MacBook Air 2018 : des premiers retours positifs


C'est ce mercredi 7 novembre que le MacBook Air 2018, officiellement présenté par Apple la semaine dernière, trouvera le chemin des rayons. Comme à son habitude, Apple a envoyé quelques exemplaires de démonstration à la presse américaine, et nous pouvons découvrir aujourd'hui des premiers retours sur cette nouvelle génération d'ordinateurs portables. Publiées notamment par TechCrunch, The Verge, Wired, Engadget, Laptop Mag, CNET ou encore AppleInsider, ces premières critiques sur le MacBook Air de 2018 ne sont pas très techniques. Il faut dire que si le MacBook Air de 2018 n'a pas grand chose à voir avec son prédécesseur, il reprend de nombreux éléments que nous connaissons déjà avec le MacBook 12 pouces ou le MacBook Pro.


MacBook Air 2018

Photo par Engadget



Les différents journalistes s'accordent sur le fait que cette mise à jour était espérée de longue date, et que son arrivée est donc une bonne nouvelle. Ils saluent bien sûr l'intégration tant attendue d'un écran Retina, et le design plus compact et plus fin. Si tous n'apprécient pas forcément la frappe courte et sèche du clavier papillon ou la connectique USB-C (au revoir MagSafe et le lecteur de cartes SD), ils sont résignés et se réjouissent de la présence du capteur d'empreintes Touch ID (sans Touch Bar), de meilleures enceintes et de l'intégration de la technologie Thunderbolt 3. Les tests de la batterie ont été peu intensifs par manque de temps, mais les rares chiffres à être avancés sont inférieurs aux 12 heures promises par Apple (généralement entre 8 et 9 heures) ; comme toujours, il est possible d'atteindre le chiffre d'Apple, mais au prix de sacrifices importants sur la luminosité de l'écran et les logiciels utilisés.

Au rang des déceptions, on compte justement la luminosité de l'écran, nettement inférieure à celle du MacBook Pro (300 contre 500 nits). L'écran du MacBook Air respecte également une gamme de couleurs standard, et non P3 comme le MacBook Pro. La puissance limitée est aussi citée par plusieurs journalistes, qui constatent des progrès peu importants par rapport à l'ancienne génération de MacBook Air (bien que cette puissance reste largement suffisante pour les usages auxquels est destinée cette machine). Enfin, et c'est le principal sujet, la question du tarif trop élevé ne manque pas d'être abordée, même si le rapport qualité/prix du MacBook Air 2018 reste considéré comme supérieure à celui de l'ancien MacBook Air, qui est moins cher mais trop dépassé sur de nombreux points.






Ce premier bilan est donc positif pour le MacBook Air de 2018, même si la stratégie tarifaire élevée et la complexité de la gamme de portables d'Apple vient ternir le tableau ; il n'y a pas vraiment de surprise, dans un sens ou dans l'autre. Comme à notre habitude, nous testerons ce fameux MacBook Air de 2018 dans les prochains jours et vous proposerons nos propres conclusions dès que possible.

MacBook Air sur Apple.com
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Air sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (21)

T60

6 novembre 2018 à 19:14

A noter que linux ne s'installe plus sur les machines dotées d'une puce T2.
Comment faire quand le suivie d'apple prendra fin sur ces machines ?

Vianne

6 novembre 2018 à 19:25

@T60 je comprends pas où tu veux venir 😕 tu veux dire si un Mac équipé de la puce T2 et que son SSD crame et si le SAV ne le prend pas en charge que faire?

T60

6 novembre 2018 à 19:40

Mon message porte :
1) Sur l'utilisateur interessé par linux/bsd, tout simplement.L'os a de nombreux avantages qui interessent beaucoup de monde C'est une info que je n'ai bien vu sur les sites spécialisés. Je pense qu'il est important de le savoir. Avant cela, les macbooks avaient un bon support linux. (Ce qui est loin d'être le cas sur toutes les machines)
2) Sur le tres long terme, une fois le support de mac os terminé pour cette machine.
A ça je rajoute :
3) Peut etre qu'apple proposera de faire booter les distributions les plus populaires un jour, pourquoi pas ? Ou alors, il y a un moyen detourné d'installer la chose. Certains utilisateur ont reussis à le faire fonctionner 30 secondes avant de le voir s'eteindre.
4) Cela pose des problemes sur certaines application sous windows. Par exemple, plus possible de controler le ventilo sous windows.

T60

6 novembre 2018 à 19:52

Une autre interrogation à laquelle j'aimerais bien répondre est la question d'intel ME. Je pense qu'il n'est pas possible de le desactiver avec cette puce T2 là où ils avaient enfin trouvé une solution pour le desactiver sur toutes les machines, macbooks inclus.
Si quelqu'un a envie d'essayer : https://github.com/corna/me_cleaner

Exemple avec mon pc, intel me est vide dans le bios apres application de mecleaner : http://i.imgur.com/wI3Uij4.png

fabien77880

6 novembre 2018 à 19:56

Quel intérêt de prendre un mac si c'est pour mettre linux ou windows dedans ? autant prendre un PC classique...car en payant un mac on paye indirectement l'OS et les mises N+

Weemanix

6 novembre 2018 à 20:15

Attendant le nouveau macbook d'entrée de gamme comme tout le monde, j avoue avoir été un peu refroidi notamment par le rapport composant/prix (de mon point de vue), néanmoins je regarde bcp ce forum et les vidéos concernant ce nouveau MBA.

Je vois donc ce sujet avec pour titre : "....des retours positifs" , je le lis mais j ai plutôt l'impression que le retour est mitigé non?!

Dans l article les points positifs retenus sont :
- on l attendait.Bon, à la limite
- un écran retina , ça c est bien mais...
- une connectique thunderbolt 3 mais ...
- le touch ID
- un meilleur son
- il est plus fin et compact que le précédent

et dans ce même article les "déceptions" (ou points négatifs) retenues sont :
- clavier papillon pas forcement apprécié
- thunderbolt 3 mais faible connectique (2 ports)
- un écran retina mais de faible luminosité
- une puissance limitée par rapport a l ancien modèle (qui est complètement obsolète)
- et bien sur le prix

Quant à la batterie je ne sais pas quoi en penser

J avoue qu'au terme de cet article , on en ressort pas très enthousiaste de mon point de vue.
J ai eu l'impression qu'il y avait de meilleurs retours sur le mac mini.

Vianne

6 novembre 2018 à 21:39

@T60 l'info vient de tomber, la puce T2 n'empêche pas l'installation de Linux

Sethenès

6 novembre 2018 à 22:05

J'étais étonné parce que la puce T2 est apparue avec un modèle précédent.

T60

6 novembre 2018 à 23:07

@Vianne : Excellente nouvelle! quelle est la source ?
J'ai basé mon commentaire sur cette source : https://unix.stackexchange.com/questions/463422/2018-macbook-pro-tb-1tb-ssd ainsi que les nombreux commentaires allons dans ce sens sur r/linux
Il faudrait les en informer !

T60

6 novembre 2018 à 23:23

Parce que d'apres ce document : https://www.apple.com/mac/docs/Apple_T2_Security_Chip_Overview.pdf
Je cite " NOTE: There is currently no trust provided for the the Microsoft Corporation UEFI CA 2011, which would allow verification of code signed by Microsoft partners. This UEFI CA is commonly used to verify the authenticity of bootloaders for other operating systems such as Linux variants."

C'est d'ailleurs pour ça que j'ai ecrit mon point 3) de la sorte sur mon commentaire précedent.
Il y a d'ailleurs quelque chose que j'ignorais, le support linux se serait dégradé depuis 2016, quelqu'un a déjà expérimenté ici pour confirmer ? (Peut être que c'est seulement le 2016, et non pas depuis 2016. Ou alors la communauté aurait pu fixer tout ça avec les mises à jour du kernel mais l'article date quand même de fin 2017)
Source : https://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=mbp2016-linux-wreck&num=1

Vianne

7 novembre 2018 à 08:31

@T60 https://www.macg.co/mac/2018/11/non-la-puce-t2-nempeche-pas-dinstaller-linux-104207 voici la source! Hier iGen ne voulait pas m'afficher le site sur un navigateur alors que sur mon iPhone ça marchait.

T60

7 novembre 2018 à 09:18

En fait l'article dit la même chose que nous :
"Phoronix note que certains témoignages semblent indiquer que l’option ne changerait rien et qu’installer Linux ne serait toujours pas possible sur les Mac avec T2. Nous avions réussi à le faire sans encombre sur notre iMac Pro de test, peut-être qu’il y a un bug sur d’autres Mac"

En gros, on ne sait toujours pas ce qu'il en est

Vianne

7 novembre 2018 à 09:25

Mais c'est possible 😉

bebert7700

7 novembre 2018 à 09:38

@Fabien77880, tout le monde n'achète pas mac juste pour le plaisir de pouvoir installer linux ou windows, mais parce que tout simplement ils préfèrent les solutions mac (autonomie, philosophie,...) mais qu'un des logiciels utilisés ne soit pas compatible et demande une installation tierce...
Imaginons également la personne qui aime jouer un peu, elle aura avec la même configuration de meilleures perf sous windows que sous mac, car les pilotes sont plus à jour.

Bref ce sont tous des histoires de compromis, et avoir la possibilité de le faire, c'est un plus.

Et accessoirement ça donne moins l'envie a certains de faire un hackintosh.

iker

7 novembre 2018 à 10:26

Pourquoi l'avoir appelé Macbook Air et pas Macbook simplement ?

fabien77880

7 novembre 2018 à 11:26

@bebert7700
Merci pour l'info

fabien77880

7 novembre 2018 à 11:29

MBA avec un SSD en écriture d'environ 500Mo/s vs 2,8Go/s pour le pro 13 TB...pourtant, l'option SSD du premier est bien plus cher que le second
seriously ??

fabien77880

7 novembre 2018 à 11:37

C'est là ou c'est malsain car les PRO sont généralement destinés à des Pro ou des expérimentés qui ont, en général, plus de moyen que les étudiants par exemple...pour autant, avec un SSD de 500Mo/s en écriture et 1,5Go/s en lecture Apple aurait pu baisser l'option 256Go (qui est le minium sur ce genre de machine) afin que les moins fortunés puissent trouver leur compte...
Bizarre comme stratégie je trouve car passer du 128 au 256 coute 2€ le Mo....contre 1€ au dela comme pour la gamme pro (mais avec une perf 6 fois plus importante)

Fromgardens

7 novembre 2018 à 11:55

@fabien77880 : Il faut comparer le comparable : les vitesses de ssd annoncées pas Apple sont celle des plus gros volumes genre 2 To. Mon MBP 15" 2018 en 256 Go ne fait pas du tout du 2,8 Go/s en écriture, mais 1,2 Go/s (et 2,6 en lecture). Ce qui est déjà certes très bien.

D'ailleurs je pense que ce genre de vitesse est principalement utile pour de l'édition vidéo. Personnellement avec un usage de professionnel de l'image, je ne ressens absolument aucune différence entre ce SSD et l'ancien SSD SATA 3 à 500 Mo/s de mon vieux MBP 15" 2012. J'aurais clairement préféré plus de stockage interne à 500 Mo/s. Les SSD à plus d'1 Go/s devraient presque être une option, comme on pouvait choisir 5400 vs 7200 rpm sur les disques durs à l'époque.

fabien77880

7 novembre 2018 à 12:03

@Fromgardens
merci pour la précision...
Avec la puce T2 les SSD des PRO est pas plus rapide en écriture ??
néanmoins, cela reste dans ce cas 2 fois moins rapide (ce qui est carrément suffisant pour 90% des cas) et l'option 128 vers 256 sur le MBA est facturée 2€

Fromgardens

7 novembre 2018 à 12:11

De toute façon on est tous d'accord pour dire qu'Apple se fout un peu du monde sur les tailles de SSD (et RAM).
Vu les prix des machines voir des config avec 128 Go… (quand on voit qu'un SSD 128 Go 2,5" sont descendus à 30 € voire 20 € en prix grand publique). + Facturer 250 € le passage 128>256.

C'est dommage je trouve, il fond de bonnes machines. Pourquoi gâcher le tableau en poussant la pingrerie… Ok on est tous d'accord pour payer plus cher une option chez Apple que les prix Amazon, mais il y a des limites.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription