Apple dépose sa gamme d'iPad Pro de 2018


C'est à l'occasion d'un nouvel événement spécial attendu ce mois-ci qu'Apple devrait enfin lever le voile sur sa nouvelle génération d'iPad Pro. Il devrait s'agir des premières tablettes pommées à intégrer les fameux capteurs de reconnaissance faciale de Face ID, avec un design aux bordures réduites et un écran aux coins arrondis. En juillet dernier, Apple avait déjà obtenu l'autorisation de l'Eurasian Economic Commission de commercialiser toute une nouvelle série de tablettes, et nous avons constaté qu'Apple a obtenu de nouvelles autorisations cette semaine. Si les précédents dépôts mentionnaient des tablettes sous iOS 11, il s'agit bien cette fois de modèles sous iOS 12. Les numéros de modèles autorisés à la vente sont A1538, A1670, A1701, A1876, A1893 et A1980, ainsi que A1550, A1671, A1709, A1934, A1954, A1979, A1985, A2013, A2014.


iPad Pro 2018 EEC

Certains des numéros de modèles correspondent aux dépôts de juillet dernier, et désignent sans doute la prochaine génération d'iPad Pro. D'autres correspondent à des modèles déjà connus, comme l'iPad mini 4, l'iPad 9,7" de 2018 et même les iPad Pro 10,5" et 12,9" existants (modèles Wi-Fi et 4G inclus). Cette présence pourrait suggérer qu'Apple conserve la gamme actuelle d'iPad Pro en entrée de gamme, et rassure sur le maintien de l'iPad mini 4 au catalogue.


iPad Pro 2018 rendu Benjamin Geskin

Rendu par Benjamin Geskin



Ce n'est pas la première fois que l'EEC dévoile avec un peu trop d'avance les annonces à venir d'Apple, et cette autorisation de mise en vente tombe avec un timing parfait pour la keynote que nous attendons pour la fin du mois d'octobre. De nouveaux Macs sont également attendus, et l'EEC nous avait révélé en juillet dernier l'existence de trois nouveaux modèles d'ordinateurs portables dont la présentation est toujours attendue. Si vous comptez vous offrir un iPad Pro ou un Mac (hors MacBook Pro 2018), rappelons que bon nombre de produits sont au rouge dans nos indicateurs d'achat : il est préférable de reporter votre achat de quelques semaines...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPad Pro, l'iPad et l'iPad mini sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (23)

Tom

6 octobre 2018 à 13:47

Aucune chance de voir une mise à jour de l'iPad 2018 ? J'hésite à m'en procurer un avec un potentiel Apple Pencil v2

MathieuClem

6 octobre 2018 à 13:50

@Tom : il suffit d'attendre un petit mois pour confirmer tes voeux ou pas, et éventuellement un tarif plus intéressant !

Tom

6 octobre 2018 à 13:57

@MathieuClem Dans tous les cas, je comptais attendre la conférence d'octobre. Mais bon si en octobre il n'y a rien sur l'iPad non Pro alors il y a de fortes chances que ce soit le cas en Mars. Vu que la mise à jour a l'air majeure ça me fait hésiter (FaceID, 7nm processor, Apple Pencil v2, USB-C, ProMotion 120Hz)

LoTsey

6 octobre 2018 à 14:05

Pareil que toi Tom : j’attends le pencil v2.

2DSP

6 octobre 2018 à 14:32

Apple qui maintiendrait l’actuelle gamme d’iPad Pro en vente en entrée de gamme ?

Je suis le seul que ça « inquiète » ?

On dirait bien que la pomme va nous refaire le coût de la monter en gamme, mais avec les iPad cette fois-ci.

fabien77880

6 octobre 2018 à 15:03

2DSP: je te rejoins.
C’est clairement l’intention Apple. Un premier prix, un milieu de gamme (le haut de gamme de N-1) et le haut de gamme (a prix d’or)
Pourtant je me dis qu’il va ressembler à l’iPhone Xr (lcd, une caméra...) donc faire exploser le prix n’aurait pas de sens dans ce cas....
Wait and see
Et j’espère voir les nouveaux MacBook rapidement !!!

ludi

6 octobre 2018 à 15:38

J’attends la Keynote.

gigatoaster

6 octobre 2018 à 17:13

Pas de Mac mini? Ça sent le sapin

VanZoo

6 octobre 2018 à 20:25

Je pense que le Mac Mini sera renouvelé et présenté en même temps que le Mac Pro

Oui @2DSP, c'est inquiétant ! Montée en gamme et multiplication des modèles. Tim Cook encore récemment disait ,enorgueilli, que tous les produits Apple tenait sur une table. Elle doit être grande alors...

Lion09

7 octobre 2018 à 02:49

Aucune chance de voir un jour un iPad mini 5 c'est tellement dommage ce produit a son intérêt pour certaines utilisations et un rafraîchissement et plus de puissance lui ferait du bien mais ça ne rapporte pas assez à Apple ils préfèrent vendre des iPhone X max

Sethenès

7 octobre 2018 à 13:56

A priori, j'aurais dit oui pour le Mac Mini, mais avec les puces T2, j'hésite.

Soit s'ils ne sont pas prêt avec le Mac Mini T2 et ils ne sont plus à 6 mois près pour renouveler la gamme. Soit, ils sortent un Mac Mini "a minima", vraiment juste un refresh pour 100 ou 200 euros de plus.

Plus fondamentalement, ils doivent bien savoir qu'il y a toute une série d'acheteur qui ne sont pas intéressé par le "totale fermeture" et/ou par les prix démentiels et que si le Mac Mini reste le moins fermé et/ou le moins mauvais rapport qualité prix, cela orientera les acheteurs vers cette gamme - ce que de toute évidence - ils ne veulent pas.

De plus, peut-on imaginer des avancées "majeures" (selon Apple) dévoilée pour le Mac Mini ? La touch-my...-bar devra logiquement arriver un jour sur les ordinateurs de bureau. J'ai toujours eu l'impression que l'iMac Pro est sorti un peu en catastrophe (mais je n'ai pas d'arguments béton à apporter, juste une impression tenace).

Si je mets tout ça ensemble, je me dis que le Mac Mini ne devrait sortir que dans la foulée du Mac Pro, ou alors de n'être qu'un refresh encore moins intéressant que la machine proposée actuellement.

VanZoo

7 octobre 2018 à 15:34

Je pense que les Macs de bureau passeront directement à Face ID sinon je pense qu'Apple aurait déjà proposé la Touch Bar sur Imac

Le Mac Mini repensé en même temps que le Mac Pro, ça me semble logique : 2019

Marotte actuelle, le tout sans fil :
Apple fait nombre de choix sans se soucier des contrariétés du consommateur. Sans quoi, on aurait encore un lecteur de disquettes Leur logique prospective les pousse à trancher, parfois avec trop d'avance, comme l'unique port usb-c sur le macbook (machine destinée à l'écosystème Apple, destinée aux urbains et en avance sur le tout sans fils) ou la suppression du lecteur de carte SD (les appareils tierces ne sont pas encore au niveau pour du transfert sans fils et décharger beaucoup de fichiers raw avec le réseau sans fil actuel est une aberration)
Aussi, l'obsession pour leur écosystème - prenez des photos avec l'iphone ! (d'où la suppression du port SD) - asphyxie, tue les gammes professionnelles. Mais Apple prend soin de ses logiciels pro...
Les conservateurs hurlent mais Apple a eu raison de virer l'entrée jack.
Apple trace des routes et le consommateur lésé, ils s'en foutent. Ils ont raison, le marché leur donne raison. Contrairement aux autres qui regardent leurs pompes et pensent à court-terme, Apple suit une feuille de route qui échappe au court terme ; une logique d'anticipation.
Alors bien sur, ils commettent des erreurs comme avec le Mac Tube (we can't inovate anymore my ass) Obsession du design, du paraître. Mais bon, le Cube a fait un flop commercial mais demeure dans les esprits comme une belle machine et prouesse de son temps.

Donc le Mac Mini sera fermé, soudé, réparable uniquement dans un centre agrée ! L'évolutivité (relative), ce sera pour le Mac Pro. Sinon la puissance, le principal marqueur de distinction ce sera. Il ne sera pas aussi évolutif que le Mac Pro Camion mais comme les autres Macs ne le sont plus du tout, il paraitra évolutif parce qu'on pourra changer la Ram voir peut-être le SSD. Pour le GPU, ça passera par le TB3

Pkoka

7 octobre 2018 à 17:18

Avec ces références, on peut faites plusieurs déductions :
Déjà il s’agit de l’Eurasian Economic Commission donc il n’y a pas de version Chinoise ou Japonaise.
Ensuite, on voit qu’il y a 2 catégories distinctes. En se basant sur les anciennes références (iPad mini 4 et pro) on en déduit que la première catégorie correspond aux modèles WIFI et la deuxième aux modèles Cellular.
En rassemblant les modèles aux références proches, ont arrivé là dessus :

A1538 iPad mini 4
A1550 iPad mini 4 Wi-Fi + Cellular

A1670 iPad Pro 12,9
A1671 iPad Pro 12,9 Wi-Fi + Cellular

A1701 iPad Pro 10,5
A1709 iPad Pro 10,5 Wi-Fi + Cellular

A1893 iPad 2018 Wi-Fi
A1954 iPad 2018 Wi-Fi + Cellular

A1876 Nouveau Wifi
A1934 Nouveau cellulaire

A1979 Nouveau cellulaire
A1980 Nouveau Wifi
A1985 Nouveau cellulaire

A2013 Nouveau cellulaire
A2014 Nouveau cellulaire

On peut supposer qu’il y aura 2 nouveaux modèles. (11 et 12 pouces ?)
Mais aussi 2 autres modèles cellulaire (iPhone SE ?)

Sethenès

7 octobre 2018 à 17:52

Autant sur l'iPhone, jusqu'ici, je suis d'accord avec le fait qu'Apple remporte un franc succès.

Par contre, pour le Mac, je n'en suis pas aussi certain, VanZoo.

Pourquoi ? Parce qu'il demeure une inconnue. Alors que le prix moyen du panier ne cesse d'augmenter, que les parts de marché sont constantes depuis 7 ans, pourquoi le chiffre d'affaire de cette branche ne décolle-t-il pas ?

The Hoff

7 octobre 2018 à 18:18

@ Sethenès: le chiffre d'affaire n'augmente pas parce qu'Apple ne s'en donne certainement pas les moyens. Reformulé autrement, cette branche de leur activité n'est pas (plus) un objectif stratégique pour eux. Ils font le minimum, et c'est tout.

The Hoff

7 octobre 2018 à 18:22

@ Vanzoo: ces choix payants (fin de la prise jack, USB C imposé etc), obéissent moins à une logique technique que marketing. Cela leurs permet de toujours se présenter comme une entreprise innovante à peu de frais, alors que leur dernière innovation majeure remonte à une dizaine d'années.

Sethenès

7 octobre 2018 à 18:51

@The Hoff : qu'OSX ne soit pas stratégique pour eux, c'est clair. Mais mon problème est plus mathématique : 1,5 x 1 n'est pas égale à 1.

C'est ça que je ne comprends pas. Comment, en gardant les nombre d'unité vendues constant mais en augmentant les prix, le CA n'augmente-t-il pas ?

2DSP

8 octobre 2018 à 10:23

@Sethenès

Il me semble que quand le panier moyen était inférieur, ils vendaient plus de Mac et inversement, que quand le panier moyen est plus élevé, ils en vendent moins.

Ensuite tu oublies une données importante... les promotions chez les revendeurs tiers!

Quand j’ai commencé à m’intéresser aux Mac il y a quelques années, les réductions étaient rares et ne dépassaient pas les 10%. De plus elles étaient souvent synonyme d’un renouvellement de gamme la foulée. En gros c’était du « déstockage ».

Maintenant, et on peut le constater sur la rubrique bon plan de Consomac, les promotions sont légions. Ce qui était une exception est devenu la règle. Un produit à peine sorti est déjà vendu avec un petit rabais chez un vendeur tiers.

« Pire » encore, l’ampleur des promotions est phénoménale. Là où avait 10% maximum, maintenant c’est le minimum! Et on attend même régulièrement les 20%. Pour le consommateur c’est une aubaine, mais ça soulève des interrogations.

Pour pouvoir permettre ce genre de promotions agressive, Apple doit forcément surcôter ses machines. Quelle est donc la valeur réelle de leur produit?

Même en surévaluant le prix, le fait est que pour vendre en masse, il leur faut brader les machines. Sauf qu’avec des rabais de 10% à 20% auxquels il faut encore soustraire la marge du revendeur tiers, au final la marge d’Apple en prend un coup (tout en restant confortable).

Pour moi cette stratégie est débile... au final c’est faire comme pas mal de grand groupe peut scrupuleux. Surélever un produit, les premiers acheteurs/fans l’acquierant à prix d’or, puis pour faire du chiffre bradé par le biais de revendeurs tiers.

Apple ferait bien mieux de proposer un « juste prix », sans doute 10/15% moins cher qu’aujourd’hui, d’arrêter les promotions et de vendre uniquement en Apple Store, en APR et en partenariat avec quelques enseignes (genre FNAC) pour s’implanter là où les deux premiers ne sont pas présent.

Au moins ce serait cohérent avec leur image de marque. Angela devrait pourtant le savoir, elle qui vient du monde de la mode haut de gamme. Pas de promo, des boutiques triées sur le volet et un service client au top. C’est ça une marque haut de gamme.

2DSP

8 octobre 2018 à 10:42

Ps : désolé pour les fautes, je me suis un peu emballé et j’ai oublié de me relire.

Au passage j’en profite pour glisser un mot sur la TouchBar. On fantasme beaucoup sur sa génération mais personnellement je miserai plutôt sur son abandon.

Force est de constater qu’elle n’a pas eu le succès escompté, ni chez les utilisateurs, ni chez les développeurs. En témoigne l’adoption à minima de l’immense majorité des logiciels et les retours clients très mitigés (pour être gentil).

Faisant partie d’un milieu créatif, je suis entouré d’architectes, de désigners, d’artistes et même d’ingénieurs et tous s’accordent à dire que « c’est sympa mais complètement inutile ».

C’est pour ça que - pour moi - à moyen terme la TouchBar disparaîtra. Ça se fera sans doute par étapes, Apple n’aimant pas avouer ses échecs. Les portables qui en sont dépourvus seront équipés de TouchID (la seule vraie utilité de cette TouchBar). Une fois TouchID sur Mac généralisé, on verra apparaître des modèles TouchID et des modèles TouchBar, puis les TouchBar seront supprimées.

En gros, au prochain gros renouvellement des MacBook (Pro). C’est à dire d’ici 3 ans, on aura plus de barre tactile. Il faudra alors espérer que les tarifs baissent un peu (il y avait facilement 300€ de surcoût à cause de cette m***e).

2DSP

8 octobre 2018 à 11:10

Ce serait bien de retrouver une gamme cohérente et à des tarifs décents. Pas forcément besoin d’artifices pour le Mac, c’est une machine mature. Une gamme composée de la façon suivante me semblerait bien :

• MacBook 12" > à partir de 999$
• MacBook 14" > à partir de 1199$

• MacBook Pro 14" > à partir de 1499$
• MacBook Pro 16" > à partir de 1999$

Précisions :

Je parle en $ et pas en € parce que les taux de change ça varie et que la valeur du produit est basée sur le dollar.

Aux tarifs que j’imagine, les machines seraient livrées en standard avec 8Go RAM et 256Go de stockage pour les MacBook et 16Go RAM et 256Go de stockage pour les MacBook Pro.

Je parle de 12" 14" et 16" (et non pas de 12" 13,3" et 15,4") parce que j’ai l’espoir secret que plutôt qu’offrir une machine plus compacte, Apple nous offre une surface de travail plus généreuse. Les machines portables étant de plus en plus utilisées comme outil professionnel, ce serait top. Dans le gabarit des premiers retina - qui étaient déjà suffisamment compactes - on a largement de quoi caser un écran 14" dans le formfactor du 13,3" et un écran 16" dans le formfactor du 15,4".

L’avantage étant que débarrassé de la TouchBar (la machine serait moins cher et) plus économe en énergie. Le gabarit un poil plus important qu’actuellement permettrait d’avoir une plus grosse batterie, donc une meilleure automie (longtemps un point fort des Mac portable, aujourd’hui un point noir pour les MacBook Pro). Avec ce gain de taille, le 14" pourrait peut-être enfin profiter d’une carte graphique dédiée (même basique), une évolution rendue possible hypothétiquement par le passage sur l’architecture ARM (pour le CPU et le GPU). L’intégration d’un écran 4K dans le 16", etc, etc... en fait des évolutions assez simples qui sont presque de l’idée du bon sens à vrai dire.

Si ça s’accompagnait, comme je l’ai évoqué dans mon précédant commentaire (et aussi dans celui ci en fait) par l’établissement d’un « prix juste ». Apple pourrait faire exploser les ventes de Mac. Au niveau mondial l’iPhone fait 20% de part de marcher, l’iPad 35%, l’Apple Watch 35% aussi, et le Mac... péniblement 10%. Tim COOK qui cherche des relais de croissance à tout prix à en fait la réponse sous le nez. Si Apple s’en donnait les moyens, elle aurait largement de quoi doubler voir tripler les ventes de Mac (et atteindre les 20/30% de part de marché).

Sethenès

8 octobre 2018 à 11:21

@2DSP : bien vu concernant les rabais sur le prix. C'était d'ailleurs un peu la conclusion à laquelle j'étais arrivée également.

D'ailleurs, si on compare ces deux diagrammes pour les iPhones cette fois :

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/83/World_Wide_Smartphone_Sales.png/700px-World_Wide_Smartphone_Sales.png
et
https://consomac.fr/images/news/resultats-apple-q3-2018-evolution.jpg

On se rend bien compte qu'alors que le nombre d'unités vendues est à peu près constant ces dernières années, le CA augmente, ce qui est logique vu l'augmentation de prix.

Donc, effectivement, la seule explication que je vois, c'est qu'Apple brade ses machines. Je pensais plutôt pour se maintenir auprès des grosses boites, mais je n'avais pas pensé aux offres partenaires.

Sethenès

8 octobre 2018 à 11:27

Pour faire augmenter les parts de marché d'OSX, c'est à mon avis trop tard. C'est en 2012 qu'il aurait fallu prendre une direction différente car de 2008 environ à 2011, les parts de marché d'OSX ont quasiment doublée avec le fameux effet Halo. Effet, dont je suis un pur produit, j'ai offert un iPad à mes parents et j'ai été séduit et je suis passé au Mac.

Mais le début du tout collé, l'augmentation de prix des iPhones, ont cassé cette croissance. Je crois d'ailleurs que c'était voulu afin d'éviter que les produits Apple se "banalisent".

VanZoo

8 octobre 2018 à 15:08

@The Hoff, Face ID est une avancée majeure dont nous n’avons pour l’instant qu’un aperçu des débouchés. Le travail d’Apple sur les puces est énorme. Et la concurrence ne propose guère mieux que du machine learning pour faire ses courses ou changer de chaîne, faire un Wikipedia vocal. L’ECG sur une AppleWatch, c’est une grosse avancée.
La dernière innovation d’Apple ne remonte pas à 10ans. On regarde tellement de SF qu’on est blasé. Faire les AirPods, c’est une sacrée affaire.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription