'intégration aux produits Apple est très bonne voir excellente je trouve.

wKns

23 septembre 2018 à 20:03

Spotify tu n’a jamais besoin de connecter ton téléphone non plus...

Michel Bellemare

23 septembre 2018 à 20:33

Désolé de trancher avec les autres commentaires, mais ce petit côté «donneur de leçons» dans la rectitude politique, est ce que je déteste le plus de la compagnie fruitière!

LolYangccool

23 septembre 2018 à 20:47

@wKns : Non mais c'est un tout. Apple Music je le trouve bien mieux intégré aux produits de la marque que les concurrents, c'est logique dans un sens... Déjà ça fait une appli de moins à installer, pour moi c'est pas négligeable.

wKns

23 septembre 2018 à 21:14

Mouais... t’as pas du essayer les concurrents pour dire ça. Et avec tout ce que tu bricoles, me fais pas croire que t’es pas prêt à installer une application. Testes le pendant un mois, c’est gratuit, et après donne un avis objectif. Je parie que tu ne retourne pas à Apple Music.

LolYangccool

23 septembre 2018 à 21:21

Si je peux installer une application, mais si je peux me passer d’une installation je ne dis pas non. Pour le moment je reste sur Apple Music que je ne paye pas encore.

pehache

23 septembre 2018 à 21:53

Ôter systématiquement sexe et violence dans les fictions, c'est tout aussi ridicule que d'en mettre partout gratuitement.

Xak

23 septembre 2018 à 22:19

Tout à fait d’accord avec toi Pehache.
Très mauvais choix stratégique pour moi.
Je suis pas un adepte du gore ou de la violence, mais le monde des bisounours, c’est pas le notre non plus !

Carbo

23 septembre 2018 à 23:29

Il suffit de voir un épisode de Carpool Karaoke pour voir ce qui plait à Apple...

Shanan_-

24 septembre 2018 à 06:21

@pehache, reproche-t-on à Disney de ne pas mettre de sexe dans ses productions familiales ? Non. Parce que Disney s’est choisi un cœur de métier que tout le monde connaît et que tout le monde accepte. Pourquoi ce devrait être différent avec Apple ? S’ils ne veulent produire que des programmes pour tous en quoi cela vous gêne ? Vous n’aurez qu’à souscrire un abonnement chez un autre fournisseur. On est pas entrain de parler d’une loi qui interdirait tout contenu à caractère violent où sexuel dans l’audiovisuel, juste d’une entreprise qui ne souhaite pas en faire son métier.

pehache

24 septembre 2018 à 08:26

@Shannan : Disney s'adresse aux enfants, je ne savais que Apple ne s'adressait qu'aux enfants... Et cette tendance est bien plus pernicieuse qu'une loi : ces boîtes comme Apple deviennent tellement puissantes au niveau distribution qu'elles influent sur ce que les gens peuvent réellement voir ou écouter. Parlons aussi de la censure sur iTunes, ou dans le correcteur orthographique d'iOS ou macOS, qui ne corrige aucun mot à caractère sexuel, là c'est carrément surréaliste.

jebster

24 septembre 2018 à 08:30

Moi aussi j'en ai marre de la violence gratuite. Pour autant, la censure et le puritanisme ne résoudront rien. Mais ça va bien avec le genre de Big Brother qu'est en train de devenir Apple, où vous devez être heureux à tout prix.

LolYangccool

24 septembre 2018 à 10:14

La télé influence et abruti beaucoup plus pehache. Vu le nombre de services disponibles pour regarder du streaming je ne pense pas que c’est uniquement un d’entre eux, celui d’Apple donc, qui changera quoi que ce soit.

LoTsey

24 septembre 2018 à 10:19

Apple a dit à plusieurs reprises vouloir son Game Of Thrones... ben j’ai franchement du mal à imaginer GOT sans sexe et sans violence... peut être un épisode de Dallas ?

Shanan_-

24 septembre 2018 à 10:55

@pehache, et Apple choisi de s’adresser aux familles, je ne vois pas la différence avec Disney qui prévoit d’ailleurs de lancer son propre service de streaming. iTunes ne propose pas de pornographie, la pornographie est-elle sur le déclin ? Difficilement accessible ? Non mais elle se diffuse par d’autres canaux.

Tom

24 septembre 2018 à 11:42

@Shanan_- Vous pouvez arrêter de dire n'importe quoi et de réfléchir un peu avant d'écrire ?

LolYangccool

24 septembre 2018 à 12:30

@Tom : C’est bien de dire que les autres disent n’importe quoi mais c’est mieux d’argumenter et de donner son propre avis au lieu de rabaisser.

Shanan_-

24 septembre 2018 à 12:53

@Tom, quelle partie de mon message vous pose problème ?

Sethenès

24 septembre 2018 à 12:53

Qu'il y ait un public de parents intéressés par un produit exempt de sexe, de drogue et de violence, c'est certain (en tout cas, aux Etats-unis). Qu'il soit facile à toucher, c'est peut être un autre débat (encore que le bouche à oreille) mais même du temps de mes parents, lorsque certains livres étaient mis à l'index (pour ceux qui ne connaitraient pas, il s'agissait d'une liste de livre et d'auteurs dont la lecture était fortement déconseillées aux catholiques par l'Eglise), ces livres se lisaient quand même (avec en plus l'attrait de l'interdit).

Apple a fait appel a des scénaristes en vue pour l'écriture de plusieurs séries. Si on peut donner une direction à un créatif, je pense qu'on ne peut pas le brider, ça ne marche pas. Je suis d'ailleurs un peu surpris qu'Apple, qui se targue d'avoir tant de créatifs dans ses rangs, ne se soit pas rendu compte de cela. Il n'y a que 3 solutions : soit remballer l'artiste, soit le laisser faire, soit le brider au point d'avoir un mauvais résultat.

Un autre aspect qui me laisse perplexe, c'est le lien avec les autres produits. A l'adolescence, les jeunes veulent autre chose que ce qui les a bercé durant leur enfance. N'y a-t-il pas un risque à avoir une image trop lisse et donc à détourner le public Ado d'Apple ? Public Ado, qui ne l'oublions pas, sera quelques années plus tard le jeune qui achète un Smartphone. A moins bien sûr que les parents n'aient déjà offert des iPhones à toute la famille, mais la, il faut quand même pas mal de ressource (parce que 4 iphones, ça doit quand même faire un budget).

Enfin, j'évoque Disney puisque d'autres en ont parlé, mais je sens chez Disney une certaine ouverture, matérialisée notamment par l'apparition d'un personnage à la sexualité ambiguë dans le dernier opus de "La belle et la bête".

VanZoo

24 septembre 2018 à 14:29

Il est vrai que du nichon pour du nichon, à des seules fins commerciales, c'est pathétiques et lourding. Sinon le sexe fait parti de la vie humaine. Pleinement. On ne peut honnêtement pas devenir saoudien ou catho

LolYangccool

24 septembre 2018 à 15:23

« Il est vrai que du nichon pour du nichon, à des seules fins commerciales »
Il me semble que c'est un peu ce que proposent certaines séries comme Game of Thrones, non ?
C'est exactement ce genre de chose que je troue ridicule.

Sylvain

24 septembre 2018 à 15:30

@LolYangccool : ouuuuuh pas touche à Game of Thrones !

Tom

24 septembre 2018 à 15:49

@Shanan_- "iTunes ne propose pas de pornographie, la pornographie est-elle sur le déclin ?" cela n'a rien à voir avec l'article et ressemble à un vulgaire troll, d'où ma remarque.

The Hoff

24 septembre 2018 à 16:32

@ Lolyangcool: pas vraiment; dans Game of Throne (qui est une série de bouquins à la base), le sexe est représenté comme un outil de pouvoir et comme instrument de domination. Les scènes sont donc, dans leur majorité, rarement gratuites et apportent des éléments de compréhension au scénario. Bien sûr, dans la série TV, ils se sont "fait plaisir" et les ont aussi utilisé comme manière de promouvoir leur série en rallongeant délibérément certaines, dans le choix des actrices etc (bien que ce soit surtout vrai dans la saison 1)

Shanan_-

24 septembre 2018 à 16:57

@Tom, mon message était une réponse à celui de pehache qui mettait en cause la censure d’Apple sur iTunes. Or la censure sur iTunes est principalement tournée vers ce type de contenu, les films violents, grossiers et contenant des scènes de sexe softs (sauf films ouvertement érotiques) étant représentés sur l’iTunes Store, comme le rappel d’ailleurs l’article. Ce n’est ni du troll, ni des propos irréfléchis.

Fabfirst

24 septembre 2018 à 17:57

Si j'ai bien compris: dans un Titanic version Apple, il n'y a pas les scènes du dessin, de la voiture, des quelques tirs de pistolets, et pas le naufrage ? Pourtant, il me semblait que c'était un film grand public !

pehache

24 septembre 2018 à 18:21

@Fabfirst : dans Titanic version Apple Leonardo Di Caprio apprend à monter sur un radeau et ne meurt pas, et son petit-fils devient developpeur d'apps pour iOS.

@Shanan : non seulement la définition de "pornographie" semble très large chez Apple (un nichon sur une couverture de livre ou d'album et boum), mais non ça ne se limite pas à ça du tout, renseigne-toi mieux (par contre c'est un fait que la censure touche surtout les apps, la musique, ou les livres, et pas tellement les films). Et dans ton premier commentaire tu espérais que la politique d'Apple déteindrait sur la société, façon de reconnaître que oui la politique d'Apple peut avoir une influence.

Shanan_-

24 septembre 2018 à 19:34

@pehache, très sincèrement, je me moque bien de savoir quelle définition Apple donne à la pornographie, le but de mon message n’était d’ailleurs pas de montrer qu’Apple tolère tout sur iTunes mais de montrer que ce n’est pas par ce qu’Apple rejette quelque chose pour elle-même, comme la pornographie, que cette chose est condamnée à ne plus être accessible et ce, en dépit de la toute puissance que tu semble lui prêter. Pour mon premier message, c’était juste une remarque accessoire pour appuyer le fait que j’étais fatigué de la violence surreprésentée, qu’elle soit fictive ou réelle, et que j’aimerais bien qu’il en soit autrement. Il n’y a pas de déduction à faire de ce genre de coup-de-gueule où alors ton argumentaire est bien creux.
Apple se moque bien que tu regardes ton film coquin sur ton iPhone tant qu’elle n’y est pas mêlée. Comme le rappel l’article, Apple est une entreprise qui se soucie de son image de marque.

Sethenès

24 septembre 2018 à 20:09

La pornographie, c'est quand même autre chose que ce qu'on voit dans Game of Throne. C'est "a minima" des pénis en érection ou des vulves clairement visibles.

Je ne connais pas beaucoup de série qui montrent ce genre de chose.

"Mimer" une relation sexuelle n'a quand même rien de porno. Ce n'est peut être pas pour tous les âges, ça je suis d'accord, mais si on classe cela dans le porno, alors un pas a été franchi.

pehache

25 septembre 2018 à 10:37

@Shanan : mon argumentaire ne fait que rapporter ce que tu as écrit : "D’ailleurs si ça pouvait déteindre sur la société avec moins de violence et d’incivilités ce serait pas plus mal."
La pornographie n'est en rien un secteur représentatif pour cette discussion, car il a depuis toujours été habitué à fonctionner en marge, avec ses propres réseaux.
Les politiques des distributeurs comme Apple sont autrement plus pernicieuses à partir du moment où elles concernent potentiellement toute la création.

Shanan_-

25 septembre 2018 à 14:26

@pehache : tu rapportes ce que j’écris mais tu lui donnes une interprétation qui va à l’encontre de tout le reste de mon propos, et je pense que tu le sais, mais que comme ma phrase est attaquable sur la forme tu l’exploites quand même, et je ne trouve pas ça très honnête...mais peu importe. Je souhaitais simplement qu’il y ait moins de violence et d’irrespect dans la société comme Apple souhaite en avoir moins dans ces programmes, je n’ai rien voulu dire d’autre que cela, et certainement pas reconnaître un quelconque pouvoir à Apple.
J’ai pris l’exemple de la pornographie parce que tu as pris l’exemple d’iTunes mais c’est le même principe pour le reste. Apple n’a pas l’exclusivité de la diffusion des films et séries. Sur mon iPhone, j’ai mon appli OCS et mon appli Netflix, la sortie d’Apple Video n’empêchera personne de regarder ce qu’il souhaite. Et rien ne laisse entendre qu’Apple souhaite censurer toute la production culturelle mondiale, juste produire des contenus à la fois attrayants pour le public et compatibles avec son image.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription