Minecraft et le lamentable état du jeu vidéo sur l'Apple TV


Apple ne parvient pas à recréer le succès de l'App Store avec l'Apple TV, en tout cas en ce qui concerne le jeu vidéo. Si l'iPhone est désormais une console de jeu portable incontournable, le boîtier multimédia d'Apple est encore très loin de s'imposer du côté des consoles de salon. Certains éditeurs de jeux vidéo se sont laissés séduire aux débuts de tvOS en 2015, mais le succès n'est pas au rendez-vous et les rayonnages de l'App Store se vident. Il y a deux ans, l'arrivée de Minecraft sur l'Apple TV était un petit événement : le célèbre jeu vidéo avait même été officiellement présenté par Tim Cook pendant une keynote d'Apple. Mais aujourd'hui, c'est la douche froide : Minecraft a été retiré de l'App Store de l'Apple TV, et un message prévient les utilisateurs que plus aucune mise à jour ne leur sera proposée. L'éditeur explique que « nous devons réallouer nos ressources aux plateformes que nos utilisateurs utilisent le plus ». Traduction : personne ne joue à Minecraft sur l'Apple TV.


Minecraft Apple TV

Image via @macinteractive



Le retrait de Minecraft n'est qu'un exemple parmi d'autres, mais il est emblématique. Beaucoup d'observateurs attribuent cet échec à la télécommande tactile du boîtier, il est vrai peu adaptée à de nombreux titres même s'il est possible d'acheter des manettes spécifiquement pensées pour le jeu. L'Apple TV est un très bon produit, qui gagne petit à petit en fonctionnalités et dont les ventes devraient être boostées par l'arrivée prochaine du service de streaming vidéo d'Apple. Grâce à des partenariats avec les fournisseurs d'accès à internet, Apple pourrait également augmenter ses parts de marché et redonner de l'attractivité à tvOS. Il reste donc de l'espoir pour le jeu vidéo, mais il faudra être patient !


Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Retrouvez l'Apple TV sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

LoTsey

10 octobre 2018 à 11:25

Si ils veulent vraiment aller vers le jeu vidéo, il faudrait d’abord augmenter la taille du parc. En France, face aux boxTV des fournisseurs d’acces, c’est marginal. Qu’ils fournissent également une manette officielle du niveau de la Nimbus. Mieux : il faudrait aussi que leur API autorise les stick analogiques cliquables...

Bref il reste encore beaucoup de chemin à faire, mais les partenariats avec les fournisseurs d’accès et des developpeurs comme ThatGameCompany (dont le jeu Sky devrait pas tarder à sortir en exclu temporaire) vont dans le bon sens...

LoTsey

10 octobre 2018 à 11:26

D’ailleurs si on parle de VRAIE manette, autant prendre exemple sur celles de la PS4 et de la Xbox tant qu’à faire...

VanZoo

10 octobre 2018 à 13:26

Nintendo est l'Apple du jeu vidéo, repenser les usages.
Je me doute qu'Apple s'est penché sur la question. Sur certains sujets, Apple a la raison d'y aller progressivement et parfois pour des raisons tout à fait différentes.
L'assistance vocale, l'intelligence artificielle (que les spécialistes appellent plutôt la bêtise artificielle), c'est à dire Siri, au regard des études sur les usages (les boitiers vocaux sont principalement utilisés pour la musique, même chez Google), Apple a raison d'y aller aussi progressivement que cela progresse dans les moeurs. On a tord d'être en avance ( l'Iphone n'était finalement pas une révolution dès lors que les inconscients être déjà préparés à son avénement, sans quoi cela n'aurait pas fonctionné ni même eu lieu ; le génie de S.Jobs d'avoir senti ce que les gens voulaient avant même qu'ils le sachent eux-mêmes)
Concernant les jeux vidéos, pendants longtemps et cela persiste encore selon les classes sociales, il a mauvaise côte (comme un snobisme ou une condescendance de classe ; le football pareillement, pour d'autres raisons) Je ne vais pas ici expliciter les raisons de cette mauvaise image. Apple, plus que d'autres, tient à son image de marque. D'ailleurs, je doute que Jobs aurait laissé sortir la Pipp!n... D'un côté, à cause de Nintendo peut-être, Apple ne voit pas comment apporter une plus-value à ce marché (raison pour laquelle ils ont abandonné leur Tv), d'autres l'autre, il n'est pas mature et qui plus est souvent stigmatisé par le parc clientèle qui achète Apple. Donc ils y vont piano piano. Un petit doigt de pied après l'autre. Sur Mac, Apple visait les créatifs, pas les gamers dits no-life, stigmatisés. Cela aurait trop entaché la marque, ils ont grosso modo laissé le marché aux PC Windows.
La mise en avant des jeux sur IOS comme la démonstration de réalité virtuelle sur l'Imac 5K sur les dernières WWDC ou Keynotes démontre l'intérêt qu'Apple porte à ce secteur d'activité si prometteur. Mais à tâtons.
Pour que l'AppleTv devienne une véritable console, il lui faut deux choses ; une véritable manette livrée avec et quelques titres exclusifs. Mais ce n'est pas du Apple de refaire le coup de Microsoft avec la première Xbox. S'ils ne trouvent pas comment apporter une valeur ajoutée dans l'usage, Apple ne fera rien... de plus qu'actuellement.

Sethenès

10 octobre 2018 à 19:04

Tu as peut-être raison, mais je vois à cela une autre cause, c'est la centralisation. Je pense qu'absolument tout passe dans les mains d'une poignée de personne.

Dans la majorité des grandes boites, c'est le contraire. Les différentes divisions s'occupent de leurs domaines et jouissent souvent d'une certaine indépendance. Cette "pilarisation" peut amener certaines divisions à être concurrente (on pourrait par exemple imaginer chez Samsung que la division qui produit les écrans ait des objectifs différents de celle qui commercialise les Smartphones) et c'est donc au "board" (le lieu de décision au top de l'organisation) de faire les éventuels arbitrages. Mais d'autre part, cela permet de mener en parallèle plusieurs projets avec la même énergie.

A l'inverse dans une "organisation" centralisée, les choses avancent moins vite si elles ne sont pas dans les priorités du moment.

VanZoo

10 octobre 2018 à 23:59

Pourtant l'exemple de " Plans " est bien la preuve que chez Apple, cela ne fonctionne pas de façon centralisée comme tu l'exprimes

Sethenès

11 octobre 2018 à 00:23

Peux-tu être plus précis parce que je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription