Notre test de l'Apple Watch Series 4


Cela fait un peu plus de deux semaines que nous avons reçu nos exemplaires de test de l'Apple Watch Series 4 et que nous les utilisons au quotidien, en alternance avec l'Apple Watch Series 3 afin de mieux nous rendre compte des évolutions. Au moment de nous attaquer à l'écriture de notre traditionnel test, nous nous sommes rendus compte que malgré les grandes nouveautés, il n'y avait finalement pas grand chose à tester à proprement parler. Nous vous proposons donc aujourd'hui un test qui s'apparente plus à un passage en revue critique des différentes évolutions de cette nouvelle génération de montres.


Apple Watch 4 Test

Apple Watch 4 de 44 mm - Apple Watch 3 de 42 mm - Apple Watch 4 de 40 mm - Apple Watch 3 de 38 mm



Le design et l'écran


À lui seul, le nouveau design inauguré par l'Apple Watch Series 4 laisse les anciens modèles d'Apple Watch loin derrière. Cette évolution nous rappelle celle de l'iPhone X l'année dernière : on s'y habitue vite, très vite, et c'est l'expérience de revenir à un ancien modèle qui nous montre à quel point le changement a été bénéfique. Après plusieurs jours à profiter de l'écran très nettement plus grand de l'Apple Watch Series 4, enfiler à nouveau l'Apple Watch Series 3 au poignet est une expérience très frustrante. Apple a remarquablement utilisé la principale caractéristique de l'écran OLED (ses noirs parfaits) pour faire oublier à l'utilisateur les bordures de sa montre. Sur bon nombre d'applications, la différence saute donc moins au yeux que d'autres, mais le confort gagné au quotidien est quoi qu'il en soit considérable. Cela se ressent à la fois en terme de confort de lecture et en confort de frappe ; pour entrer son code secret par exemple, les boutons sont bien plus gros et permettent d'éviter les erreurs.


Aple Watch Series 4 code secret

Apple Watch 4 de 44 mm à gauche - Apple Watch 3 de 42 mm à droite



Le gain d'espace d'affichage est tel que l'écran du petit modèle d'Apple Watch Series 4 (40 mm) équivaut à peu de choses près à celui du grand modèle d'Apple Watch Series 3 (42 mm) – il est même très légèrement plus grand. Certains éléments d'interface, comme les cadrans, utilisent intelligemment des formes arrondies dans les coins pour occuper tout l'espace disponible. Dans certains cas en revanche, les coins arrondis peuvent "gêner", notamment lorsqu'il s'agit de texte, d'icônes ou de boutons affichés sur le côté de l'écran qui se retrouvent tronqués.


Apple Watch Series 4 comparatif dimensions

(lire : Apple Watch Series 4 : quelle taille d'écran choisir ?)




Apple Watch 4 coins

Si la différence de poids n'est pas vraiment perceptible, la différence d'épaisseur (0,7 mm de gagnés) est plutôt appréciable. Cela paraît peu, mais ce gain peut parfois éviter des accrochages, notamment avec des vêtements aux manches un peu serrées... L'autre bonne nouvelle, c'est la possibilité d'utiliser les bracelets des anciens modèles d'Apple Watch malgré les dimensions différentes des boîtiers : les bracelets destinés aux modèles 38 mm sont compatibles avec les modèles 40 mm, et les bracelets destinés aux modèles 42 mm sont compatibles avec les modèles 44 mm.


Apple Watch 4 épaisseur

Apple Watch 4 de 44 mm à gauche - Apple Watch 3 de 42 mm à droite


Apple Watch 4 dos

Apple Watch 3 de 42 mm à gauche - Apple Watch 4 de 44 mm à droite



La couronne digitale


La nouvelle couronne digitale de l'Apple Watch Series 4 est directement reliée au Taptic Engine, qui émet des petites vibrations pour donner à l'utilisateur la sensation qu'il actionne une roue dentée. L'effet est très réussi, d'autant qu'il est utilisé avec intelligence : la vitesse des vibrations varie selon la longueur de la liste, et les vibrations sont tout simplement désactivées lorsqu'il n'y a rien à faire défiler. Ce sont des petits détails, mais qui sont très agréables au quotidien.


Couronne digitale Apple Watch Series 4

Santé


Avec l'Apple Watch Series 4, Apple inaugure plusieurs fonctionnalités relatives à la santé, comme la détection d'un rythme cardiaque anormalement faible ou élevé, la détection d'un rythme cardiaque irrégulier, la possibilité de réaliser un électrocardiogramme, ou encore la possibilité de détecter une chute et avertir automatiquement les services d'urgence si besoin. Ces nouveautés sont d'excellentes nouvelles : elle peuvent tout simplement sauver des vies. Le seul problème dans le cadre de cet article, c'est qu'il est impossible de les tester sans mettre en place des moyens totalement démesurés.


Test Apple Watch 4 coeur

Apple Watch 3 de 42 mm à gauche - Apple Watch 4 de 44 mm à droite



Outre le fait que l'électrocardiographe n'est pas encore disponible en France et que la détection d'arythmie cardiaque fera l'objet d'une future mise à jour, nous n'avons pas réussi à déclencher une alerte nous avertissant d'un rythme cardiaque trop élevé. Il n'est pas possible de tricher en faisant du sport ; l'Apple Watch est parfaitement capable de détecter une activité physique, et ne déclenche pas la fonctionnalité si elle ne détecte pas préalablement 10 minutes d'inactivité. Et notre consommation de café, bien que parfaitement déraisonnable, ne s'est pas avérée suffisante. Notez, selon votre pathologie éventuelle, qu'il est possible de régler les seuils d'alerte au sein de l'application Watch sur l'iPhone (de 100 à 150 ppm pour le rythme élevé, et de 40 à 50 ppm pour le rythme faible).


Apple Watch 4 santé cardiovasculaire

Du côté de la détection de chutes, il est là aussi très compliqué de tromper l'Apple Watch, au point où on en vient à se demander si la fonctionnalité est réellement active. Malgré de nombreux essais assez engagés sur des sols de plus en plus durs (c'est du journalisme total), nous ne sommes pas parvenus à déclencher la fonctionnalité de détection de chute. Notez que cette détection est désactivée par défaut pour les utilisateurs de moins de 65 ans : pour en bénéficier quand même, il faut se rendre dans l'application Watch de l'iPhone, sélectionner "Appel d'urgence", puis activer "Détection des chutes".


Apple Watch 4 détection des chutes

Pour mettre au point sa nouvelle montre, Apple a sans doute conduit des centaines voire des milliers de tests avec des dizaines d'utilisateurs différents, souffrant parfois de problèmes cardiaques et permettant de vérifier le bon fonctionnement des diverses nouvelles fonctionnalités relatives à la santé. Sans nul doute, Apple a également conduit des tests poussés pour la détection des chutes. Nous ne pouvons que nous réjouir de la présence de ces nouveautés, mais force est de constater que nous sommes dans l'incapacité de les tester sans mettre délibérément notre santé et notre intégrité physique en danger ; il faudra donc croire Apple sur parole.


Performances et autonomie


Avec la puce Apple S4, Apple promet des performances doublées par rapport à la puce Apple S3 de la génération précédente. C'est assez compliqué à vérifier, aucun outil de mesure de performances brutes (comme Geekbench) n'étant disponible sur l'Apple Watch. En revanche, le ressenti est bien là dans la vie de tous les jours : l'Apple Watch Series 4 est sensiblement plus réactive, avec des temps de chargement souvent inexistants pour le lancement des applications, et un Siri qui répond à côté plus rapidement.


Apple Watch 4 chargement

Du côté de l'autonomie, nous n'avons pas remarqué de changement réellement notable. Grâce à des composants moins consommateurs, Apple a réduit la taille de la batterie de l'Apple Watch Series 4 mais promet une autonomie identique à celle de l'Apple Watch Series 3, c'est à dire jusqu'à 18 heures. C'est vrai, et il est même possible d'aller un peu plus loin. Il reste néanmoins fortement conseillé de recharger la montre toutes les nuits : il est possible de tenir deux jours, mais une utilisation un peu trop intense vous laissera sur le carreau.


Apple Watch 4 recharge

Conclusion


La montre connectée d'Apple est de plus en plus orientée vers le sport et la santé, et il devient logiquement de plus en plus compliqué de tester certaines nouveautés. Cela n'enlève rien à la qualité de cette mise à jour : le nouvel écran est un argument de vente à lui seul et plusieurs petites améliorations a priori mineures, comme les vibrations de la couronne, le haut-parleur plus puissant, l'interface plus réactive, la finesse accrue ou encore le Bluetooth 5 pour des transferts plus rapides, font de ces nouvelles Apple Watch des produits bien plus complets et séduisants au quotidien.


Apple Watch 4 boîte

Il reste bien sûr la question du tarif : avec une entrée de gamme à 429 €, l'Apple Watch Series 4 est sensiblement plus chère que l'Apple Watch Series 3, qui est toujours vendue à partir de 299 € sur l'Apple Store. L'Apple Watch Series 3 remplit parfaitement son rôle et reste un très bon produit avec un prix attractif, mais l'Apple Watch Series 4 est fichtrement plus séduisante...

Apple Watch sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'Apple Watch sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

RCT

10 octobre 2018 à 20:14

J’ai acheté une AW pour la première fois et j’en suis très satisfait, elle est très fiable pour le sport, le capteur est aussi fiable que ma ceinture pectorale. Concernant l’autonomie, elle tient largement deux jours meme en faisant du sport les deux jours (1h30 par jour) - elle est éteinte la nuit. Elle est effectivement très réactive, très fluide. Je ne peux pas comparer par rapport aux anciens modèles. Seul petit bémol, le nombre d’appli dispo.

Dxayn

10 octobre 2018 à 21:16

RCT : ton retour m’intéresse beaucoup puisque j’ai toujours pensé que l’AW n’est pas une montre pour les sportifs. Que fais-tu comme sport et à quelle fréquence ?
As-tu réaliser des tests précis pour dire que le rythme cardiaque mesuré part l’AW est cohérent avec celui de ta ceinture pectorale (de quelle marque ?)
Tu entends quoi par « manque d’appli dispo »?

LolYangccool

10 octobre 2018 à 21:18

@Dxayne : L'AW Series 4 est ma deuxième Apple Watch après une Series 2 et pourtant je ne fais pas du tout de sport.

RCT

10 octobre 2018 à 21:57

@Dxayn je fais du sport 1h30 Tous les jours quand mon taf le permet et environ 3/4 heures le week-end, principalement de la course à pied, du vtt et du vélo de route. Ma ceinture cardio est une Wahoo TickrX et j’ai un gps vélo Wahoo Elemnt. Je trouve que la montre s’en sort très bien (meilleur mesure de la dénivelé par exemple). Pour les appli c’est un ensemble, ça manque d’appli d’infos, l’appli l’equipe est naze, Il n’y a pas WhatsApp ... mais en tout cas, pour le sport, ça ne vaut pas une Garmin Fénix 5 mais pour Loris je préfère une AW. J’aurais fait de l’an natation, j’ai peut être craqué pour une Garmin, mais pour mon utilisation elle me convient.

Michel Bellemare

10 octobre 2018 à 23:52

Mon Apple Watch Série 2 n'utilise que le tiers de sa charge quotidiennement, donc je pourrais aisément l'utiliser deux jours sans la recharger. Viens alors l'éternelle question: doit-on la recharger à tous les jours, ou le moins souvent possible, pour ménager les cycles de recharges épuisant la batterie, comme pour un Mac ou un iPhone?

Platypus

11 octobre 2018 à 00:56

Je ne me lasserai jamais de cette manière de tacler Siri xD

LolYangccool

11 octobre 2018 à 02:05

@Michel : c’est l’inverse en fait. En rechargeant moins ton Apple Watch tu fais plus de cycles, au contraire... Il faut la recharger tous les jours si tu peux.

Dxayn

11 octobre 2018 à 06:55

@LYC c’est bien ce que je dis: je pensais que l’AW n’etait pas faite pour le sport (mais pour une autre utilisation) mais j’ai à peu près la même activité que RCT et par son retour d’experience je me fais une idée un peu plus précise de l’appareil.

@RCT Merci pour ton retour.

So0paman

11 octobre 2018 à 08:53

Merci pour ce test

Elle est vraiment sympa cette Série 4. Bon je viens d'acheter une Série 3, ça faisait un moment que j'hésitais à franchir le pas, la baisse prix m'a convaincu. J'étais pas prêt à mettre la bonne centaine d'euros en plus pour une 4, même si son écran est très sympa, les autres fonctions en plus ne m'apportaient rien.

@Dxayn : A mon sens si y'a bien une catégorie de personnes à qui je conseillerai l'Apple Watch sans aucune hésitation c'est bien les sportifs. Je cours régulièrement et depuis que j'ai ma Watch c'est un vrai bonheur. Plus besoin de ceinture cardio, plus besoin de montre GPS spécialisée. L'interface est bien faite, j'ai toute ma musique sur ma montre avec un casque bluetooth c'est parfait. Le tracé et les mesures cardio sont très précises, je crois qu'il n'y a que sur les activités type fractionné avec grosses variations rapide de rythme cardiaque ou elle a un peu de latence par rapport à une ceinture cardio.

aexm

11 octobre 2018 à 09:24

merci Sylvain et l'équipe !

fabien77880

11 octobre 2018 à 10:26

Merci pour ce test SYLVAIN.
De mon coté, j'ai la S4 depuis presque une semaine. Alors autant, j'avais la S2 Nike et j'avais commandé la S3 Nike 4G que j'avais renvoyé au bout d'une semaine tellement la différence n’était pas frappante et me faisait laisser de coté, une S2 parfaitement utilisable.
La 4G est importante pour moi car je vais souvent faire des running, je pars souvent avec ma famille pour des séances photos avec reflex (voire GoPro si Fun) et du coup je peux me passer de l'iphone pour ne pas trop m'encombrer.
La S4 passe un sacré cap (santé, perf, ecran) et je peux enfin profiter d'une montre bp plus aboutit et réactif (contrairement au passage de la S2 à la S3, quel réel plaisir franchement au niveau de la réactivité entre la S2 à la S4).
L’autonomie est bien inchangée et me permet de rentrer avec 75% le soir après le travail (2J dans des conditions light et avion de nuit est tjs envisageable).
pour les tests autonomes (loin de mon iphone), 4G + activités (course de 50min)+ 2 ou 3 appels de quelques minutes, à 16h ou 17h, on approche de la fin
Sans la 4G, dans les mêmes conditions, on est plus sur du 45 ou 50% le soir.
Avec la 4G mais sans activités on arrive à tenir jusqu'en début de soirée

Bref, c'est pas encore l'heure de lâcher son iPhone pendant une journée sans avoir un œil sur la batterie. Le plus gros reproche que je pourrai faire c'est diable, pourquoi après 4 ans d’existence et une certaine limite en terme d'autonomie pour une utilisation un peu plus poussée (mais c'est quand même le but), Apple n'a pas intégré la recharge rapide... POURQUOI ?? 15min de charge pour 50% de plus.
Heureusement que j'ai réussi à mon convaincre de rendre la S3 l'année dernière sinon je l'aurai eu vraiment mauvaise au vu des évolutions.
BRAVO !

VanZoo

11 octobre 2018 à 14:16

Je l'ai essayé, elle est foutrement séduisante ! Mais j'attendrai la série 5, watchOS 5 ayant boosté ma Série 2. Et l'ECG n'est pas dispo.

L'AppleWatch, c'est un oxymore dans toute sa splendeur ; futile et indispensable.
Je pensais l'AppleWatch complètement gadget jusqu'à qu'on me l'offre. Que ce soit pour le sport (on se laisse prendre aussi au jeu des anneaux) que pour les sms, le contrôle de la musique ou la domotique... ect, elle est vite devenue incontournable dans mon quotidien (contrairement à l'Ipad qui prend la poussière - je ne revends pas les cadeaux)

Xak

14 octobre 2018 à 21:38

Sympa le petit message d’amour pour Siri !!
Très bon teste et merci pour les commentaires, ça me conforte dans mon opinion

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription