Ming-Chi Kuo : des Macs ARM dès 2020 ou 2021


Les puces ARM d'Apple, qui équipent notamment l'iPhone et l'iPad, réalisent chaque année d'importants progrès en terme de puissance, tout en consommant toujours moins d'énergie. Cela fait donc plusieurs années que de nombreux observateurs (y compris nous-mêmes) imaginent Apple mettre au point une puce ARM destinée à un Mac, et plusieurs rumeurs sérieuses commencent maintenant à circuler. Après Mark Gurman et Ian King de Bloomberg en avril ou le Nikkei en septembre dernier, c'est désormais au tour du célèbre analyste Ming-Chi Kuo de s'y coller : oui, Apple compterait bien produire un Mac sans processeur Intel, et avec une puce ARM qui serait gravée par TSMC. L'ordinateur en question serait commercialisé en 2020 ou en 2021.


Apple A12

Un Mac équipé d'une puce ARM conçue par Apple aurait de multiples avantages. Cela permettrait à Apple de mieux contrôler le design et la production, tout en bénéficiant de puces mieux adaptées à ses besoins : on peut par exemple sans problème imaginer un Mac dépassant vingt heures d'autonomie qui serait encore plus fin et compact que les modèles actuels. Cette transition permettrait également à Apple de mieux maîtriser ses coûts (le processeur est l'un des composants les plus chers d'un ordinateur), et pourquoi pas de baisser ses tarifs ou de profiter des économies réalisées pour mettre le paquet sur d'autres composants. Voilà qui devrait être passionnant !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

So0paman

18 octobre 2018 à 09:31

Ça va pas arranger les affaires d'Intel ça

Mais évolution logique. Quand on voit les Benchmark de l'iPad Pro, qui fait mieux en terme de puissance brute CPU et GPU qu'un Macbook Pro 13"... Avec une puce sans gestion de refroidissement en plus et ventilation active, c'est plus que prometteur.

Surtout avec les progrès réalisés depuis avec la puce A12, et la finesse de gravure qui pourrait encore baisser (là ou Intel stagne à ce niveau là maintenant), c'est une évolution logique.

Et ça pourrait vraiment donner une vrai plus value au Mac, comme à l'époque ou ils proposaient une architecture différente des PC classiques. Hâte de voir tout ça.

fabien77880

18 octobre 2018 à 09:42

Pour remplacer le MacBook 12, ce serait absolument parfait...Et une autonomie clairement décente (20H ?)

aexm

18 octobre 2018 à 09:54

bon faudra attendre encore 2 an pour le Mac mini …

magister

18 octobre 2018 à 09:57

Baisser ses tarifs ou... augmenter ses profits ?

Sethenès

18 octobre 2018 à 10:55

@aexm : non, ça c'est sûr. Ne fut-ce que pour un point pratique qui est la disponibilité des pièces pour les réparations. Un Mac Mini avec des technologies vielles de 6 ans au moment de la sortie reporte la fin des garanties à près de 10 ans.

Quatres options ; le refresh "a minima", une nouvelle version, le supprimer du catalogue ou l'y garder tel quel (mais alors repousser encore plus la date de la fin de la prise en charge).

evilsmooth

18 octobre 2018 à 11:01

Apple qui baisserait ses tarifs? ce serait super. On peut toujours rêver mais ils en profiteront sûrement pour augmenter leurs marges de bénéfices

VanZoo

18 octobre 2018 à 12:54

Apple commence tout juste à développer ses propres GPU pour l'Iphone. Peut-on envisager qu'ils le fassent aussi sur Mac, pour être totalement indépendant des calendriers d'Intel et d'AMD ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription