La gamme de MacBook devient trop complexe


On s'attendait à ce qu'Apple profite de sa conférence du 30 octobre pour simplifier sa gamme d'ordinateurs portables, qui comportait déjà cinq modèles différents. En dévoilant le MacBook Air 2018, Apple a finalement ajouté un sixième membre à sa famille de MacBook. Il devient difficile de s'y retrouver !


Gamme MacBook 2018

Un MacBook, deux MacBook Air, trois MacBook Pro...



Quatre modèles pour le grand public


Si on exclut les deux modèles de MacBook Pro avec Touch Bar, clairement réservés à un public ayant des besoins supérieurs à la moyenne, Apple propose désormais pas moins de quatre modèles de MacBook destinés au grand public : le MacBook Air "classique", le tout nouveau MacBook Air 2018, le MacBook 12 pouces, et le MacBook Pro sans Touch Bar. Jusqu'ici, l'objectif des différentes gammes était assez simple à identifier : le MacBook Air assurait l'entrée de gamme avec des caractéristiques faiblardes mais un prix plancher, le MacBook Pro sans Touch Bar répondait à la plupart des besoins avec confort, et le MacBook 12 pouces était destiné aux utilisateurs ultra-mobiles désirant s'offrir un petit luxe. Désormais, un quatrième modèle vient s'ajouter à la liste, entre le MacBook 12 pouces et le MacBook Pro sans Touch Bar.


MacBook Air 2018

Le MacBook Air 2018 est un ordinateur portable très intéressant, qui corrige certains points faibles du MacBook 12 pouces : l'écran est un peu plus grand (13,3" contre 12"), un second port USB-C et la technologie Thunderbolt sont de la partie, et il est possible d'aller plus loin en terme de stockage (jusqu'à 1,5 To, contre 512 Go sur le MacBook). Côté puissance, il est encore trop tôt pour se prononcer mais le MacBook Air de 2018, qui intègre une puce similaire à celle du MacBook, devrait être un peu plus puissant que ce dernier mais tout en restant très modeste.

Côté prix, une entrée de gamme à 1 349 € pour 128 Go de stockage et un haut de gamme à 1 599 € pour 256 Go de stockage place le MacBook Air 2018 à des tarifs assez proches de ceux du MacBook 12 pouces, qui est toujours proposé à partir de 1 499 € pour 256 Go de stockage. Pour qui veut 512 Go de stockage, l'écart de prix est encore plus faible : le MacBook 12 pouces est facturé 1 799 €, alors que le MacBook Air équivalent revient à 1 849 €. Le MacBook Air 2018 se compare également sans problème au MacBook Pro sans Touch Bar, qui coûte 150 € de plus à capacité égale et présente des caractéristiques très proches si l'on exclut les considérations de puissance : même taille d'écran, même connectique, même mémoire vive et stockage... Or, le MacBook Pro sans Touch Bar a été créé en 2016 dans l'optique de séduire les utilisateurs du MacBook Air désirant aller un peu plus loin ; il n'est pas destiné aux amateurs de puissance, qui doivent plus naturellement choisir un MacBook Pro avec Touch Bar.

Vous l'aurez compris, toutes ces configurations sont techniquement un peu trop proches les unes des autres. Le nouveau MacBook Air enlève beaucoup d'intérêt au MacBook Pro sans Touch Bar, et il devrait également séduire de nombreux potentiels clients du MacBook 12 pouces. Et si le non renouvellement de ces deux gammes cette année n'était pas anodin ?


Mac portables grand public 2018

Quatre modèles d'entrée de gamme différents...



Apple sait-elle où elle va ?


Apple nous a habitués aux choix radicaux et aux ruptures technologiques brutales, mais avec des distinctions très claires entre les différentes gammes et une vision relativement évidente de l'avenir de celles-ci. Aujourd'hui, la gamme d'ordinateurs portables devient illisible car Apple n'ose pas faire des choix véritablement tranchés. Le maintien des noms « MacBook Air » et « MacBook » pour deux ordinateurs qui pourraient tout à fait partie d'une seule et même gamme (à condition de tenir le MacBook à jour) est le symbole de cet errement. Apple semble tester la réponse du marché à ses différentes idées, remettant les choix à plus tard.

Il reste la possibilité qu'Apple soit la victime des retards d'Intel, qui ne parvient toujours pas à commercialiser ses processeurs gravés avec une finesse de 10 nanomètres qui auraient dû être prêts dès 2016. Apple pourrait ainsi maintenir artificiellement en vie certains modèles en attendant de pouvoir passer à autre chose. Quoi qu'il en soit, nous espérons vivement que la variété de la gamme actuelle permettra à Apple d'y voir plus clair sur l'avenir de ses ordinateurs portables... et de présenter un ensemble un peu plus cohérent et restreint en 2019.

MacBook Air sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook, le MacBook Air et le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (28)

Baraka

1er novembre 2018 à 19:08

C'est un vrai souk, cette gamme. Pour un peu, on pourrait croire qu'on a affaire a un fabricant d'electromenager. Venant d'Apple, cet amateurisme est un peu surprenant. Peut-etre qu'une restructuration de la gamme a ete lancee et ne peut aboutir faute de CPUs ? Preparent-ils le terrain pour une arrivee fracassante de CPUs maison ?

fabien77880

1er novembre 2018 à 19:40

Bah après, le fait de laisser des macs au cathalogue n’est pas mauvais en soi. Seulement on est face à des macs qui vieillissent et qui sont vendus au prix de « super nouveauté »
Qui va acheter un MB12 au même prix que le MBA2018 alors qu’il est vieux de presque 2 ans ? Qui va acheter un MBP ss TB 2017 alors que celui avec TB est sur le refurb et régulièrement en promo à 1650€...
En fait aujourd’hui, le choix est très clair en 256Go :
-un MBA2018 pour sa superbe autonomie à 1599.
(Au passage, merci pour l’option 256Go super ultra performant mais qui sert à rien sur un MBA et qui sera 2 fois moins performant que le MBP pour le même prix de l’option. Nan franchement, merci 😊 )
-un MBP TB 13’ a 1699€ (refurb) pour la puissance
-un MBP 15

Le reste faut l’oublier et comme dit Sylvain, ils sont en phase d’observation mais c’est tout de même incompréhensible qu’apple Les laisse à ce prix là...la seule raison « louable »serait qu ils vont sûrement aussi les mettre à jour.

fabien77880

1er novembre 2018 à 19:48

En regardant la Keynote j’étais totalement séduit et sur surexcité avec ce MBA (sauf port SD)...Mais ça c’était avant les prix en € 😀😀
Un MBA a 1599€ vs MBP TB a 1699€ Sur refurb...pour moi, y a meme pas débat.
=> best Écran, puissance, 4ports, TB, meilleur haut parleur...Une autonomie en dessous mais bien améliorée sur ce MBP TB 2018.
Et pourtant je suis pas séduit par le form factor contrairement au Air plus « sexy »

Rantanplan08

1er novembre 2018 à 19:52

Après comparer un prix non refurb avec un prix refurb... Ça ne durera que le temps que le nouveau Air arrive sur le refurb lui aussi...

Autobahn34

1er novembre 2018 à 19:59

Oui il faut comparer du neuf avec du neuf sinon cela n'a pas de sens

VanZoo

1er novembre 2018 à 20:01

Les appellations marketing sont aussi douteuses (Air alors que ce n'est ni le plus léger ni le plus fin) et les collusions tarifaires sont incompréhensibles.
Le MacBook sera surement le 1er à passer sous ARM

LolYangccool

1er novembre 2018 à 20:48

"Le maintien des noms « MacBook Air » et « MacBook » pour deux ordinateurs qui pourraient tout à fait partie d'une seule et même gamme"
Merci ! Je ne suis pas le seul à le penser, ça me rassure.
C'est effectivement un vrai bordel la gamme actuellement. Et ça dure depuis trop longtemps...

LolYangccool

1er novembre 2018 à 20:49

Autobahn34 : Vu l'état dans lequel sont les machines du refurb et vu que les conditions de garantie sont identiques au neuf, si, ça a du sens, justement.

jebster

1er novembre 2018 à 21:05

Quand on voit les gammes des concurrents, on se dit qu'Apple a de la marge...
Mais c'est sûr que ça donne l'impression de cafouiller un peu.

T60

1er novembre 2018 à 21:51

La seule chose que je trouve bordelique, c'est le fait de n'avoir qu'un macbook pro sur deux ayant reçu une mise à jour cette année, par forcement évident pour les néophytes de s'y retrouver.

Surtout que ça n'a pas vraiment de sens, apple est elle entrain de forcer bien que mal la touch bar ?
Quand lenovo a sorti sa touch bar en 2014, le public a tellement gueulé qu'ils ont dû la supprimer !

T60

1er novembre 2018 à 22:01

En revanche plus le temps passe et plus apple prend du retard sur le monde. Les beaux jours du mac sont loins... derrieres nous.

Ludo-le-ludo

1er novembre 2018 à 22:05

Et puis si tu veux un 15 pouces, même pas forcément très évolué, le premier prix est à 2800 euros. ?????

pipoca

1er novembre 2018 à 22:57

Complexe ? Confuse ? Bordélique, la gamme portable d'Apple ?
allez donc faire un tour chez HP, Dell ou Asus...

Elrifiano

2 novembre 2018 à 00:04

Gamme surchargée, l'Apple de Tim Cook a du mal a laisser tomber les anciens modèles pour faire place totalement au nouveaux. Une gamme simplifiée devrait être.
MacBook Air : 13 pouces 2 USB-C Touch ID
MacBook Pro : 13 pouces 4 USB-C Touch Bar Touch ID
MacBook Pro : 15 pouces 4 USB-C Touch Bar Touch ID
Donc en fait on vire tout simplement ceux qui n'ont pas Touch ID : MacBook 12 et MacBook Pro 13 sans Touch Bar
Bon après je ne parle que des MacBook en eux-mêmes là, les config CPU GPU c'est un autre débat.

Elrifiano

2 novembre 2018 à 00:08

Ah merde je n'avais pas capté qu'Apple vendait toujours l'ancien MacBook Air... bon du coup ça fait 3 ordinateurs a dégage si on veut vraiment avoir une gamme simple...

Phillippe90000

2 novembre 2018 à 00:47

Ils n'auraient jamais du sortir ce nouveau MacBook en le présentant comme un nouveau MacBook Air...

La gamme "Air" doit disparaître chez Apple, c'est ce qui avait débuté avec l'iPad...

Mais l'ancien MacBook Air se vendait tellement bien à cause de son "faible" prix, qu'ils l'ont gardé au catalogue, alors que le pauvre MacBook attendait son moment de gloire.

Le MacBook Air 2018 aurait du être présenté comme un MacBook tout court, mettant alors fin à la gamme "Air" avec (pourquoi pas, même si je n'y vois pas d'intérêt) la conservation du 12" et proposer deux tailles comme avec l'iPad pro.
La gamme MacBook qui était vouée à remplacer l'ancien MacBook Air n'a de toute façon pas été une réussite à cause de son prix élevé.

LolYangccool

2 novembre 2018 à 01:05

+1 Philippe.

fabien77880

2 novembre 2018 à 07:18

Ah si, la comparaison produit neuf et refurb est totalement justifiée...
Celui qui prend pas en compte les produits sur le refurb lors de son achat a pas tout compris 😀

Rantanplan08

2 novembre 2018 à 07:45

On parle de comprendre les seuils tarifaires entre les différentes gammes, comparer neuf et refurb n’a pas de sens dans la durée. Apple ne calcule pas ses tarifs en fonction de la différence entre le prix neuf et refurb ! Après si tu dois acheter rapidement, bien sûr qu’il faut comparer, mais dans quelques mois elle ne tiendra plus !

fabien77880

2 novembre 2018 à 08:00

Je comprends ton raisonnement sauf que quand tu veux t’acheter un mac c’est souvent à court terme. Sauf les iMac Pro et investissent lourd.
De mon côté j’ai repoussé mon achat jusqu’à cette conférence (ce qui était déjà long) et j’ai le choix entre un MBA ou un MBP TB avec 100€ de différence. Les qualités du refurb sont quasi les mêmes et les garanties sont les mêmes.
Donc oui pour moi et tout ceux qui doivent s’acheter un mac portable durant ce prochain trimestre, cette comparaison avec le refurb est indispensable.
Dans 6 mois la comparaison sera différente c’est sûr mais à court terme cette vision est je pense, la plus adaptée 🙂🙂

Fred4

2 novembre 2018 à 08:28

Je considère que le Macbook 12" a encore sa place dans la gamme actuelle.
Son format est très compact, il est très léger et il fonctionne sans ventilateur.
Son arrivée a permis d'écarter le Macbook Air 11" qui avait une trop faible résolution en introduisant le Retina.
L'introduction du nouveau Macbook Air Retina permet de conserver l'autonomie de son prédécesseur en le modernisant.
Certes les prix de la gamme actuelle brouillent les cartes mais peut-être visent t'ils à tester le marché avant un ajustement de gamme ou de prix.

iker

2 novembre 2018 à 08:59

2800e pour avoir un mac portable 15 pouces neuf. En 2014 on en trouvais à 1600eur

pehache

2 novembre 2018 à 09:28

La raison probable pour laquelle il n'ont pas intégré ce nouveau MBA à la gamme MacBook : ça les aurait obligé à baisser le prix des MacBook 12" en comparaison !

jebster

2 novembre 2018 à 10:41

@Iker tu exagères, le ticket d'entrée d'un Mac équivalent était à environ 2200 euros à cette époque.

Ceci dit en effet, 2800 euros prix d'entrée pour un Macbook 15", c'est non seulement n'importe quoi, mais c'est aussi une erreur commerciale.

C'est d'ailleurs sans doute pour la corriger sans avoir l'air de se dédire et de faire machine arrière que ces portables sont en permanence offerts sur le marché avec des remises importantes. En ce moment tu en as aussi sur le Refurb. A mon avis, ils ne sont pas plus "refurb" que ça, c'est juste un moyen pour Apple d'écouler sa gamme. Personne ne paie 2800 pour ces machines.

fabien77880

2 novembre 2018 à 10:51

Faut pas oublier que les Macs ont tous été augmentés il y a 5 ans de 15% via le taux de change...
non seulement ils sont un peu plus cher qu'avant mais en plus ils sont pour nous, majorés de 300 ou 400€
et oui....

Rantanplan08

2 novembre 2018 à 12:13

@fabien77880 on est d'accord
Et +1 pour le taux de change, l'article sur les chiffres du Q4 2018 en parle également, ce n'est pas négligeable !

iker

2 novembre 2018 à 16:01

Ok j’ai un peu exagéré, j’ai retrouvé ma facture : 1900eur pour mon macbookpro 15’ 2014 (j’avais payé 1600eur mon macbookpro 15’ de 2009). Mais là quasiment 3000euro pour te payer un 15’ neuf chez apple c’est de la folie (ou du grand pigeonage?).
En 10 ans le prix des smartphones apple on quasiment doublé.. et des macbookpro aussi... (pigeon?)

Vianne

3 novembre 2018 à 19:19

Ok il y a beaucoup de modèle mais la gamme suit toujours la même logique qu'à l'époque de la gamme des "pommes lumineuses"

MacBook Air 11 -> Macbook
Macbook Air 13 -> MacBook Air 2018 (pour ceux qui veulent un écran plus grand et un chameau en même temps) et je tient à souligner que le nouveau a gardé l'effet biseauté comme l'ancien!
MacBook Pro 13 et 15 suivent la même logique que ceux de 2012 à 2015.

Le seul Mac batard serait le MacBook Pro 13 sans touch bar dont la cible visée est sensiblement la même. Il faut faire un choix entre un peu plus de puissance ou de l'autonomie.

En fait ce qui fout le bordeL dans la gamme c'est le pricing. En effet il y a beaucoup trop de modèle dans la même fourchette de prix! C'est à dire entre 1300 et 1800€.

Comme dit dans l'article, le département marketing doit faire ce qu'on appelle un "Marketing Planning Acid Test"

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription