Intel rassure sur la gravure en 10 nanomètres


Initialement prévue pour 2016, la gravure d'une finesse de 10 nanomètres n'est toujours pas d'actualité chez Intel. Le fondeur rencontre en effet de nombreuses difficultés dans la mise au point de sa nouvelle architecture (nom de code "Cannon Lake"), et a annoncé en avril dernier qu'il faudrait patienter jusqu'en 2019. Cette semaine, le site SemiAccurate a affirmé que le développement de cette nouvelle finesse de gravure aurait finalement été abandonné par Intel, l'entreprise rencontrant des écueils techniques insurmontables. Une indiscrétion immédiatement démentie par Intel dans un tweet : « Les articles du jour qui affirment qu'Intel abandonne ses travaux sur l'architecture 10 nanomètres sont faux. Nous réalisons de bons progrès sur les 10 nanomètres. Les rendements sont en amélioration, conformément à la feuille de route que nous avons partagée à l'occasion de notre dernier rapport financier. »




Alors que SemiAccurate déclare aujourd'hui ne pas avoir de modification à apporter à son article original, il serait en effet très étonnant qu'Intel abandonne purement et simplement une architecture dont le développement lui a déjà coûté des milliards de dollars. Ces inquiétants remous donnent en tout cas du grain à moudre à la rumeur qui veut qu'Apple mette au point des ordinateurs équipés de processeurs ARM d'ici deux à trois ans, alors que la gravure à 7 nanomètres de TSMC fait déjà des miracles pour la puce Apple A12 de l'iPhone XS...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription