La puce Apple T2 et les réparations hors Apple Store


Le MacBook Pro 2018 et l'iMac Pro intègrent tous les deux la fameuse puce Apple T2, qui décharge le processeur de certaines tâches et contrôle la sécurité de l'ordinateur : c'est notamment elle qui vérifie l'intégrité du logiciel et du matériel au moment du démarrage de la machine. Si la puce détecte un problème, elle est susceptible de bloquer le démarrage de l'ordinateur. Dans le cadre d'une réparation, le site Motherboard nous apprend qu'Apple a désormais rendu obligatoire l'utilisation d'un logiciel de configuration nommé "AST2 System Configuration", afin de valider la réparation et autoriser le démarrage de l'ordinateur. Dans le cadre du MacBook Pro, cette nouvelle politique s'applique en cas d'intervention sur l'écran, la carte mère, Touch ID et le châssis (qui inclut le clavier, la batterie, le trackpad et les haut-parleurs). Or, cet outil interne est strictement limité aux techniciens des Apple Stores et des centres de service agréés Apple. En substance, les réparateurs indépendants sans certification Apple et les particuliers bricoleurs ne pourront plus réparer les ordinateurs d'Apple équipés d'une puce Apple T2.


Apple T2 réparations
Apple T2 réparations

Apple est farouchement opposée au droit à la réparation, affirmant que cela pose des problèmes de sécurité, et rend progressivement ses machines de plus en plus complexes – voire impossibles – à réparer en dehors du circuit officiel. Voilà qui pose la question du prix des réparations, des risques de ce contrôle si Apple décide de ne plus supporter telle ou telle configuration, des utilisateurs vivant dans des zones reculées... Cette mesure ne va clairement pas dans le bon sens.

Mise à jour 7 octobre 12:03 :
Le site iFixit a réalisé des tests en échangeant un écran et une carte mère sur un MacBook Pro 13,3" de 2018. Surprise, le Mac a démarré sans poser le moindre problème. Tout laisse donc à penser que le logiciel "AST2 System Configuration" n'est pas encore actif.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iMac et le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (37)

Fromgardens

5 octobre 2018 à 11:23

Ça m'inquiète un peu cette histoire de puce T2…

d@n

5 octobre 2018 à 11:40

A ce rythme là, Apple ne vendra plus de machines mais les mettra en location...
"Votre machine a un pépin? On vous la remplace"

Sethenès

5 octobre 2018 à 11:50

Rien de surprenant dans cette décision qui est, objectivement, dans le prolongement de toutes les précédentes.

C'est l'électroménagérisation de l'informatique. Une TV, un four, un aspirateur ne sont ni upgradable, ni réparable (en tout cas en dehors de la marque).

Autant pour des Smartphones, des tablettes et des ordinateurs nomades (ex : MacBook, MacBook Air) je suis d'accord, autant pour des ordinateurs plus pro (MacBook Pro, iMac, ...), j'y suis totalement opposé.

En achetant de telles machines (sans au moins la mémoire et le "disque" upgradable), on ne fait que les encourager dans cette politique.

aexm

5 octobre 2018 à 11:56

Ca rejoint exactement ce que {j'expliquais|je pense} au sujet de la réparation et réalité dans un post du forum …

Maintenant on sait ou on va, on passe d'une direction à une certitude … Ça s'est fait en catimini, progressivement …

Puce propriétaire, composant soudé, obsolescence machine 2012 prématurée, TOUT va vers la réappropriation du marché de la réparation, voire sa suppression … et oui effectivement pourquoi pas la location quand le marché de puces va stagner !

J'attends de voir la levée de bouclier quand ils passeront aux iPhone (qui sont encore réparables eux) pour des questions de "sécurité" …
ça va mettre plus d'une boutique au chômage (enfin ceux qui n'anticipent pas) …
et surtout le cout de possession va exploser …

Un client hier …
mon macbook pro 2017 ne fonctionne pas … comment faire ?
Il est sous garantie Acare.

Moi:
Apple ne fait pas d'échange standard, panne doit être confirmée par Apple ou agréé,
donc direction Apple réparateur agréé, délais de prise en charge 5j, réparation entre 3j et 5j voire bcp si panne aléatoire …

Client :
bon ben je peux pas attendre 2 semaines, j'en rachète un …

aexm

5 octobre 2018 à 12:00

@Sethenès : exactement …

au moins la mémoire et disque …

Tu remarqueras que l'argument de la sécurité en face de la réparabilité risque d'être imparable …
Ce qui n'a pas encore été avancé de mémoire …

Obsolescence programmée ? non risque de sécurité … sic transit gloria mundis …

et pendant ce temps la …

Sethenès

5 octobre 2018 à 12:24

@aexm, nos avis se rejoignent, c'est clair et on les a rédigé l'un en même temps que l'autre (ça prend plus de 6 minutes pour écrire ce genre de billet).

Il n'y a qu'un point avec lequel je ne suis pas d'accord, c'est quand tu écris que "Ça s'est fait en catimini, progressivement …".

La disparition de l'accès mémoire sur l'iMac 21" date de 2012, je crois. Ca m'a tout de suite fait tiquer et comme à chaque génération suivante, le mouvement s'est amplifié, je suis devenu de plus en plus critique.

C'est un peu comme avec la réaction d'un intervenant qui, suite à la correction des photo de XS, se plaignait qu'Apple faisait du Samsung. Au début dans ce genre de mauvaise dérive, on ne se sent pas concerné. Mais à force de ne pas réagir, ça fini tôt ou tard par toucher à quelque chose qui nous concerne.

VanZoo

5 octobre 2018 à 13:34

Peut-on avoir le maximum de sécurité et de services tout en bidouillant sa machine comme on bidouille une vieille cafetière ?

Le sens de l'Histoire Capitaliste, la concentration : les grandes villes sont dotées d'hôpitaux, d'écoles, musée, installations sportives... ect et d'AppleStore. Pour le reste du pays, hors métropoles, des no-man's land. Eduquez-vous avec Hanouna, soignez-vous avec des plantes et des prières et achetez de la sous marque ou raquez au moindre soucis pour telle ou telle marque. Certaines de ces zones blanches demeurent des villégiatures pour aisés.
Tôt ou tard, ces métropoles concentrant les privilégiés se doteront d'enceintes voir de murs, remparts comme au Moyen-Age...
La puce T2, un petit exemple de ce monde entre inclus et exclus

aexm

5 octobre 2018 à 14:07

@Sethenès : quand je dis que ca se fait en catimini, c'est que seuls les acteurs concernés l'on vu.

Quand on voit la bricole pour retirer le fichiers du SSD soudé quand la carte mère est HS,
ca sent presque l'improvisation (ie non prévu dans le projet) …

Maintenant l'utilisateur va le sentir et bien profondément dans son porte feuille …

Je n'ai pas détaillé mais y'a eu bcp d'évolutions avant la mémoire …

accélération des maj MACOS,
clavier difficle à changer,
batterie collée,
écran collé (> 500 € avant ca coutait rien à faire),
mémoire soudée,
ssd soudé,
maintenant des puces …

Le pire c'est que le SAV est moins souple qu'il y a qques années,
Apple est en position dominante et respecte bien moins ses clients …


pehache

5 octobre 2018 à 14:48

Sethenes : " Une TV, un four, un aspirateur ne sont ni upgradable, ni réparable (en tout cas en dehors de la marque)."

Ce n'est pas tout à fait vrai. J'ai un lave-vaisselle avec apparemment une électrovanne défectueuse. J'ai regardé, la pièce se trouve sur internet (c'est pas une copie, c'est celle du fabricant). Si j'avais du temps et si j'étais sûr de mon coup pour la panne, je pourrais le faire moi-même. Beaucoup de choses peuvent se réparer quand on est bricoleur.

So0paman

5 octobre 2018 à 15:46

La vrai question c'est : En supposant qu'on répare son Mac équipé d'une puce T2 soit même, en connaissance de cause, est ce qu'il est possible ensuite de ramener son appareil pour aller effectuer un diagnostic en Apple Store (gratuitement, ou à moindre coup), afin de déverrouiller sa machine si la procédure a été bien respectée ?

Si c'est le cas, même si c'est contraignant, ça peut se justifier comme une procédure de sécurité, si ça n'est pas le cas alors c'est assez honteux effectivement.

clive-guilde

5 octobre 2018 à 19:09

Linux Linux arrête de te cacher je te vois ... seul problème au changement la suite office. Je croise les doigts !
Le système économique d’apple Ne me convenant plus (peux dès iPhone et Mac verrouillé).

Sethenès

5 octobre 2018 à 21:27

Question subsidiaire ... si le futur Mac Pro est équipé d'une puce T2 et de ce software, faudrait-il passer par un Apple Store pour tout changement ?

aexm

5 octobre 2018 à 22:14

@pehache : ce que veut dire Sethenès c'est que certain produit sont conçus pour ne pas être réparable …

Avant les produits étant conçus pour durer avec de la qualité et des marges.
Aujourd'hui (faire) réparer un produit coute presque aussi cher que le produit …

Y'a que les produits qui sont chers à l'achat qui peuvent être réparé.
Pour les produits moins chers, faut être bricoleurs et encore ca fait ch*er.

et maintenant meme les produits Apple ne seront pas réparables …

Faut être clair de toute façon …
Si Apple souhaite conserver ses marges … malgre des pdm faibles
l'augmentation du cout de possession est la solution …

HP fait pareil désormais avec pièces détachées exclusives …

VanZoo

6 octobre 2018 à 00:13

Quand on un gros problème de santé, on va voir un spécialiste. Pour le courant, on peut aller voir un vendeur d'huiles essentielles... Idem pour les ordi. Les machines se complexifient, il faut donc des spécialistes.
Les garages de quartier ont fermé, en cause les voitures bourrées de technologie (problème de formation ?)... Ces garagistes qui arnaquaient le chaland.
Il y a les bidouilleurs qui râlent à raison, frustré et le consommateur (urbain, grande ville) qui ne me parait pas spécialement lésé. Le fan de mécanique ne se paye pas une Tesla.

T60

6 octobre 2018 à 08:05

@Vanzoo : Ah ? Vraiment ?
Parce que quand je regarde ailleurs, je vois des constructeurs qui fournissent des pdf complets sur comment reparer votre machine, distribuent des pieces officielles; les envoient gratuitement sous garantie et laissent le client la changer lui même tellement ils considerent le remplacement aisé.
Je vois aussi des machines plutot complexe, des workstations aux ultrabook en passant par des workstations ultra fines, avec toujours des composants amovibles et toujours un guide pour la reparer avec une liste détaillée des piéces détachées. Et en plus de ça ces machines sont largements plus durable que les pcs apples, certifications à l'appuie.
Franchement, comparaison n'est pas raison et d'autant plus ici.
Et par pitié ne me citez pas un constructeur qui va dans le sens d'apple. Ce n'est pas ce que je dis.

Il ne reste plus que deux choses à apple : Le passé et vanzoo.

Sethenès

6 octobre 2018 à 11:41

@VanZoo : Je réponds en trois point.

1) Changer de la mémoire ou un disque dur est-ce plus difficile hier qu'aujourd'hui ? Je ne pense pas. A la limite, avec les connecteurs M.2, c'est même bien plus facile puisqu'il suffirait d'une petite trappe.

2) Oui Apple, c'est le concepteur de l'iPhone et du MacBook. Mais un temps, il fut aussi le génial concepteur du Mac Pro "camion", la meilleure tour PC jamais vendue. La comparaison que tu fais avec Tesla est donc tronquée (et très éclairante). Tu as raison sur un point, les temps changent mais Apple a opéré un virage à 180° et ça, c'est assez rare.

3) Reste l'argument de la complexification. Je suis partagé. Intégration, c'est certain mais je n'ai pas l'impression que l'informatique se soit complexifiée.

VanZoo

6 octobre 2018 à 13:09

La miniaturisation est une complexification d'où le fait que personne ne condamne qu'on ne puisse bidouiller l'AppleWatch.

Alors Apple a t-il raison de suivre cette voie de la miniaturisation avec ses ordis ? La question thermique définie les limites de cette stratégie. L'avenir nous dira qui d'Apple et des autres auront eu raison (sauf que ces derniers les suivent) @Sethenès, Apple a toujours tranché, opéré d'importants virages qui jusqu'alors ce sont avérés presque tous justes. Parfois ils sont trop en avance. Et jusqu'au boutiste

1- J'ai un Mac Pro Camion et en une décennie, je n'ai jamais changé un seul composant. Professionnel de tel ou tel métier ne signifie pas l'être en informatique. Et beaucoup de gens n'ont pas envie de perdre du temps à se plonger dans des manuels et triturer leurs machines.
Tel achat à tel prix pour telle durée ! Mais la seconde main qui l'achète était libre de l'upgrader
Les usagers comme moi me semblent majoritaires. De loin.
2- Avec un PC Packard Bell, face à l'incompétence d'un réparateur, on s'est retrouvé dans un beau merdier. Ayant mis une mauvaise Ram, la carte mère a grillé. Puis on y est retourné. Et d'autres problèmes sont apparus... ect... Un long feuilleton. Devant tel exemple, si ça arrive sur un Mac, le client dégradera l'image d'Apple même si c'est la faute d'un réparateur. Pour le coup, je ne vois pas de raisons cupides dans les choix d'Apple mais un soucis de marque.
Je veux pouvoir faire confiance. Facile de se dire réparateur, aucune garantie de formation n'est demandée.

Pourquoi à Lyon, par exemple, le nombre de magasins informatiques ont fondu comme neige au soleil ? A cause d'internet ? Donc plus besoin de réparateurs ? Ou parce que de moins en moins de gens bidouillent ?

@T60/Pehache ; Apple, le passé ? Ah ah ah... C'est tellement bas de plafond que je n'y répondrai pas

LoTsey

6 octobre 2018 à 14:19

De mon côté quand l’alimentation de mon macbook pro a cramé j’étais bien content de pouvoir faire 1h30 de voiture pour aller à l’apple store. J’ai pu vérifier en direct que le problème venait bien de l’alim. Pour ensuite repartir avec une nouvelle (moyennant 90€) et être opérationnel juste après. Il m’était arrivé le même problème avec un dell xps (et là ça m’aurait coûté 130€ et 5 jours d’attente). Rien que pour ça je regrette pas d’être chez apple. L’idéal serait la réparation sous 24h garantie et/ou prêt de machine assuré. De mon côté je suis pret à payer plus pour que ça marche et ne pas avoir à perdre de temps à réparer.

The Hoff

6 octobre 2018 à 14:26

@ Van Zoo: ta comparaison avec la voiture ne me semble pas pertinente. Ce dont on parle là, ne ressemble pas à une panne complexe à identifier, et qui nécessiterait de l'expertise, mais tout simplement de changer un pneu. Heureusement qu'il n'est pas nécessaire de passer par un SAV pour changer un pneu de voiture.

Sethenès

6 octobre 2018 à 14:40

L'argument du changement radical n'est pas à rejeter en soi. Effectivement, la disparition du PC tour (dans les entreprises notamment) au profit de portables a largement contribué à l'intégration et à l'acceptation de l'impossibilité de réaliser certains upgrades (CPU, GPU). Je l'ai récemment montré sur le forum, la stagnation des performances des processeurs rend d'ailleurs son upgrade plus anecdotique.

Mais encore une fois, je ne critique pas le tout collé d'un Smartphone, d'un MacBook ou à la limite d'un MacBook Air. Par contre, pour avoir travaillé dans un service informatique d'une grosse boite, la possibilité de retirer le disque d'un portable et de l'insérer dans un autre portable du même type n'a pas de prix.

La disparition de cette possibilité rend quasiment obligatoire la prise de l'Apple Care, qui en plus est limitée à 3 ans. Il faudrait qu'Apple soit cohérent et l'étende à 4 ou même à 5 ans. Mais ça, il ne le propose même pas. Le MacBook Air de 13", 16 GB, 256 GB avec Apple Care, c'est quand même 2500 euros. Evidemment, avec des iPhones qui coûtent la moitié de ce prix, ça n'a plus l'air de grand chose. Sans compter ce que certains font remarquer sur d'autres forum : les conséquences sur le marché de seconde main (qui a longtemps servi de justification aux prix des machines Apple).

La disparition des petits réparateurs du coin est à mon avis la conjonction de 3 phénomènes. Celui que tu décris en partie, le glissement vers les grandes surfaces (avec des marques comme Packard Bell, etc.) et aussi internet évidemment mais peut être pas pour la raison que tu imagines, plutôt parce que le petit revendeur n'a(vait) jamais LE modèle que tu souhaites de stock.

The Hoff

6 octobre 2018 à 15:57

A l'argument de la disparition des petits réparateurs du coin, on peut aussi répondre que l'ouverture des espaces de réparation toutes machines et tous objets, est en plein essor. Bien sûr, on est loin d'une fréquentation grand public, mais cela traduit à mon avis une aspiration croissante à consommer autrement.

pehache

6 octobre 2018 à 19:08

Choisir son réparateur ça s'appelle la liberté, et dans l'analogie de Vanzoo avec la voiture il n'y a aucun élément qui permette d'affirmer que les garages indépendants sont moins qualifiés ou plus malhonnêtes que les concessionnaires. Car des concessionnaires qui arnaquent les clients qui n'y connaissent rien c'est très courant aussi. Je suis assez grand pour choisir qui répare ma voiture, mon ordi, ou quoi que ce soit, sans qu'on me l'impose.

@Vanzoo : je t'ai déjà dit d'arrêter tes insinuations non voilées sur le fait que T60 et moi serions la même personne. Si tu n'es pas capable de donner des éléments tangibles pour ça, tu fermes ta grande gueule, merci.

VanZoo

6 octobre 2018 à 20:53

La liberté, quelle fumisterie ! ... La liberté de se faire arnaquer ! Cette marotte libertaire ou la fumisterie capitaliste... " Un renard libre dans un poulailler libre "
Je préfère un seul centre fiable que 10 000 avec le risque de me faire pigeonner. L'argument de la liberté est tenu par les privilégiés ou dans ce cas, les avertis, tous sujets sociétaux confondus.

Je ne défend pas Apple (revoir mon 1er post sur ce sujet) C'est tendanciel pour de multiples raisons. Et elles ne sont pas toutes cupides. Ce que dit @Sethenès.
Et ce n'est pas nouveau chez Apple (le 1er Macintosh qu'on ne pouvait ouvrir qu'avec des outils spéciaux ou les ports propriétaires) Le Mac Pro Tube, ce n'est qu'une variante du Cube. Rien de bien neuf chez Apple ; la même stratégie, payante.

Le Cube a été sanctionné, l'Imac ne l'est pas ni les Macbook Pro... Donc Apple a raison. C'est la loi du marché, si diiiiivine !

Avec les ports, par exemple, les Surface and co sont mieux pourvues pourtant Apple vend davantage. Dans ce système, celui qui a raison, c'est celui qui vend le plus, gagne le plus. Alors il impose sa stratégie aux autres marques.
Cela ne tient pas qu'au prestige de la marque. Quand Apple proposait de la daube, ils ont failli déposer le bilan.

Vous ne pouvez pas être capitalistes quand ça vous arrange et râler inversement quand aussi ça vous arrange.

Oui, l'AppleCare devrait être d'au moins de 5ans sur les machines dites professionnelles. Ce serait un minimum.

aexm

6 octobre 2018 à 21:18

Nous dirons plutôt que le sav et la réparabilité ne fait plus partie du cahier des charges d'Apple depuis longtemps (ou du moins de leur priorité).

Alors que certaines marques intègrent encore cette notion.
nota : surtout comme le souligne Sethenès, c'est un argument auquel sont sensibles le SI des entreprises.

Je dis cela parce qu'en tant que concepteur ont fait absolument ce que l'on souhaite en terme de design (intégré ou non). Cela traduit donc une volonté.

---

Passer par un réparateur agréé, ce n'est pas avoir le choix et ce n'est pas la garantie d'obtenir une réponse pertinente …

La concurrence oui.

Ces structures sont lourdes et formatées aux procédures Apple …

Sur Grenoble, c'est en moyenne 5j pour être pris en charge. Oui, ils sont compétents sur leur domaine mais les couts et restrictions Apple rendent certaines opérations économiquement non réalisables …

Du coup, moi et d'autres acteurs sommes la dernière chance avant la poubelle …
Et dans plus de 60%, on arrive à réparer …

Au final, tout cela traduit une volonté : c'est de faire renouveler le parc Apple …
donc on ne permet pas la réparation ! L'intégration est un faux argument.
Les iPhones sont plus facilement réparables que le dernier MacBook Pro 2018.

Sur 10 ans, je me répète encore sur le cout de possession …
un mac de 2011 c'est entre 1,5 et 1,8 en terme de maintenance.
Depuis 2012, on se rapproche de < 2,
Depuis 2015, on dépasse les 2,
En 2018, je l'estime à 2,3 voire 2,5 (voire meme 3 si on a pas de chance) …

nota : l'unité est le prix d'acquisition du mac.

Avant le mac se changeait après 8 / 10 ans sans trop de problèmes (on pouvait le faire vivre / évoluer / réparer) …
Maintenant ça va être 5 / 7 ans …

Mais attendons 5 ans pour le vérifier …

aexm

6 octobre 2018 à 21:25

Et un dernier point … je m'arrête après …

Si Apple continue et ne respecte pas les pro. ils vont tous de barrer.

Ils ont intérêt de sortir un vrai mac pro …

Sinon ca sent la fin des mac …

TOUS je dis bien TOUS (enfin presque) les professionnels sur mac dont je m'occupe s'interroge sur l'avenir et les couts.

Graphiste, prod. vidéo, agence de comm., archi. etc …
nota : bcp moins dans le médical LOL.

Plusieurs tentent de monter des Hackinstosh (je suis contre en prod.),
quelque un sont passés sur PC,
d'autres retardent sur leur achat …
j'en ai même en 2013 qui ont acheté des mac de 2011 …

Bref, Apple veut des clients qui acceptent de payer et de renouveler leur machines …

pehache

6 octobre 2018 à 21:40

Effectivement, la "liberté de se faire arnaquer" si tu veux : ça s'appelle l'expérience, tu te fais arnaquer une fois, tu n'en meurs pas, et tu réévalues tes choix en fonction. Furieux paternalisme qui considère que les gens sont incapables de faire les choix qui les concernent et qu'il faut nécessairement tout décider à leur place. Qu'est-ce que cela change à ta vie que quelqu'un prenne le risque insensé de faire réparer son ordi ou sa voiture chez un indépendant ?? Rien du tout ! Est-ce que cela t'empêche, toi, d'aller exclusivement chez Apple ou chez Renault ?? Non ! Ca me fait penser aux anti-"mariage pour tous" : ça ne change strictement RIEN à leur vie que des homos se marient entre eux, mais ils sont quand même contre par pure idéologie.

Et la liberté d'acheter Apple, on en parle ? Pour beaucoup Apple c'est de l'arnaque en soi, mais là ça te convient parce que c'est ton choix. D'ailleurs quand je vais en APR pour m'entendre dire que "mon" (celui de ma boîte) iPhone n'est pas réparable et qu'il faut le changer parce qu'Apple ne fournit pas la pièce défectueuse (connecteur lightning) alors qu'un indépendant fait la réparation en quelques minutes, eh bien clairement l'arnaque est du côté d'Apple.

T60

6 octobre 2018 à 22:34

Même si je plutot d'accord avec vous (pehache); dans le cas présent cela m'importe car un matériel foutu en l'air est poluant et que je partage le même espace de vie que mon voisin.

En revanche, avec un appareil simple à reparer et avec des pieces disponibles officiellement, il n'y a peu de mauvaise réparation, c'est trop simple pour se planter (100% n'existe pas, mais même sur une réparation faites par Apple). On ouvre, on change, on ferme. Je veux dire, un ecran se change avec 4 vis, sans ouvrir le pc sur un pc pro (pour prendre exemple d'une piéce supposée "complexe" changer). Et étrangement, l'iphone est tres facile à reparer. Et pour en revenir à Pehache, dans cette situation simple on peu laisser le choix de la réparation au constructeur ou à quelqu'un de competent, bref, on a le choix, de bons choix. Le probleme de Vanzoo est une fausse dichotomie, il y a une solution simple qu'il se refuse de voir car réfutée par définition chez Apple, elle ne rentre donc même pas dans son espace de pensée d'où l'incoherence total de logique.
Vanzoo sachez que vous faites usage de deux fautes de logique, mais vous avez de la chance elles sont quantifiées et compréhensibles : http://michelgermain.me/sophismes/liste-des-sophismes/#ac_94_collapse15
Vous trouverez sur ce lien, onglets 15 et 14 ce que j'explicite.

Le clavier du pc de ma femme a eu besoin d'être changé suite à une panne, je lui ai laissé le soin de changer le clavier par elle même, sans aucun fondement en la matiere. Elle a reussi sans grand mal, mais grace à quoi ? Au pdf fourni par le constructeur et l'acces rapide au clavier (2 vis à enlever au dos de l'appareil).
(Exemple qui n'a pas lieu à justifier mon argumentaire, mais à l'imager uniquement)

VanZoo

6 octobre 2018 à 23:04

@T60, Plutôt que me renvoyer à un lien (de la confiture ?), peut-être pourriez-vous expliciter votre propos ?On va s'amuser

@T60 : " En revanche, avec un appareil simple à reparer et avec des pieces disponibles officiellement, il n'y a peu de mauvaise réparation, c'est trop simple pour se planter "

VanZoo

6 octobre 2018 à 23:09

Il a fallu interdire la cigarette dans tous les lieux publics. Fallait-il attendre une conscientisation de tous ? .. 2tait-ce de la paternalisation ? Devions-nous laisser faire chacun selon sa conscience ? Ce n'est qu'un exemple, parmi tant d'autres. Alors bon, @Pehache, ce fantasme du libre arbitre est une pure fiction, pilier central de l'idéologie dominante. Tous les réels répondent à des agencements de fiction.
Pourquoi j'achète Apple ? Je crois (croyance) que c'est par choix ; c'est affaire de déterminismes et contingences

pehache

6 octobre 2018 à 23:29

Item #14 du lien de T60, analogie injustifiée : le fumeur porte potentiellement atteinte à la santé des autres par le tabagisme passif, mais en quoi celui qui fait réparer chez un indépendant fait-il du tort à qui que ce soit ?? Tu sembles incapable de répondre à cette question.

Quant à tes histoires de libre arbitre, si tout n'est que "affaire de déterminismes et de contingences", alors laisse les autres vivre leurs déterminismes tout comme tu vis les tiens.

VanZoo

7 octobre 2018 à 02:09

Etudie le matérialisme historique !

Je n'ai pas fait d'analogie entre le tabac et les réparations informatiques. Je ne crois pas que tu sois si bête que ça

pehache

7 octobre 2018 à 09:47

On est dans une discussion sur les réparations, alors je ne vois pas ce que vient faire cette histoire de tabagisme si ce n'est pas pour faire une analogie.

The Hoff

7 octobre 2018 à 17:31

@ Vanzoo: mais dans les faits, Apple "pigeonne" ses clients (ni plus ni moins que n'importe quelle multinationale), puisque le coût du SAV est inclus dans le prix des machines. Il ne faut surtout pas croire un seul instant que c'est un service qu'ils offrent gratuitement. Le coût global du SAV est précisément calculé par an, puis réparti sur le prix de vente des machines.

aexm

7 octobre 2018 à 21:57

@ The Hoff : d'ailleurs un point non abordé …

est que le fait de supprimer les pièces détachées réduit considérablement les pannes ?

Parce que un composants sur des centaines et c'est changement complet de la carte mère.
Alors qu'un composant modulaire et on change uniquement le composant …

VanZoo

8 octobre 2018 à 00:57

Finalement, Apple ne bloquerait pas (encore ?) les Mac équipés de la puce T2 après réparation
https://www.mac4ever.com/actu/137118_finalement-apple-ne-bloquerait-pas-encore-les-mac-equipes-de-la-puce-t2-apres-reparation

aexm

8 octobre 2018 à 09:41

la présence de cette puce n'est pas rassurante et ouvre des champs …

Ils auraient tres bien pu le faire autrement …

Tout comme désactiver un ordi. à distance qui a été déclaré volé …

On peut évoquer bcp d'intérêt pour une technologie …

nous verrons bien la réalité de cette puce …

qui est propriétaire je le rappelle donc non sans faille par conception …

Sethenès

8 octobre 2018 à 11:08

Concernant l'idée de la puce en elle-même, je dirais que ça pouvait être une bonne ou une mauvaise chose.

Le bon côté, c'était d'imaginer à terme que la puce T2 pilote les mises à jour d'OSX et inversement qu'OSX pilote les mises à jour de la puce.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription